Par : Christine Beaulieu et Annabel Soutar

Modératrice : à venir

Comment : en virtuel

Pour : grand public

Horaire : 17h00 – 19h00

Événement Facebook

Régulier: 15$
Passe illimitée : 60$
Accessible : 5$
Solidaire : 30$

Billets en ligne

10 Décembre 2020

D L M M J V S

Les conférences invitent différents membres de la communauté artistique à évoquer, partager ou encore expliquer différentes notions, concepts, histoires ou moments de vie. Certaines plutôt théoriques et d’autres un peu plus pratiques, ces conférences vous donneront toutes les cartes en main pour vous familiariser avec différentes idées et thématiques. Des escapades pour l’esprit à ne pas louper !

****

 

Le théâtre documentaire utilise la scène comme lieu de débat des enjeux déterminants de notre société. L’importance de ce débat ouvert est, entre autres, de réduire la polarisation dans le discours public. Annabel Soutar, directrice artistique et la cofondatrice de la compagnie de théâtre Les Productions Porte Parole (Grains, Sexy Béton, J’aime Hydro, Fredy, L’Assemblée et d’autres), et Christine Beaulieu, comédienne et autrice de J’aime Hydro, un texte de théâtre documentaire portant sur la relation entre les Québécois et Hydro-Québec pour lequel elle a mérité le prix Michel Tremblay, se réunissent pour échanger avec vous de leurs méthodes de travail et de leurs motivations dans la réalisation d’un théâtre documentaire.

 

Elles vous invitent à jaser avec elles autour d’un verre en mode temps des fêtes !  Toutes vos questions et commentaires seront les bienvenus. Elles feront même tirer des livres de leurs textes !

On vous attend avec votre bonne humeur !

****

Animée par

CHRISTINE BEAULIEU (crédit photo : Jean-François Bérubé)

Créative, Christine Beaulieu a su, depuis sa sortie de l’école de théâtre en 2003, nous épater par sa polyvalence. Au grand écran, elle a participé à plusieurs films : La mise à l’aveugle (Simon Galiero),  Enfin l’automne (Patrick Boivin), Mesrine: L’instinct de mort (Jean-François Richet). Elle a ensuite brillé dans Ceci n’est pas un polar de Patrick Gazé et elle s’est méritée 2 nominations (Canadian Screen Awards et Gala du cinéma québécois) pour son rôle de Roxane dans le film Le mirage de Ricardo Trogi et Louis Morissette. Elle était de la distribution du plus récent long-métrage d’André Forcier, Les fleurs oubliées et du film de Martin Laroche, Le rire. Bientôt, on la verra dans le rôle-titre de 2 longs métrages : Nouveau-Québec de Sarah Fortin et 18 Trous de Louis Godbout.

Elle a également participé à plus d’une vingtaine de pièces de théâtre; Les points tournants (Philippe Lambert), Ce moment-là (Denis Bernard), Grain(s)/Seeds (Chris Abraham), La fureur de ce que je pense et La vie utile (Marie Brassard), Nyotaimori (Sarah Berthiaume/Sébastien David), Bilan (Benoît Vermeulen) et Sang (Brigitte Haentjens). Depuis 2015, elle présente partout à travers le Québec son premier texte J’aime Hydro, un théâtre documentaire portant sur la relation entre les Québécois et Hydro-Québec pour lequel elle a mérité le prix Michel Tremblay.

Dans notre télé, on a pu la voir exceller dans les séries; Les PêcheursMon Ex à moiDistrict 31Hubert et FannyMax et LiviaLes SimoneLâcher prise et Cérébrum. Elle s’est d’ailleurs méritée un prix Gémeaux pour son rôle de Josiane dans Lâcher Prise (2020) et elle a remporté le Bayard de la meilleure interprétation court-métrage au FIFF de Namur pour sa performance dans le film Un jour de fête (2020). On la verra prochainement à Radio-Canada dans la nouvelle comédie L’oeil du Cyclone. Christine est également ambassadrice des attraits touristiques de sa ville natale Trois-Rivières ainsi que porte-parole de la campagne Roulons électrique, coordonnée par Équiterre avec le soutien de Transition énergétique Québec.

 

,

,

 

ANNABEL SOUTAR (crédit photo : Vivian Doan)

Annabel Soutar est la directrice artistique et la cofondatrice en 2000 de la compagnie de théâtre Porte Parole, qui a contribué à faire connaître le théâtre documentaire au public québécois. Ses pièces et collaborations dramaturgiques  incluent : Novembre, 2000 Questions, Santé, Import/Export, Montréal la blanche, Seeds/Grains, Sexy béton, The Watershed/Le partage des eaux, Fredy, J’aime Hydro, The Assembly, L’Assemblée et Tout inclus. En 2015, après le succès de ses  opus engagés, Annabel Soutar a été nommée l’une des artistes canadiennes de l’année par le Globe & Mail.

Annabel Soutar est née à Montréal où elle a grandi. Elle étudie le théâtre à l’Université Princeton, décrochant un diplôme en mise en scène et dramaturgie. Sous la direction d’Emily Mann, dramaturge de renom et directrice du célèbre McCarter Theatre du New Jersey, elle développe son approche documentaire du théâtre. Depuis 1995, elle l’applique aux pièces qu’elle produit à Montréal : Novembre, 2000 Questions, Santé, Import/Export, Sexy béton, Seeds (V.F. Grains), The Watershed (V.F. Le partage des eaux) et Fredy. Elle a également agi en tant que dramaturge auprès de Christine Beaulieu pour J’aime Hydro et de François Grisé pour Tout inclus. Elle accompagne actuellement les comédiens et auteurs Marie-Joanne Boucher et Jean-Marc Dalphond (Projet Polytechnique) et Maude Laurendeau (Chère Éléonore) dans l’écriture de leurs projets. Annabel Soutar assure la direction artistique de la compagnie Porte Parole qui contribue à mieux faire connaître le théâtre documentaire. À ce jour, elle y a créé et produit quatorze pièces documentaires, à propos d’ambitieux sujets tels que la santé, les bulles financières, la globalisation et l’immigration.