Les Impairs, en collaboration avec le Collectif Moutarde forte

Dick the Turd

Théâtre

Public : Dès 15 ans

Durée : 1 h 45


Elisabeth Coulon-Lafleur – mise en scène


 

Dick the Turd est la réécriture libre d’une des plus célèbres pièces de Shakespeare : Richard III. Durant le gala England Mania, prenez part à la montée et la chute de Dick the Turd, le lutteur le plus vil et assoiffé de pouvoir de la Fédération Féodale de lutte, la FFL. Depuis la chute d’Henry le 6 roues, chef du clan des rouges, Dick est le troisième prétendant à la ceinture et il ne reculera devant rien afin d’obtenir le titre suprême. Trahisons, pièges, fourberies et coups bas sont à la carte de la soirée. Venez assister au gala de lutte le plus shakespearien en ville…

Espace pro
Crédits

Texte : Réécriture collective de toute la distribution et d’Elisabeth Coulon-Lafleur
Mise en scène : Elisabeth Coulon-Lafleur
Assistance à la mise en scène : Jonathan Cusson
Direction de production : Catherine Le Gall-Marchand
Scénographie : Guillaume Bouliane-Blais et Jérémie Poirier
Conception sonore : Cédric Flagothier
Co-conception musicale : Philomène Gatien, Maxime Lemire et Philippe Lemire
Éclairages : Catherine Le Gall-Marchand
Costumes : Raphaël Trottier
Accessoires : Varnen Pareanan
Réalisation et caméra : Chloé Lafortune, François Lalonde et Florence Legault
Aide caméras : Louis Lachance et Zoé Guèvremont
Intégration vidéo : Lionel Arnould
Interprétation : Simon Allard, Félix Basque, Guillaume Bouliane-Blais, Matilde Lopes-Fadigas, Olivier Magnan-Bossé, Jérémie Poirier, Maxime Pouliot, Justine Prévost et Anthony Tingaud

Une production de Les Impairs en collaboration avec le Collectif Moutarde Forte
Résidences de création : Théâtre Aux Écuries, Montréal | Agora des arts, Rouyn-Noranda | École Supérieure de théâtre de l’UQAM, Montréal | L’Espace Libre, Montréal.
À propos de les Impairs et du Collectif Moutarde Forte

Les Impairs

La compagnie Les Impairs œuvre en recherche, création et production théâtrale. Elle s’organise de façon collective, en privilégiant un processus de création participatif et collégial. Elle cherche à produire une réflexion critique sur la relation du créateur avec sa société, à travers des textes originaux et des réécritures de classiques. Affectionnant le théâtre physique, la tension entre langage corporel et parole poétique est au cœur de ses propositions artistiques.

Site internet
Facebook

Collectif Moutarde Forte
Le collectif Moutarde Forte regroupe 5 artistes et administrateurs dont les horizons sont tous aussi différents que complémentaires. La mission du collectif est basée sur la collaboration artistique, l’exploration et la démocratisation du théâtre. Pour ce faire, il encourage une méthode de travail collective où l’écoute, le respect et l’audace priment, et qui permet l’éclatement de l’échelle hiérarchique traditionnelle par le biais d’une approche horizontale, afin que la voix artistique de chaque adjuvant soit entendue et prise en compte. Le processus de création est donc axé sur le travail laboratoire, et c’est toujours dans un esprit ludique que les projets sont créés, que ce soit dans le fond ou la forme.

 

Calendrier

Représentations à venir

6 au 24 septembre 2022 – Théâtre Aux Écuries, Montréal

Contact

Flore Bailly, responsable de la diffusion

diffusion@auxecuries.com | 514 831-7752

Les Productions Menuentakuan

UTEI : Récit d’un survivant

Théâtre

Public : Dès 15 ans

Durée : 80 minutes


Omer St-Onge – texte et interprétation

Xavier Huard – mise en scène


 

De la fin des années 1800 jusqu’en 1996, date de la fermeture du dernier pensionnat autochtone, plus de 150 000 enfants autochtones ont été retirés de leurs familles pour être instruits par des groupes religieux. Après des décennies, voire des siècles d’oppression, les artistes autochtones sont aujourd’hui au front pour la survie de leur héritage culturel. Omer St-Onge est l’un de ceux-là.

Membre de la communauté innu de Malioténam, il est auteur, trappeur, chasseur, pêcheur en haute-mer et… survivant des pensionnats. UTEI : Récit d’un survivant est un témoignage autobiographique qui prend forme par le théâtre. Le synopsis est celui de son parcours, de son enfance sur le territoire avec sa famille, en passant par les pensionnats, jusqu’à aujourd’hui. Il dit notamment « Je suis ce qu’on appelle un survivant, et le témoignage des survivants à ceci de spécifique : il est multiple. Je ne porte pas que mon histoire. Je porte aussi par ma voix, le témoignage de tous ceux qui n’ont pas pu s’en sortir ». Il ajoute « Ce processus de création est pour moi le meilleur moyen de revisiter nos traumas collectifs de façon à respecter l’être humain. »

Espace pro

Dossier de présentation

Fiche technique

Intégrale du spectacle sur demande par courriel à diffusion@auxecuries.com

Spectacle de 80 minutes : 60 minutes de spectacle et 20 minutes de partage de thé.

Crédits

Texte et interprétation : Omer St-Onge

Mise en scène : Xavier Huard

Conception d’éclairage, assistance à la mise en scène et éclairage : Delphine Rochefort

Conception sonore : Etienne Thibeault

Direction de production : Myriam Poirier Dumaine

.

.

À propos d'Omer St-Onge et des Productions Menuentakuan

Omer St-Onge

Membre de la communauté innue de Maliotenam, Omer St-Onge est auteur, trappeur, chasseur, pêcheur en haute mer et… survivant des pensionnats. Impliqué comme conseillé aux commissaires et support aux survivant lors de la Commission Vérité et Réconciliation, Omer St-Onge dirige des sessions de ressourcements traditionnels dans sa communauté de façon mensuelle, un programme supporté par le conseil de bande. Il s’engage depuis de nombreuses années dans divers évènements culturelle et traditionnel et depuis 2016 il s’implique au sein de processus de création avec la compagnie de théâtre Productions Menuentakuan.

Productions Menuentakuan
Les productions Menuentakuan se proposent, en se servant des codes de représentations du théâtre et de la performance, d’être un point de rencontre entre la culture des Premières Nations du Canada et les autres cultures qui viennent enrichir l’identité Canadienne et Québécoise. Les mandats de la compagnie sont :

  • Créer, produire et diffuser des spectacles
  • Promouvoir les arts de la scène autochtone
  • Promouvoir les échanges et les collaborations entre les peuples autochtones et non-autochtones par le biais d’événements artistiques
  • Offrir des ateliers de création artistique.

Toujours dans le but de créer et d’encadrer une rencontre intime et signifiante entre ces deux réalités qui se côtoient, la compagnie aborde ses créations de façon à mettre en valeur le regard des peuples autochtones sur des thèmes universels contemporains.

Site internet
Facebook

Presse

.

.

Calendrier

Représentations à venir

27 septembre 2022 – Centre Culturel de Sherbrooke – Sherbrooke
4 octobre 2022 – Théâtre du Grand Sault du centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, Arrondissement de Lasalle, Montréal
26 novembre 2022 – Maison de la culture Villeray /St-Michel / Parc Extension, Montréal
1er décembre 2022 – Théâtre Saputo, Arrondissement de Saint-Léonard, Montréal
3 décembre 2022 – Maison de la culture Plateau Mont-Royal, Montréal
9 décembre 2022 – Salle de l’Entrepot, Arrondissement de Lachine, Montréal
10 mars 2023 – Salle Paule-Julien, Sainte-Geneviève
14 mars 2023 – Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, Montréal
24 mars 2023 – Centre des loisirs Saint-Laurent, Saint-Laurent
27 et 28 mars 2023 – Pavillon des arts et de la culture, Coaticook
29 et 30 mars 2023 – Salle Serge Poirier, East-Angus
4 avril 2023 – Maison de la culture Côte-des-Neige, Montréal
13 avril 2023 – Maison de la culture Francis-Brisson, Shawinigan
15 avril 2023 – Théâtre Gilles-Vigneault, Saint-Jérôme
19 avril 2023 – Maison de la culture Ahuntsic, Montréal
20 avril 2023 – Maison de la culture Rosemont, Montréal
25 au 27 avril 2023- Rencontre Théâtre Ados (RTA), Laval
14 mai 2023 – Maliotenam

 

SAISON 2021 – 2022

4 au 6 mars 2022 – Monument National, Montréal (création)
15 août 2022 – Festival Présence Autochtone, Montréal

Contact

Flore Bailly, responsable de la diffusion

diffusion@auxecuries.com | 514 831-7752

Théâtre des Trompes

Plein tube

Tout public à partir de 15 ans

Adaptation théâtrale du roman Mailloux d’Hervé Bouchard


Hervé Bouchard – auteur
Charlotte Gagné-Dumais – mise en scène
Maxime Brillon – interprétation
Laurence A. Clavet et Charlotte Moffet – assistance à la mise en scène


Plein tube est l’adaptation du premier roman d’Hervé Bouchard, Mailloux (Le Quartanier, 2006). Le personnage de Jacques Mailloux raconte des moments marquants de son enfance dans le désordre, toujours en quête d’authenticité. Il témoigne des mises en scène ordinaires de la vie : celle de soi, de la famille, du jeu, du mensonge, du «faire semblant» et de la mort. Il est partagé entre son envie de s’exprimer et son incapacité à le faire. Habité par ses souvenirs, Mailloux trouve sur la scène un espace de jeu, de libération. Ses explorations langagières deviennent concrètes, habitées.

 

« J’ai été Jacques Mailloux, comédien de naissance, enfant sans drame, dehors tout le temps. »

     

© Antoine Amnotte-Dupuis

Espace pro

Dossier de présentation

Fiche technique et intégrale du spectacle sur demande par courriel à diffusion@auxecuries.com

Crédits

Auteur : Hervé Bouchard

Production : Théâtre des Trompes

Mise en scène : Charlotte Gagné-Dumais

Interprétation : Maxime Brillon

Assistance à la mise en scène : Laurence A. Clavet et Charlotte Moffet

Adaptation et conception artistique : Charlotte Gagné-Dumais et Maxime Brillon

Conseil dramaturgique : Charlotte Moffet

Direction de production: Charlotte Gagné-Dumais et Laurence A. Clavet

Régie: Charlotte Gagné-Dumais

Direction technique et conception d’éclairage : Alice Germain

La création de Plein tube a été rendue possible grâce au Théâtre aux Écuries (Accueil-éclair à la saison 2018-2019), au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ, soutien à la diffusion), à la compagnie Pleurer Dans’Douche (résidence de création au Café Reine garçon à la saison 2019-2020) et aux contributeurs et contributrices à la campagne de sociofinancement.

 

À propos du Théâtre des Trompes

Fondée en 2015 par Laurence A. Clavet et Charlotte Gagné-Dumais, la compagnie de création se dote d’ores et déjà d’un mandat féministe, une valeur fondamentale à sa démarche. Le Théâtre des Trompes s’engage alors à créer, produire et diffuser des spectacles de théâtre non seulement féministe (dans le choix des matériaux travaillés et la composition des équipes), mais également novateur. La démarche du Théâtre des Trompes se pense à travers le concept de l’hybridité — entre les médias ; entre la présence scénique et filmique de l’interprète; entre l’intellectualisation et l’instinct ; entre la théorie et la pratique ; entre le théâtre et la performance. La compagnie propose ainsi un travail fondamentalement intermédial qui explore  les effets que les médias peuvent produire les uns sur les autres. Cette recherche d’un théâtre capable de fédérer les autres arts à sa médiation tient du parcours hors norme des personnes qui composent actuellement la compagnie (Antoine Amnotte-Dupuis, Charlotte Moffet), et qui sont issues des milieux universitaire et/ou cinématographique et/ou littéraire. Les créations scéniques du Théâtre des Trompes sont nourries à même un champ de compétences variées : conception sonore, cinéma expérimental, prise de vue, montage, direction du jeu d’acteur, création et accompagnement littéraire, etc.

Ainsi en résulte un dialogue entre les artistes et les personnes qui réfléchissent l’art. Les Trompes arriment de cette façon à leur parcours artistique une démarche en recherche-création, dans l’idée de faire contribuer les échanges entre la théorie et la pratique à la définition d’objectifs esthétiques en constante évolution. Le travail de l’audiovisuel devient alors un outil pour comprendre comment les différents codes médiatiques (cinéma et théâtre) peuvent soutenir la création intermédiale, et, par ces interactions, peuvent mettre en place une approche novatrice du spectacle. L’angle vidéoscénique qu’adopte le Théâtre des Trompes pour envisager la présence des médias sur la scène témoigne d’un héritage doublement inspiré des traditions du cinéma et du théâtre. L’écriture médiaturgique, et plus particulièrement la question de la co-présence des interprètes, à la fois sur scène et à l’écran, sont centrales à la démarche des Trompes, qui croient fermement qu’un terreau fertile de réflexion et de création repose dans cet espace tiers entre présence immédiate et présence médiatisée. Jusqu’à présent, le Théâtre des Trompes a créé les spectacles Détrompe-toi (2016), Poupées de Chiffon (2016) Persona (2017), REP (2018) et Cabaret Neiges noires (2019). Enfin, Plein tube (2021), est la première étape d’un cycle de travail sur l’œuvre de l’auteur Hervé Bouchard qui se poursuit grâce au Théâtre Aux Écuries.

.

Contact

Flore Bailly, responsable de la diffusion

diffusion@auxecuries.com | 514 831-7752

Pirata Théâtre

Comment épouser un milliardaire

One Woman Show / Monologue

Public : dès 15 ans

Durée : 1 h 25


Audrey Vernon – autrice
Michelle Parent – interprétation
Michelle Parent, Véronique Pascal et Mireille Camier – adaptation et mise en scène
Marie-Eve Archambault – assistance mise en scène et projections
Michelle Parent, Véronique Pascal et Marie-Eve Archambault – conception artistique


Ils étaient 470 en 2000, puis 1011 en 2010. Ils sont maintenant 2755 sur 7 milliards d’êtres humains. Ils possèdent ensemble 7 fois le capital qui permettrait de mettre fin à la pauvreté dans le monde : ils sont les milliardaires d’aujourd’hui.

Une actrice, jadis engagée, se marie au 33e homme le plus-riche-du-monde ! Dans un élan d’altruisme, elle  monte  sur scène pour une toute dernière fois afin de livrer ses secrets et d’offrir ses conseils sur la marche à suivre pour passer la bague au doigt d’un ou d’une milliardaire, ces poissons rares qui requièrent un hameçon bien spécifique. Oscillant naïvement entre le Ted talk, les confidences et le stand up, son discours dévoile malgré lui les rouages de la mondialisation, là où ça fait mal : exploitation des pauvres, concentration des richesses, évasion fiscale…

Pour ceux qui doutent de la poésie des pages du  magazine Fortune et pour ceux qui la goûtent, pour ceux qui ont compris qu’il y a davantage de bénéfices à épouser un milliardaire plutôt qu’à travailler pour lui ou acheter ses produits, pour tous ceux-là, Michelle Parent détaille, lors de son enterrement de vie de jeune fille, la mécanique du monde mondialisé. Un one woman show économique sur la liste Forbes des milliardaires, sur les riches et sur les pauvres.

« Comme dit mon futur mari, il faut prendre l’argent là où il est : chez les pauvres. Ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres… »

 

 

 

 

Espace pro

Dossier de présentation

Fiche Technique

Intégrale du spectacle sur demande par courriel à diffusion@auxecuries.com

Crédits

Autrice Audrey Vernon

Adaptation et mise en scène Michelle Parent, Véronique Pascal et Mireille Camier

Assistance mise en scène et projections Marie-Eve Archambault

Conception artistique Michelle Parent, Véronique Pascal et Marie-Eve Archambault

Direction technique Samuel Thériault

Lumières Andréanne Deschênes

Scénographie et accessoires Julie-Ange Breton

Régie Marie-Frédérique Gravel et Pamela Dumas

Avec Michelle Parent

Production  Pirata Théâtre

À propos de Pirata Théâtre

En tissant des liens entre les gens et entre les arts, en piratant l’art et le réel, nous imaginons des portraits impressionnistes et poétiques de notre époque, de notre société. Provoquant des rencontres inédites, les oeuvres convoquent dans la création et sur scène des présences qui gravitent, dans la vie réelle, en périphérie de la majorité ordinaire. C’est ce point de vue périphérique sur le monde qui distingue l’écriture singulière de Pirata Théâtre depuis maintenant 10 ans.

.

La compagnie

Presse
« L’adaptation de Michelle Parent et Véronique Pascal, qui cosignent également la mise en scène, tient parfaitement la route, si bien qu’on jurerait avoir affaire à une oeuvre bien de chez nous. Faut-il s’en étonner quand le sujet est aussi universel? Après tout, la mondialisation favorise l’enrichissement des plus fortunés partout autour du globe…»

 

Véronique Pascal : « Le texte original était on point, mais très «français» dans sa facture (of course) et dans son humour. Il fallait rendre ça Queb et plausible pour une fille d’ici. Puis, on a aussi nos milliardaires au Québec! Il fallait s’approprier tout ça et retrouver la légèreté de ton. »

Michelle Parent : « On s’est aussi intéressées à nos milliardaires d’ici. Bon, c’était assez facile, parce qu’au Québec, il n’y en a que douze. Initialement, on devait jouer en mars 2020. Pendant l’année de jachère, on a tout actualisé. Saviez-vous que Vuitton fait maintenant des visières à 900 $ et qu’on peut avoir du gel hydroalcoolique de Chanel ? »
Eric Dumais, Bible Urbaine

Calendrier

 

Saison 2022 – 2023
20 octobre 2022 – Maison de la culture Saint-Léonard, Montréal
4 novembre 2022 – Culture Saint-Laurent, Montréal

 

Saison 2021 – 2022 :
Du jeudi 2 au samedi 4 décembre 2021 – Théâtre Aux Écuries, Montréal

 

Saison 2020 – 2021 :
Du 13 au 21 avril 2021 – Théâtre Aux Écuries, Montréal

Contact

Flore Bailly, responsable de la diffusion

diffusion@auxecuries.com | 514 831-7752