Beau gars — Théâtre Surreal Soreal

Dans cette satire politique et grinçante, trois narratrices nous entraînent dans un monde où les stéréotypes genrés sont inversés et où les femmes s'arrogent tous les rôles de pouvoir : la politicienne, la chasseuse, la reine, la policière. Passant au hachoir les univers des films et des séries télé, elles commentent les actions de leurs héroïnes fictives avec un humour décapant, tout en gardant bien à l’oeil le « Beau gars », à moitié nu, celui-là même que tout le monde connaît et admire… Le monde du cinéma et de la culture pop en prennent pour leur rhume, alors que s’opère un changement radical dans la manière de se raconter les histoires. Vous ne regarderez plus jamais vos séries préférées de la même façon, à partir de là…

En savoir plus →

Titre à venir — Théâtre de l'Autre

Suite au conflit dans le Haut-Karabagh, le 27 septembre 2020, Harou Davtyan retourne dans son pays natale, l'Arménie, afin de ramener des images et témoignages de ceux qui ont tout perdu, encore... ou presque. À la veille d'un conflit généralisé, une crise existentielle se dessine. Sans l'avoir prévu, Harou est complètement envahit de nouvelles choses jamais connu auparavant. Née en Arménie, il veut y être enterré. À l'inverse d'une crise identitaire, c'est plutôt une crise de survie, viscéral et déjà vue qui se dessine. Habité d'une rage de vivre et d'un optimisme éternel, Harou veut visiter à travers son regard et sa compréhension, un conflit aussi vieux que la civilisation. L'histoire se répète? Ou elle fait pause et reprend? De grande questions philosophique et anthropologique s'impose, tout autant que le cœur et l'âme. Une culture que certain veulent disparu veut prouver sa vitalité plus que jamais. 

En savoir plus →

Titre à venir — Martin Faucher

En savoir plus →

Accueils éclair passés

En savoir plus →

Jamais dire jamais — Agathe Foucault

Crédit photo : Thibault Carron | Jamais dire jamais est une pièce en cours d'écriture qui questionne la part des imaginations individuelles dans la construction et l’alimentation d’un rêve collectif. Dans sa construction narrative, la pièce s'inspire de l'œuvre “Peter Pan, ou le garçon qui ne voulait pas grandir”, de J.M Barrie et de la grève étudiante de 2012.

En savoir plus →

Corpocalyptique — Danse To Go

Pince-sans-rire, Corpocalyptique est une création chorégraphique qui traite de la surconsommation et comment celle-ci transforme notre relation au corps et à la perfection. Quatre interprètes évoluent dans un univers régi par le marketing, qui affecte leur posture, leurs gestes, leurs déplacements et leurs relations. Alternant entre une gestuelle quotidienne et extraterrestre, se déploiera devant vous une apocalypse corporelle absurde, voire loufoque.

En savoir plus →

Un Royaume — Aluma

Crédit photo : Gaëlle Bridoux | Un Royaume est une docufiction qui expose l’ambiguïté de l’utilisation des pesticides. Un caméraman et une marionnettiste racontent l’histoire de Percy François et Daphnée Leleux, deux agriculteurs malades à cause du Wipeout, l’herbicide le plus vendu dans le monde. Deux chemins de vie au travers desquels le public observe l’évolution d'une entreprise manipulatrice et mensongère qui, pourtant, possède la majorité des semences du monde entier.

En savoir plus →

Bateau dans l'eau — Camille Loiselle-D'Aragon et Carl Veilleux

Bateau dans l’eau est un spectacle original, un théâtre musical pour marionnettes, destiné aux 4 à 8 ans. Inspiré par l’empathie des enfants. 

En savoir plus →

Explosion — Pleurer Dans'Douche

Dans un théâtre qui prend des allures de «garage du coin», de shop de destruction, Explosion rassemble quatre artistes qui démantèlent nos mémoires collectives et individuelles et les rafistolent en un nouvelle mythologie insolite. Deux comédiennes racontent et incarnent les histoires qui émanent du bazar, une artiste-chercheure tisse des liens entre le public et les performeur·se·s grâce à un métier à tisser géant, un artiste visuel reproduit un objet-souvenir et ses répliques à répétition jusqu’à un brouillage étrange des détails, jusqu’à un effacement complet du souvenir. À travers ce grand rituel fabriqué de matériaux documentaires, de traditions familiales et de destructions et transformations de nos souvenirs, Explosion amène chacun à s’interroger sur son rapport au matériel et sur la valeur émotive que nous lui attribuons.

En savoir plus →

Jardin des Consolations — Les berceurs du temps

Crédit photo : David Wong | Jardin des Consolations est une procession dansée proposée par Sarah Dell'Ava, pour un grand groupe de personnes réunies pour l'occasion. Entre le pôle Sud et le pôle Nord du parc Médéric Martin, cette communauté se déplace pas à pas dans une ode à la présence et à la rencontre avec soi, avec l'autre, avec l'environnement et le transcendant.

En savoir plus →

Rien ne nous appartient — Maxime Mompérousse

En savoir plus →