Villes

Du 9 au 26 avril 2014

villes  
fermer

Villes

Du 9 au 26 avril 2014

Voyage au cœur des obsessions des cités modernes. Des dizaines de villes, autant de métaphores. Sur scène, un acteur, une caméra et une centaine d’objets. Une réflexion multiforme sur notre rapport aux autres et au monde.

Olivier Ducas et la scénographe Julie Vallée-Léger, avec leur habituelle magie low-tech, explorent les valeurs symboliques et poétiques des objets pour créer une insolite galerie de villes imaginaires.

_______

Sur scène, un acteur. Sur sa table, grâce à différents objets ou différents matériaux, et à travers l’œil de sa caméra, il construit, dessine, évoque des villes. Tantôt il nous raconte l’histoire torturée d’une ville; tantôt, il dresse le portrait des habitants d’une autre. Ici, il s’intéresse à l’architecture ou à l’urbanisme; là, à la croissance démographique.
Sa caméra, telle une boule de cristal, permet au spectateur d’entrer dans le monde des rêves ou de révéler à ses yeux l’infiniment petit. Le narrateur nous offre avec chaque ville une perspective sur le monde, une réflexion sur le temps, une question sur les rapports entre les humains. Chaque ville est en quelque sorte une métaphore, un symbole, une effigie.

L’inspiration de Villes provient à l’origine du roman d’Italo Calvino Les villes invisibles. Petit à petit, la création s’est affranchie de cette influence pour n’en garder que l’essence du voyage à travers des villes imaginaires.

Avec ce nouveau spectacle de théâtre d’objets, Olivier Ducas et Julie Vallée-Léger ont souhaité se pencher sur différentes recherches théâtrales, utilisant désormais l’objet avant tout pour sa valeur symbolique et sémantique. Ils y questionnent les points de vue, et les interprétations qui en découlent, en confrontant la vision du spectateur à celle, plus resserrée, de la caméra.
_______

Le samedi, c'est programme double! Assistez à la représentation de Villes à 16h et de Petit bonhomme en papier carbone dès 18h30. Bien sûr, vous pourrez vous sustenter sur place entre les deux représentations!

 

Texte, mise en scène et interprétation Olivier Ducas //  Scénographie et écriture scénique Julie Vallée-Léger // Coordination artistique Manon Claveau // Conception sonore Nicolas Letarte // Conception lumières Thomas Godefroid // Direction de production, codirection technique et régie Clémence Doray // Codirection technique Camille Robillard // Collaborateurs Étienne Blanchette et Daniel Desparois // 

Une production du Théâtre de la Pire Espèce

--------------------------

EXTRAITS DE PRESSE

"Tout coule et s'enchaîne avec les différentes villes que le comédien emmanche et goupille selon sa fantaisie, nous faisant ainsi saisir comment l'angle sous lequel on nous présente les choses modifie notre perception. Les sons et la musique qui accompagnent tout cela contribuent à la grâce qui se dégage du spectacle. Chacune des villes évoquées est comme un miracle que l'on attend et qui, à chaque fois, surprend." - Marie-Claire Girard, Huffington Post

 

«Le théâtre d’objets que propose La Pire Espèce avec Petit bonhomme en papier carbone et Villes transgresse les codes théâtraux pour proposer autre chose : un théâtre doté d’une capacité d’évocation forte mettant en scène des objets pouvant faire réfléchir sur la vie et la société. Nous avons donc véritablement affaire à la puissance des objets sur scène, à leur fondement poétique.» - Véronique Grondines, pieuvre.ca

 

"On savait bien qu’un jour ou l’autre les créateurs de la PireEspèce oseraient arpenter les Villes invisibles d’Italo Calvino. C’est qu’entre l’imaginaire de la compagnie de théâtre d’objets qui nous charme depuis 15 ans et celui du célèbre écrivain italien mort en 1985, la compatibilité est totale. Non seulement ces jours-ci la rencontre se produit enfin, mais elle tient du pur ravissement." - Christian Saint-Pierre, Le Devoir

 

"Avec ce projet, Olivier Ducas a voulu explorer notre rapport à la ville, qui révèle par le fait même notre rapport aux autres êtres humains." - Jean Siag, La Presse

 

"Le spectacle trouve, avec une déconcertante facilité du point de vue du spectateur, un équilibre extraordinaire entre la trame narrative contemporaine, l’art visuel, le cinéma et le théâtre expérimental et celui d'objets, tout en demeurant d’une très grande accessibilité. Fascinant et captivant voyage au cœur de l’urbain, Villes et une ode, à l’échelle miniature et magnifiée, à la créativité humaine." - David Lefebre, MonTheatre.qc.ca

 

 

 

 

  • Régulier              25 $    (en ligne 28 $)
  • 30 ans et moins  22 $    (en ligne 25 $)
  • Abonnement Carte Prem1ères 12,50 $  (non disponible en ligne)
  • SPÉCIAL PROGRAMME DOUBLE LES SAMEDIS AVEC PETIT BONHOMME EN PAPIER CARBONE:
    Villes à 16h + Petit bonhomme en papier carbone à 18h30 (+bouffe et impromptus) 36$

Du mercredi au vendredi à 20h, samedi à 16h

9 Avril 2014 : 20h
10 Avril 2014 : 20h
11 Avril 2014 : 20h
12 Avril 2014 : 16h
16 Avril 2014 : 20h
17 Avril 2014 : 20h
18 Avril 2014 : 20h
19 Avril 2014 : 16h
23 Avril 2014 : 20h
24 Avril 2014 : 20h
25 Avril 2014 : 20h
26 Avril 2014 : 16h

Le théâtre d’objets est un genre particulier de la famille du théâtre de marionnettes. Avec trois spectacles à l’affiche cette année, La Pire Espèce nous en donne un fabuleux tour d’horizon et célèbre par la même occasion ses quinze ans de création.
Depuis sa fondation en 1999, La Pire Espèce a développé un style théâtral bien à elle, alliant matériaux bruts à imagination débridée. Une combinaison qui l’a rapidement menée au théâtre d’objets, devenu l’une des spécialités de la compagnie. De la mécanique maniaque de Feydeau jusqu’à l’ingéniosité grotesque de Jarry, La Pire Espèce a toujours su allier art festif et précision chirurgicale, effervescence baroque et souci du détail. Dans ses productions, la compagnie cherche par ailleurs à établir un rapport direct avec le public en évitant l’illusion théâtrale au profit d’une complicité avec le spectateur ; pour que le théâtre soit un art de l’ici et maintenant.

 
fermer

Votre trajet 

 
fermer

Aux écuries

Recevez les informations sur nos spectacles et nos activités parallèles en primeur.

Soyez tenus au courant des occasions de dernière minute.

 

Vos informations ont bien été enregistrées dans la liste de diffusion de l'infolettre. Vous êtes maintenant un citoyens des Écuries !

L'adresse courriel fournie est invalide.
Veuillez réessayer.

Les informations fournies sont déjà enregistrées dans la liste de diffusion de l'infolettre.

Se rendre aux Écuries
 
 
 

Newsletter : Citoyens 0