bandeau_site-16-17

Mot des codirecteurs artistiques

ARTISTES EN LIBERTÉ

Le Théâtre Aux Écuries fête ses cinq ans
Cinq ans à se construire, à s’interroger

Cinq ans
C’est ce que ça prend pour s’ancrer dans un quartier
Pour définir la portée de ses actions
Découvrir leur déploiement dans le temps.
Le temps…
Denrée rarissime, cadeau ultime offert aux artistes pour ce cinquième anniversaire.

Prendre le temps que ça prend
Être de son temps
Réinventer le langage
Préférer les questions aux réponses
Parce que l’étonnant, la réinvention, la forme inattendue, la pensée aérée
Émergent toujours d’un temps volé à la productivité

’En 2016, la liberté des artistes consiste à suivre le rythme singulier que chaque création exige. Spontanées, lentes, émergentes, politiques, fulgurantes, collectives, citoyennes, jouissives ou inventives, les paroles que nous soutenons imposent leur souffle. Respecter ce souffle, c’est permettre une rencontre complice entre l’artiste et le public, où l’un et l’autre valorisent l’inattendu, le non-convenu.

En 2016-2017, le Théâtre Aux Écuries vous présente des créateurs qui murmurent ou crient au plus près de leur désir créateur. Plusieurs sont à l’étape de la recherche, d’autres vous présentent leurs œuvres inédites, quelques-uns arrivent de loin pour vous rencontrer, et certains rejouent leurs dernières créations. Chacun se déploie dans le temps comme il l’entend.

Pas de grande ligne éditoriale, de thématique annuelle. Nous résistons au marketing culturel. Nous préférons les découvertes multiples et uniques. En émergent des espaces surprenants où ressourcer nos esprits.

Aux Écuries, nous ne faisons rien dans les règles de l’art
Mais tout dans l’unicité de l’art.
Les Écuries grouillent d’artistes en liberté
Et nous n’avons aucune envie de les étiqueter
Faites comme nous
Prenez le temps de venir à leur rencontre

Nini Bélanger, Navet Confit, Marcelle Dubois, Olivier Ducas, Francis Monty, Olivier Morin, Marilyn Perreault, Annie Ranger et Guillaume Tremblay
DIRECTEURS ARTISTIQUES