Par Théâtre I.N.K.

Hit !

PublicPour adolescent.e.s à partir de 12 ans et leurs adultes

Durée tout public : 110 min


 

Lieu: L'Arène

 

Inspirée de l’univers du hip-hop, la pièce de théâtre H¡T! raconte l’histoire de Cody, alias CodyBeatz, qui, à 16 ans, refuse de devenir médecin comme son père le voudrait. Elle, ce qu’elle veut faire dans la vie, c’est des beats. En se promenant sur les réseaux sociaux, elle tombe sur Félix, alias Filou, un jeune rappeur en herbe qui cherche à se réinventer en ligne pour échapper à l’intimidation. En quelques échanges, il·elle·s décident de collaborer. Mais rapidement, la soif d’intégrité de l’une et la quête d’identité de l’autre se confrontent. Et alors, tout dérape.

Espace pro
  • Dossier de présentation sur demande
  • Fiche technique et intégrale du spectacle sur demande par courriel à diffusion@auxecuries.com
  • Représentation scolaire à partir de 12 ans | secondaire 1
Crédits

Texte Julien Beauseigle | Mise en scène Marilyn Perreault | Assistance à la mise en scène et régie Catherine Alepin | Interprètes Arielle Mailloux et Antoine Nicolas | Participation vocale Anthony L’Heureux | Conception sonore Laurianne Bézier | Conception des décors Nadine Jaafar | Conception des éclairages Flavie Lemée | Composition des Jenny Salgado | Conception des costumes Marion Tremblay | Conception vidéo Jo* Vignola | Conseils dramaturgiques Sophie Devirieux et David Paquet | Direction de production Myriam Poirier Dumaine | Direction technique Nicolas Jalbert | Régie William Couture | Production Théâtre I.N.K.

Le Théâtre I.N.K. a bénéficié de résidences de création au Théâtre Le Clou, au Théâtre de la Ville et au Théâtre Alphonse-Desjardins grâce au soutien du Parcours Cré’Ados et du Cube. Julien Beauseigle a écrit H¡T! lors d’une résidence d’écriture au Bic et à Montréal organisée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), en collaboration avec le Théâtre du Bic / Théâtre les gens d’en bas et la Maison Théâtre, grâce au soutien financier du CALQ.

À propos du Théâtre I.N.K.
Fondé en 2002 par Marilyn Perreault et Annie Ranger, le Théâtre I.N.K. crée et met en scène, pour les publics adolescent et adulte, des textes inédits d’ici tout en portant une attention particulière à l’intégration de l’image et du mouvement dans l’interprétation théâtrale.
 

Le Théâtre I.N.K. a, jusqu’à présent, quinze productions à son actif : Duo en morceaux (2022), Dehors! (2021), Duo en vitrine (2020-2022), Faire la leçon (2019), Fiel (2018), Jusqu’au sang ou presque (2015), La beauté du monde (2015), Lignedebus / Bus Stops (2014 et 2016), L’effet du temps sur Matèvina (2012), Robin et Marion (2012), La robe de Gulnara (2010), Roche, papier, couteau… (2007), La cadette (2006) et Les Apatrides (2003). Plusieurs spectacles du Théâtre I.N.K. se sont mérité prix et nominations : Bus Stops (nominations aux METAs dans quatre catégories : meilleure production, distribution, éclairages et décor), Lignedebus (Prix du public et nomination dans la catégorie « interprète masculin » – Gala des Cochons d’or), Robin et Marion (nomination dans la catégorie « interprète masculin » – AQCT), La robe de Gulnara (Prix « production Québec » – AQCT), La cadette (nomination dans la catégorie « production Montréal » – Gala des Masques) et Les Apatrides (récipiendaire des Masques « révélation de l’année » et « conception de décor »).

 

Parmi les grands projets qui ont jalonné le parcours du Théâtre I.N.K., notons la co-fondation du Théâtre Aux Écuries avec 6 autres compagnies et la mise sur pied du mouvement Femmes pour l’Équité en Théâtre (F.E.T.), en 2016.

Site internet Facebook Instagram

 

Contact

Amélie Duguay, responsable de la diffusion

diffusion@auxecuries.com | 514 844-1811 poste 640

FESTIVAL 

RELÈVE ARTISTIQUE

PROPOSITIONS SINGULIÈRES


 

Lieu: L'Arène

 

Nous sommes très heureux·euses d’accueillir chaque année une ou plusieurs créations du OFFTA. Nous sommes ravi·e·s de maintenir cette relation avec LA SERRE – arts vivants, qui cherche à toujours donner la voix aux pratiques artistiques contemporaines et aux jeunes créateur·trice·s.
Le OFFTA est un festival voué à la création émergente d’avant-garde en arts vivants. Créé aux abords du Festival TransAmériques (FTA), le OFFTA met de l’avant des créateur·trice·s dont les démarches, engagées et singulières, défrichent les nouveaux courants artistiques.
Le OFFTA aspire au décloisonnement des pratiques artistiques contemporaines et de leurs publics respectifs. Il diffuse et produit des événements qui bousculent les conventions établies et interrogent les modes de représentation, en favorisant les rencontres et la coopération.

 

À propos de LA SERRE - arts vivants

Parce qu’elle croit que l’art est essentiel pour lier l’individu à sa communauté, LA SERRE – arts vivants est un pôle de création qui provoque des rencontres et qui met à la disposition des artistes émergents des environnements favorables à la création d’œuvres significatives ainsi qu’à leur rayonnement.

LA SERRE est un incubateur structurant pour l’amélioration des conditions d’exercice des artistes émergent.e.s en arts vivants. Elle les accompagne dans le déploiement de leurs œuvres à partir de l’idéation jusqu’à leurs rencontres avec les publics. Elle aide l’artiste à développer son autonomie, sa maturité organisationnelle et son indépendance artistique. LA SERRE agit comme activateur de collaborations entre les artistes et les différents partenaires locaux, nationaux et internationaux ainsi qu’entre les artistes de différentes disciplines artistiques et d’autres secteurs d’activités. Artistiquement, LA SERRE privilégie des projets qui tissent des liens évocateurs entre les arts et la société et qui favorisent la rencontre entre les différents champs disciplinaires et sectoriels

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Clara Bich, directrice des communications du Théâtre Aux Écuries :
communication@auxecuries.com

TEXTES INÉDITS

MISES EN LECTURE

DRAMATURGIES CONTEMPORAINES


 

Par : Jamais Lu

Tarifs :

À venir

 

Nous sommes très heureux·euses d’être le diffuseur officiel du Festival du Jamais Lu Montréal. Cette saison, nous sommes ravi·e·s d’accueillir la 24ᵉ édition de notre festival dramaturgique favori. Fondé en 2002, le Jamais Lu œuvre au développement de la pratique en produisant des festivals et des événements festifs et conviviaux, destinés à faire découvrir les nouveaux textes fraîchement achevés et les paroles brûlantes d’actualité en théâtre. Par ses actions, le Jamais Lu œuvre au renouvellement des dramaturgies québécoise et canadienne francophone et crée un lien de proximité entre les auteur·trice·s et les publics.
Chaque année, le Jamais Lu produit ou coproduit les festivals du Jamais Lu Montréal, Québec, Paris, Caraïbe et Mobile (dans les régions du Québec).
Le Festival du Jamais Lu Montréal se propose d’être, pendant 10 jours, le point de rencontre de textes dramaturgiques d’ici et d’ailleurs, pour célébrer les auteur·trice·s de théâtre.

 

À propos du Jamais Lu

Fondé en 2002, le Jamais Lu est un organisme de développement de la dramaturgie. Il accompagne et soutient la naissance d’œuvres théâtrales et en assure la promotion et la diffusion. Il a pour mission de créer un lien fort entre le public et les auteurs. Il offre aux dramaturges, particulièrement ceux de la relève, des tribunes originales, engagées et festives. Chaque année le Jamais Lu produit ou co-produit :

Le Festival du Jamais Lu à Montréal

Chaque printemps, le Théâtre Aux Écuries est pour une dizaine de jours l’hôte du Festival du Jamais Lu où sont présentés des textes fraîchement achevés, des projets éditoriaux, des événements communautaires, des lectures jeune public et des classes de maître.

Le Festival du Jamais Lu à Québec

À l’hiver, c’est au Théâtre Périscope à Québec que le Festival du Jamais Lu tient ses activités. Là aussi, annuellement, les auteurs de la capitale osent l’inédit et font découvrir au public leurs désirs, leurs préoccupations, ainsi que leurs univers théâtraux.

Le Festival du Jamais Lu à Paris

Le projet de festival à Paris a été lancé en 2015, en partenariat avec Théâtre Ouvert. Ce relais solidifie les liens de la dramaturgie francophone internationale.

Les spectacles théâtro-littéraires en tournée

Le Jamais Lu produit également des spectacles théâtro-littéraires uniques qui mettent les auteurs en relation directe avec les spectateurs. Ces productions originales permettent aux dramaturges d’aller à la rencontre de nouveaux publics sur le territoire québécois et international.

Festival du Jamais Lu Caraïbe

Le Jamais Lu développe actuellement un projet de festival en Caraïbe (plus précisément, à Fort-de-France en Martinique) afin de tisser des liens avec d’autres pôles de la francophonie internationale. Un projet en partenariat avec Astrid Mercier (Dimwazell Cie) et Tropiques Atrium Scènes Nationale.

Jamais Lu Mobile

Ces antennes un peu partout dans la francophonie internationale ne font du sens que si l’on développe la dramaturgie contemporaine sur l’ensemble du territoire québécois. Ainsi, nous développons actuellement le Jamais Lu Mobile, un projet qui met en lien les créateurs et les créatrices de différentes régions du Québec (Abitibi-Témiscamingue, Estrie, Gaspésie, Saguenay-Lac-Saint-Jean).

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter le bureau des communications du Jamais Lu :
communication@jamaislu.com
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

RÉVOLUTION

HUMANITÉ

CRÉATION INTERDISCIPLINAIRE


 

Par : Mille Feux

Crédit photo : Jeanne Castonguay-Carrière

Lieu: L'Arène

Avril 2025

D L M M J V S

 

Ces deux femmes auraient pu ne jamais se rencontrer, mais elles sont là, devant nous. Elles ont traversé leur époque et maintenant elles contemplent le vide, le silence. Leurs corps-histoires voguent sur des quadriporteurs électriques et traversent les passant·e·s, les multiples vies possibles, l’excentricité ou l’anonymat, le grandiose ou le banal, des renversements de rôles et d’éternels recommencements. À partir de leurs yeux, c’est finalement une grande fresque carnavalesque qui se dessine.

Crédits

Création Marilyn Daoust et Gabriel Léger-Savard | Distribution Mireille Métellus, Karina Iraola, Gabrielle Surprenant Lacasse, Clara Prieur et trois autres interprètes | Conception des éclairages Joëlle LeBlanc | Direction technique Nicolas Jalbert | Conceptrice de costumes Marie-Audrey Jacques | Production Mille Feux 

À propos de Mille Feux

Marilyn Daoust et Gabriel Léger-Savard se rejoignent autour du désir de porter un regard actif sur notre société et sur l’humain courant à sa perte. En arts vivants, il·elle croient primordial de miser sur l’expérience collective en jouant avec la charge viscérale, spatiale et allégorique des corps et des mots. Cet alliage qu’elle·il veulent novateur entre théâtre et danse, autant par la forme que par le fond, leur permet d’appréhender les multiples débalancements de notre époque en explorant les rapports entre l’intime et le collectif.

Leur première création conjointe a vu le jour sous le nom de Le temps des fruits. Il s’agit d’un spectacle d’une grande beauté qui intègre sensiblement la danse contemporaine au théâtre et à la projection vidéo. On assiste à une performance où deux individus ouvrent des brèches en eux, se lancent dans une quête d’authenticité au sein de leurs héritages, au beau milieu d’un monde qu’ils souhaitent reconstruire. Leurs présences plus quotidiennes et les mots des premiers instants laissent progressivement place à la poésie des corps. Le temps des fruits est l’aboutissement d’une recherche sur ce que constitue notre héritage humain : nos lacunes intimes et collectives, la transmission des savoirs, les millénaires de conquêtes, de découvertes, d’angoisses et de stéréotypes.

Cette première pièce leur a valu l’obtention du Prix Culture de LOJIQ (2019), remis dans le cadre du Gala 35 ans d’échanges et de mobilité jeunesse entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Québec, pour souligner l’excellence de leur projet parmi ceux réalisés depuis les dix dernières années sur ce territoire. Suite à la webdiffusion de cette pièce à Tangente (2021), celle-ci a fait fièrement partie des Sélections Nationales 2022 et 2023 de RIDEAU, et y a été présentée en intégrale. Depuis, Le temps des fruits tourne sporadiquement (en Abitibi en 2022, ainsi qu’à Trois-Rivières et Montréal en 2024).

Leur deuxième création, L du Déluge, une pièce épique pour une femme et un choeur, a été présentée à La Chapelle Scènes Contemporaines (2022). Le fil de l’histoire est Ariane, brisée par l’expulsion de son amour hors de la cité-État. On assiste à une épopée de reconstruction d’Ariane qui se purge et s’affranchit du monde monstrueux qui tente de l’aspirer. C’est grâce à cette pièce que Gabriel Léger-Savard et Marilyn Daoust ont notamment été lauréat·e·s d’une résidence en nouvelles pratiques artistiques (2022, CAM, La Chapelle Scènes Contemporaines et REPAIRE). Cette pièce, incarnée par 12 interprètes et portée par 16 collaborateurs, a reçu d’éloquentes critiques.

Artistes en accueil “de luxe” au Théâtre Aux Écuries (2023-2025), Marilyn et Gabriel ont le privilège d’y présenter leur troisième création conjointe, Entre nous sommes pris entre nous. La toute première étape de recherche fait l’objet d’une résidence d’un mois à l’été 2023 au CSC – Centro per la Scena Contemporanea (Bassano del Grappa, Italie) et d’un mois à Circuit-Est Centre Chorégraphique (Montréal).

Site internet Facebook Instagram

 

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Tarifs :

À l’achat d’un ou de deux billets pour Faire la marguerite et Paysages en Filiation, obtenez 15% de rabais sur le tarif régulier

Crédit photo : Camille Gladu-Drouin

Lieu: L'Arène

Avril 2025

D L M M J V S

 

Filer doux, filer fou, filer flou… Quatre jours pour tramer dans tous les espaces du Théâtre Aux Écuries des formes artistiques dépareillées : la petite sœur performative chatouille le grand spectacle ébouriffé; la cousine installative s’acoquine à la jasette philosophique. Quatre jours pour traquer les multiples manières de faire famille aujourd’hui. Quatre jours pour tisser les pensées aux gestes, ensemble, quel que soit son âge. Pister le doux dans toute sa puissance. Mailler les dissemblances pour s’apparenter autrement. Maison ouverte, turbulence assurée !

Programmation, horaires et informations

FAIRE LA MARGUERITE

Comment faire la marguerite ? Bien décidée à mener une enquête sociopolitique rigoureuse sur la question, la famille de L’eau du bain a invité des dizaines d’enfants à y répondre. De la tête de Duras à un pistil de la Vallée-de-la-Lièvre, un grand voyage a été entrepris afin de tester différentes métamorphoses. Présentée dans le cadre du micro festival FILER DOUX, cette performance laboratoire est une invitation franche à expérimenter un « devenir fleur » tout entier, irrigué par les savoirs profonds et anciens des enfants.

Infos et billets

.

.

.

.

.

.

PAYSAGES EN FILIATION

Un salon est parachuté sur scène : c’est celui de Claudine et de sa fille Romane. Elles l’habitent un moment avant d’être relayées par une autre authentique cellule mère-enfant(s), puis une autre… Au fil des relais, dans le flot de moments à la fois quotidiens et étranges, le salon-vivarium se transforme. Oasis tranquille, champ de bataille, vaste plaine d’ennui… les paysages défilent, s’ébauchent et s’évanouissent, sur des airs d’opéra, de punk et de classique. L’espace domestique devient performatif, prétexte aux renversements, aux débordements, aux jeux de camouflage et de dévoilement. Paysages en filiation tente de faire apparaître les états sensibles et contrastés qui grouillent sous le tapis.

Infos et billets

.

.

.

.

.

.

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

ÉCOLOGIE

MÉTAMORPHOSE 

THÉÂTRE


 

Par : L’eau du bain

Infos supplémentaires :

Spectacle présenté dans le cadre de FILER DOUX, un micro-festival en arts vivants.

Tarifs :

À l’achat d’un ou de deux billets pour Faire la marguerite et Paysages en Filiation, obtenez 15% de rabais sur le tarif régulier

Crédit photo : Camille Gladu-Drouin

Lieu: Espace 2

Avril 2025

D L M M J V S

 

Comment faire la marguerite ? Bien décidée à mener une enquête sociopolitique rigoureuse sur la question, la famille de L’eau du bain a invité des dizaines d’enfants à y répondre. De la tête de Duras à un pistil de la Vallée-de-la-Lièvre, un grand voyage a été entrepris afin de tester différentes métamorphoses. Présentée dans le cadre du micro-festival FILER DOUX, cette performance laboratoire est une invitation franche à expérimenter un « devenir fleur » tout entier, irrigué par les savoirs profonds et anciens des enfants.

Crédits

Création et performance Anne-Marie Ouellet, Inès Sinou, Jeanne Sinou et Thomas Sinou | Son Thomas Sinou | Scénographie Karine Galarneau | Conseil dramaturgique Émilie Martz-Kuhn | Production L’eau du bain

À propos de L'eau du bain

Que ce soit sur un lac gelé ou dans un CHSLD, L’eau du bain se déplace pour créer, sort de la boîte noire pour aller à la rencontre de nouveaux paysages, d’autres personnages. Basé à Chelsea en Outaouais, l’organisme puise sa matière première dans le réel et la façonne pour créer des univers enveloppants dans lesquels les trames fictionnelles apparaissent et s’évanouissent. Les installations comme les œuvres théâtrales de L’eau du bain déploient un langage scénique et numérique où le son et la lumière sont conçus pour faire vibrer le corps interne du spectateur.rice qu’iel soit adulte ou enfant. À chaque création, des nouvelles règles de jeu sont statuées et des nouvelles machines sont inventées. Le travail avec et pour les communautés est central à la démarche de L’eau du bain, il la façonne de l’intérieur. Nous créons avec des gens de tous âges et d’horizons variés pour accueillir les différences et sortir de nos territoires familiers. L’aspect plus sensoriel que narratif des expériences que nous proposons permet une grande accessibilité.

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

FAMILLE(S)

ÉTHIQUE DU SOIN

DISTRIBUTION INTERGÉNÉRATIONNELLE


 

Par : Système Kangourou

Infos supplémentaires :

Enfants bienvenu·e·s à partir de 10 ans
* : Spectacle présenté dans le cadre de FILER DOUX, micro-festival en arts vivants

Tarifs :

À l’achat d’un ou de deux billets pour Faire la marguerite et Paysages en Filiation, obtenez 15% de rabais sur le tarif régulier

Crédit photo : Camille Gladu-Drouin

Lieu: L'Arène

Mars 2025

D L M M J V S

Avril 2025

D L M M J V S

 

Un salon est parachuté sur scène : c’est celui de Claudine et de sa fille Romane. Elles l’habitent un moment avant d’être relayées par une autre authentique cellule mère-enfant(s), puis une autre… Au fil des relais, dans le flot de moments à la fois quotidiens et étranges, le salon-vivarium se transforme. Oasis tranquille, champ de bataille, vaste plaine d’ennui… les paysages défilent, s’ébauchent et s’évanouissent, sur des airs d’opéra, de punk et de classique. L’espace domestique devient performatif, prétexte aux renversements, aux débordements, aux jeux de camouflage et de dévoilement. Paysages en filiation tente de faire apparaître les états sensibles et contrastés qui grouillent sous le tapis.

Crédits

Idée originale Claudine Robillard | Écriture scénique Claudine Robillard et Anne-Marie Guilmaine en collaboration avec les performeur·euse·s | Distribution Marie-Hélène Bellavance, Léonore et Romane Lavigne; Maïgwenn Desbois, Rémy, Léonie et Éloi Bernier; Ester França Monteiro de Barros et Alice Monteiro de Barros Araùjo; Brianna Lombardo, Sacha et Florence Bélanger; Claudine Robillard et Romane Perron; Amineh Sharifi et Barmaan Mansouri | Scénographie et conception costumes Jeanne Dupré | Conception sonore Frédéric Auger | Conception des éclairages Marie-Aube St-Amant Duplessis |Direction technique Gabriel Duquette | Direction de production Clémence Doray | Production Système Kangourou

À propos de Système Kangourou

À la croisée du théâtre et de la performance, les codirectrices de Système Kangourou, Anne-Marie Guilmaine et Claudine Robillard, développent depuis 2006 une écriture scénique foisonnante, à la fois évocatrice et ancrée dans le réel. Déclencheur de sa dramaturgie, le contact avec diverses communautés s’incarne à même le plateau : des gens qui n’ont pas l’habitude des planches et des acteur·rice·s professionnel·le·s sont rassemblé·e·s autour d’une question ou d’un objet artistique avec lequel entrer en résonance, par exemple un disque pour Fantômes ou un film pour Dérive de nuit. Reconnues pour la présence authentique des corps, pour leur dramaturgie ouverte, poreuse aux projections intimes des spectateur·trice·s, pour leur incessant renouvellement du dispositif théâtral, les mises en scène de Système Kangourou étonnent par leur alliage de rugosité et d’infime délicatesse. Système Kangourou est une compagnie résidente au Théâtre Aux Écuries de 2021 à 2028.

Site internet Facebook Instagram

 

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

MULTIDISCIPLINARITÉ 

SPECTACLES EN EXCLUSIVITÉ

MARIONNETTE CONTEMPORAINE


 

Par : Casteliers
Billetterie à venir

Mars 2025

D L M M J V S

 

Pour sa 20e édition, le Festival international de Casteliers accueille des marionnettistes de plusieurs pays avec des créations poétiques et surprenantes, pour l’émerveillement des tous les publics ! Nous sommes heureux d’être partenaire d’un spectacle de la programmation qui sera diffusé en nos lieux.

 

À propos de BIGICO

Bien ancré dans la métropole montréalaise, Casteliers se consacre à la diffusion des arts de la marionnette, à l’affût des créations les plus marquantes d’ici et du monde entier, pour la plus grande fascination des adultes ou des enfants.

Visionnaire, Casteliers est cofondateur de la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM), un lieu identitaire où il donne vie à une saison et à un festival annuel qui se déploient dans toute la ville, à des résidences de création, à des ateliers et à d’extraordinaires collaborations internationales. Casteliers tisse des liens porteurs avec les milieux artistiques du Québec, du Canada et de l’étranger. Il oeuvre à une pleine reconnaissance de la marionnette comme un art d’exception, millénaire et contemporain, le 11e art.

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Clara Bich, directrice des communications du Théâtre Aux Écuries :
communication@auxecuries.com

LANGUE POÉTIQUE

SANTÉ MENTALE 

RÔLE SOCIAUX IMPOSÉS AUX FEMMES


 

Par : le Théâtre des Trompes

Crédit photo : Antoine Amnotte-Dupuis

Lieu: L'Arène

Février 2025

D L M M J V S

01 Mars 2025

D L M M J V S

 

La Veuve Manchée est prisonnière de sa robe de bois, de laquelle ne sort que sa tête. À la mort de son mari, le Père Beaumont, les bras lui sont tombés. Elle ne peut plus répondre aux rôles qu’on lui impose – ceux de mère, de sœur, d’amante.

Aux funérailles, elle raconte des histoires de famille dans un discours-fleuve. Parents et ami·e·s sont invité·e·s à y assister et à se laisser porter à travers les souvenirs et les désirs de la Veuve – du commérage de quartier à l’entretien de la maison, en passant par les rêveries dans la piscine où elle flotte pour oublier. Ça ne finira pas.

Crédits

Texte Hervé Bouchard | Adaptation Charlotte Moffet et Charlotte Gagné-Dumais | Mise en scène Charlotte Gagné-Dumais | Distribution Marilyn Perreault | Conseil dramaturgique Charlotte Moffet | Conception des éclairages Laura Dominguez | Conception vidéo Antoine Amnotte-Dupuis | Conception sonore Jo* Vignola | Scénographie Noémi Paquette | Collaboration à la construction du décor Atelier Marteau Crayon | Direction de production Clémence Doray | Direction technique Nicolas Jalbert | Production Théâtre des Trompes

À propos du Théâtre des Trompes

Fondée en 2015 par Laurence A. Clavet et Charlotte Gagné-Dumais, la compagnie de création se dote d’ores et déjà d’un mandat féministe, une valeur fondamentale à sa démarche. Le Théâtre des Trompes s’engage alors à créer, produire et diffuser des spectacles de théâtre non seulement féministe (dans le choix des matériaux travaillés et la composition des équipes), mais également novateur. La démarche du Théâtre des Trompes se pense à travers le concept de l’hybridité — entre les médias ; entre la présence scénique et filmique de l’interprète; entre l’intellectualisation et l’instinct ; entre la théorie et la pratique ; entre le théâtre et la performance. La compagnie propose ainsi un travail fondamentalement intermédial qui explore  les effets que les médias peuvent produire les uns sur les autres. Cette recherche d’un théâtre capable de fédérer les autres arts à sa médiation tient du parcours hors norme des personnes qui composent actuellement la compagnie (Antoine Amnotte-Dupuis, Charlotte Moffet), et qui sont issues des milieux universitaire et/ou cinématographique et/ou littéraire. Les créations scéniques du Théâtre des Trompes sont nourries à même un champ de compétences variées : conception sonore, cinéma expérimental, prise de vue, montage, direction du jeu d’acteur, création et accompagnement littéraire, etc.

Ainsi en résulte un dialogue entre les artistes et les personnes qui réfléchissent l’art. Les Trompes arriment de cette façon à leur parcours artistique une démarche en recherche-création, dans l’idée de faire contribuer les échanges entre la théorie et la pratique à la définition d’objectifs esthétiques en constante évolution. Le travail de l’audiovisuel devient alors un outil pour comprendre comment les différents codes médiatiques (cinéma et théâtre) peuvent soutenir la création intermédiale, et, par ces interactions, peuvent mettre en place une approche novatrice du spectacle. L’angle vidéoscénique qu’adopte le Théâtre des Trompes pour envisager la présence des médias sur la scène témoigne d’un héritage doublement inspiré des traditions du cinéma et du théâtre. L’écriture médiaturgique, et plus particulièrement la question de la co-présence des interprètes, à la fois sur scène et à l’écran, sont centrales à la démarche des Trompes, qui croient fermement qu’un terreau fertile de réflexion et de création repose dans cet espace tiers entre présence immédiate et présence médiatisée. Jusqu’à présent, le Théâtre des Trompes a créé les spectacles Détrompe-toi (2016), Poupées de Chiffon (2016) Persona (2017), REP (2018) et Cabaret Neiges noires (2019). Enfin, Plein tube (2021), est la première étape d’un cycle de travail sur l’œuvre de l’auteur Hervé Bouchard qui se poursuit grâce au Théâtre Aux Écuries.

.

Site internet Facebook Instagram

 

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

CYBERINTIMIDATION

ÉMANCIPATION

UNIVERS MUSICAL DU HIP-HOP


 

Par : Théâtre I.N.K.

Infos supplémentaires :

Pour adolescent·e·s à partir de 12 ans et leurs parents

Crédit photo : Camille Gladu-Drouin

Lieu: L'Arène

Février 2025

D L M M J V S

 

Inspirée de l’univers du hip-hop, la pièce de théâtre H¡T! raconte l’histoire de Cody, alias CodyBeatz, qui, à 16 ans, refuse de devenir médecin comme son père le voudrait. Elle, ce qu’elle veut faire dans la vie, c’est des beats. En se promenant sur les réseaux sociaux, elle tombe sur Félix, alias Filou, un jeune rappeur en herbe qui cherche à se réinventer en ligne pour échapper à l’intimidation. En quelques échanges, il·elle·s décident de collaborer. Mais rapidement, la soif d’intégrité de l’une et la quête d’identité de l’autre se confrontent. Et alors, tout dérape.

Crédits

Texte Julien Beauseigle | Mise en scène Marilyn Perreault | Assistance à la mise en scène et régie Catherine Alepin | Interprètes Arielle Mailloux et Antoine Nicolas | Participation vocale Anthony L’Heureux | Conception sonore Laurianne Bézier | Conception des décors Nadine Jaafar | Conception des éclairages Flavie Lemée | Composition des Jenny Salgado | Conception des costumes Marion Tremblay | Conception vidéo Jo* Vignola | Conseils dramaturgiques Sophie Devirieux et David Paquet | Direction de production Myriam Poirier Dumaine | Direction technique Nicolas Jalbert | Régie William Couture | Production Théâtre I.N.K.

Le Théâtre I.N.K. a bénéficié de résidences de création au Théâtre Le Clou, au Théâtre de la Ville et au Théâtre Alphonse-Desjardins grâce au soutien du Parcours Cré’Ados et du Cube. Julien Beauseigle a écrit H¡T! lors d’une résidence d’écriture au Bic et à Montréal organisée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), en collaboration avec le Théâtre du Bic / Théâtre les gens d’en bas et la Maison Théâtre, grâce au soutien financier du CALQ.

À propos du Théâtre I.N.K.
Fondé en 2002 par Marilyn Perreault et Annie Ranger, le Théâtre I.N.K. crée et met en scène, pour les publics adolescent et adulte, des textes inédits d’ici tout en portant une attention particulière à l’intégration de l’image et du mouvement dans l’interprétation théâtrale.
 

Le Théâtre I.N.K. a, jusqu’à présent, quinze productions à son actif : Duo en morceaux (2022), Dehors! (2021), Duo en vitrine (2020-2022), Faire la leçon (2019), Fiel (2018), Jusqu’au sang ou presque (2015), La beauté du monde (2015), Lignedebus / Bus Stops (2014 et 2016), L’effet du temps sur Matèvina (2012), Robin et Marion (2012), La robe de Gulnara (2010), Roche, papier, couteau… (2007), La cadette (2006) et Les Apatrides (2003). Plusieurs spectacles du Théâtre I.N.K. se sont mérité prix et nominations : Bus Stops (nominations aux METAs dans quatre catégories : meilleure production, distribution, éclairages et décor), Lignedebus (Prix du public et nomination dans la catégorie « interprète masculin » – Gala des Cochons d’or), Robin et Marion (nomination dans la catégorie « interprète masculin » – AQCT), La robe de Gulnara (Prix « production Québec » – AQCT), La cadette (nomination dans la catégorie « production Montréal » – Gala des Masques) et Les Apatrides (récipiendaire des Masques « révélation de l’année » et « conception de décor »).

 

Parmi les grands projets qui ont jalonné le parcours du Théâtre I.N.K., notons la co-fondation du Théâtre Aux Écuries avec 6 autres compagnies et la mise sur pied du mouvement Femmes pour l’Équité en Théâtre (F.E.T.), en 2016.

Site internet Facebook Instagram

 

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Clara Bich
communication@auxecuries.com