🔺 DICK THE TURD le 24 septembre sera joué à 16h30 au lieu de 16h00 🔺

Par : Les Impairs en collaboration avec le Collectif Moutarde Forte

Durée : 1h50

Tarifs et forfaits :

Le petit paquet : 50$ — 2 spectacles + 2 hot dogs

Le clé de bras : 60$ — 3 spectacles + 3 hot dogs

Le K.O. : 70$ — 4 spectacles + 4 hot dogs

Spectacle unique : 28$ (régulier) // 18$ – 25$ (tarifs réduits)

** Pour profiter des forfaits en ligne sur notre  billetterie, il suffit simplement d’ajouter les spectacles au tarif régulier dans votre panier et la création du tarif du forfait se fait automatiquement juste avant de procéder au paiement !**

Infos complémentaires :

Paroles en Liberté : Mercredi 21 septembre | après la représentation

Événement Facebook

Grille horaire disponible ici

Liste d’attente pour les dates complètes

Programme du spectacle

Lieu: L'Arène

Cet événement est passé.

Dick the Turd est la réécriture libre d’une des plus célèbres pièces de Shakespeare : Richard III. Durant le gala England Mania, prenez part à la montée et la chute de Dick the Turd, le lutteur le plus vil et assoiffé de pouvoir de la Fédération Féodale de lutte, la FFL. Depuis la chute d’Henry le 6 roues, chef du clan des rouges, Dick est le troisième prétendant à la ceinture et il ne reculera devant rien afin d’obtenir le titre suprême. Trahisons, pièges, fourberies et coups bas sont à la carte de la soirée. Venez assister au gala de lutte le plus shakespearien en ville…

Crédits

Texte Réécriture collective de toute la distribution et d’Elisabeth Coulon-Lafleur l Mise en scène Elisabeth Coulon-Lafleur l Assistance à la mise en scène Jonathan Cusson l Direction de production Catherine Le Gall-Marchand l scénographie Guillaume Bouliane-Blais et jérémie poirier l Conception sonore Cédric Flagothier l co-conception musicale Philomène Gatien, Maxime Lemire et Philippe Lemire l éclairages Catherine Le Gall-Marchand l costumes Raphaël Trottier l Accessoires Varnen Pareanan l réalisation et caméra Chloé Lafortune, François Lalonde et Florence Legault I Aide caméras Louis Lachance et Zoé Guèvremont I Intégration vidéo Lionel Arnould l Graphisme de l’affiche Aurelien Saly l Distribution Simon Allard, Félix Basque, Guillaume Bouliane-Blais, Matilde Lopes-Fadigas, Olivier Magnan-Bossé, Jérémie Poirier, Maxime Pouliot, Justine Prévost et Anthony Tingaud l Une production de Les Impairs en collaboration avec le Collectif Moutarde Forte | Résidences de création Théâtre Aux Écuries (Montréal), Agora des arts (Rouyn-Noranda), École Supérieure de théâtre de l’UQAM (Montréal), Espace Libre (Montréal).

 

 

À propos — Les Impairs
La compagnie Les Impairs œuvre en recherche, création et production théâtrale. Elle s’organise de façon collective, en privilégiant un processus de création participatif et collégial. Elle cherche à produire une réflexion critique sur la relation du créateur avec sa société, à travers des textes originaux et des réécritures de classiques. Affectionnant le théâtre physique, la tension entre langage corporel et parole poétique est au cœur de ses propositions artistiques.

Site internet Facebook Instagram

.

.
.
.

 

À propos — Collectif Moutarde Forte

Le collectif Moutarde Forte regroupe 5 artistes et administrateurs dont les horizons sont tous aussi différents que complémentaires. La mission du collectif est basée sur la collaboration artistique, l’exploration et la démocratisation du théâtre. Pour ce faire, il encourage une méthode de travail collective où l’écoute, le respect et l’audace priment, et qui permet l’éclatement de l’échelle hiérarchique traditionnelle par le biais d’une approche horizontale, afin que la voix artistique de chaque adjuvant soit entendue et prise en compte. Le processus de création est donc axé sur le travail laboratoire, et c’est toujours dans un esprit ludique que les projets sont créés, que ce soit dans le fond ou la forme.

En savoir plus

Que l’on vive au Royaume d’Angleterre au XVe siècle ou à Montréal au XXIe, le constat reste toujours le même : l’humain a soif de pouvoir. Que ce soit dans un théâtre, dans une fédération de lutte ou dans une classe, les rapports de force s’installent indubitablement et il y aura toujours quelqu’un·e pour en tirer avantage. C’est pourquoi, au cœur du spectacle Dick the Turd, la quête de pouvoir est omniprésente. Toutes les relations entre les protagonistes sont dictées par ce désir de domination et de contrôle de l’autre. Chaque décision, chaque prise de paroles, chaque coup porté sur le ring mènent à l’ascension ou à la chute. Entre fausses alliances et meurtres, rien ne paraît trop vicieux au lutteur Dick pour obtenir la ceinture du champion.

Programmation détaillée et autres activités

Mardi 6 septembre :

18h — Souper hot-dogs

19h — Agamemnon in the ring

21h30 — Dick the Turd 

Mercredi 7 septembre :

18h — Souper hot-dogs

19h — Agamemnon in the ring

21h30 — Dick the Turd 

Jeudi 8 septembre :

20h — Agamemnon in the ring 

Vendredi 9 septembre :

19h — Entrevue avec Pat Laprade

20h — Agamemnon in the ring 

Samedi 10 septembre :

14h — SQUAT – quand le lieu inspire le jeu

16h — Agamemnon in the ring 

18h — Souper hot-dogs

19h — Dick the Turd 

Mardi 13 septembre :

19h — Agamemnon in the ring 

Mercredi 14 septembre :

19h — Dick the Turd

20h30 — Table ronde sur la lutte et le théâtre

Jeudi 15 septembre :

20h — Dick the Turd

Vendredi 16 septembre :

20h — Dick the Turd

21h30 — Combats de jeux vidéo

Samedi 17 septembre :

13h30 — Batailles – Répétition ouverte – Compagnie DynamO

15h — Entrevue avec Yan O’Cain

16h — Agamemnon in the ring

18h — Souper hot-dogs

19h — Dick the Turd

22h — Soirée DJ

Mardi 20 septembre :

19h — Dick the Turd

Mercredi 21 septembre :

19h — Agamemnon in the ring

20h50 — Paroles en liberté

Jeudi 22 septembre :

20h — Agamemnon in the ring

Vendredi 23 septembre :

19h — Entrevues avec Matt Falco et Benjamin Tull

20h — Dick the Turd

Samedi 24 septembre :

11h — Champion

12h30 — Dîner hot-dogs

13h30 — Agamemnon in the ring

16h — Dick the Turd

Obtenir la programmation en PDF

Table ronde du 14 septembre / LA VIOLENCE EN FICTION
Animée par Hélène Laurin. Elle est productrice déléguée chez Savoir Média, a été animatrice, elle a créé des balados sur la lutte et elle est une ancienne lutteuse.
.
Thématique traitée : LA VIOLENCE EN FICTION
Avec :
Tamara Nguyen est diplômée du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada.  En 2021, sa pièce Légendes de canapé est montée par Héloïse Desrochers au Théâtre des Béloufilles. Tamara s’intéresse à la satire politique, à la manière dont l’art peut mettre un frein au défilement de l’actualité pour permettre une réflexion de fond.
.
.
.
.

Janik Bélanger « Depuis maintenant 8 ans, Janik Bélanger incarne Azaelle sur le ring. De la Pennsylvanie à Québec en passant par Shawinigan, la « Angry Red Woman » a su se tailler une place sur la scène indépendante, devenant la 4e meilleure lutteuse au Québec pour l’année 2021. »
.
.
.

.

.
.

Mathieu Poulin, Mathieu Poulin est professeur de littérature au Collège Ahuntsic. Il a publié deux romans aux Éditions de Ta mère, dont La lutte (2019). Il y a également publié un bref essai (« L’art de la lutte ») dans lequel il propose des bases méthodologiques pour l’analyse des mécanismes narratifs de la lutte professionnelle. Depuis 2016, il coanime le balado Le petit paquet, produit par RDS.

.
.
.

.

.
.
Elisabeth Coulon-Lafleur, créatrice dont l’univers maximaliste est aussi coloré qu’absurde, c’est après un diplôme en dessin de patron obtenu en 2010 qu’Elisabeth est appelée à faire la conception de costumes de la pièce CITY au Prospéro (Le Ton, 2014) alors qu’elle œuvrait à la fois dans le monde de la mode et celui de la microbrasserie. Forte de son bagage multiple, cette bifurcation l’amène à compléter un baccalauréat en scénographie à l’UQAM en 2019. Artiste plurielle, Elisabeth à travaillé depuis à la conception ou à la production de costumes (CITY, Mouvement Deluxe, Septième Ciel, La Cerisaie, Le fantôme de la Van) à la conception de marionnettes (Pensée sauvage, ADA) d’accessoires (Axel, Les Imposteurs) et comme metteuse en scène (Dick the Turd, Didascalie). Elisabeth à le désir constant de la scène sous toutes ses formes, et ce depuis son plus jeune âge. Également amoureuse d’impro, elle touche depuis peu à l’univers du clown et se retrouve de plus en plus dans l’univers extensible de la marionnette.
.
Finissant 2014 de l’École nationale de théâtre du Canada en écriture dramatique, Maxime Champagne partage son temps entre l’enseignement (Collège de Montréal et École Nationale de théâtre du Canada), l’écriture et quelques passions futiles telles que la lutte, le cinéma d’horreur et la bande-dessinée. Son théâtre éclaté s’abreuve de culture populaire américaine et québécoise, mélange grandiose et grotesque, tout en fleurtant avec l’esthétique kitsch de la Série B. L’auteur est un passionné de l’écriture comique (Une fois au chaletTriple Sec ou le guide en cas de surprise ratée); en 2020, il gagne le prix de la Fondation J.M. Bajen (Paris) du Nouvel Auteur de comédie pour son texte La compagnie des miens. Son oeuvre s’intéresse aux grands mythes de la cultures populaires. Champion, sur la lutte professionnelle, présenté en lecture au Jamais Lu (2019) et au Festival Royalmania (2022), Lieutenant Columbo (2020), Cache-Cache du Théâtre la Roulotte (été 2019), et Souris Souris, présentée au Jamais Lu (2022), sont des exemples de cette démarche artistique singulière.
.
Hilaire St-Laurent, comédien, auteur, traducteur et metteur en scène, Hilaire St-Laurent œuvre depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2016, dans de multiples spectacles et projets au sein du milieu théâtral québécois. Il écrit et met en scène le spectacle Abadou veut jouer du piano présenté en novembre 2017 à Première Acte à Québec. En 2018, il adapte et met en scène la version anglaise de Cranbourne de Fabien Cloutier dans le cadre du festival Fringe de Winnipeg. Il traduit de l’anglais et joue dans la pièce Trying to Listen de Jon Lachan Stewart, présentée à la maison de la culture Maisonneuve (2018). On a pu le voir également dans le spectacle Tanguy dans une mise en scène de Normand Chouinard, de 2018 à 2019 à Montréal et en tournée au Québec. Il collabore à de nombreux projets comme conseiller artistique au sein de la compagnie Surreal Soreal, tels que Big Shot  de Jon Lachlan Stewart  (Prospero, 2017) et Madame Catherine prépare sa classe de troisième à l’irrémédiable de Elena Belyea (Prospero, 2018). En 2019, sa dernière pièce Agamemnon in the ring est présentée au théâtre Outremont dans une mise en lecture de Sofia Blondin. En 2020, il cofonde la compagnie Les Créations Unuknu.
Paroles en Liberté du 21 septembre / RENCONTRER SON PIRE ENNEMI

Avec :

 

Hilaire St-Laurent, comédien, auteur, traducteur et metteur en scène, Hilaire St-Laurent œuvre depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2016, dans de multiples spectacles et projets au sein du milieu théâtral québécois. Il écrit et met en scène le spectacle Abadou veut jouer du piano présenté en novembre 2017 à Première Acte à Québec. En 2018, il adapte et met en scène la version anglaise de Cranbourne de Fabien Cloutier dans le cadre du festival Fringe de Winnipeg. Il traduit de l’anglais et joue dans la pièce Trying to Listen de Jon Lachan Stewart, présentée à la maison de la culture Maisonneuve (2018). On a pu le voir également dans le spectacle Tanguy dans une mise en scène de Normand Chouinard, de 2018 à 2019 à Montréal et en tournée au Québec. Il collabore à de nombreux projets comme conseiller artistique au sein de la compagnie Surreal Soreal, tels que Big Shot  de Jon Lachlan Stewart  (Prospero, 2017) et Madame Catherine prépare sa classe de troisième à l’irrémédiable de Elena Belyea (Prospero, 2018). En 2019, sa dernière pièce Agamemnon in the ring est présentée au théâtre Outremont dans une mise en lecture de Sofia Blondin. En 2020, il cofonde la compagnie Les Créations Unuknu.
.
.
Maxime Pouliot, diplômé en Jeu à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, Maxime est aussi titulaire d’un BAC en Stratégies de production culturelle et médiatique. En 2017, il co-crée et interprète le spectacle Le Plan Astral présenté au Festival Fringe. Membre fondateur d’Une (autre) compagnie de théâtre et de la compagnie Les Impairs, il possède plusieurs atouts comme médiateur et gestionnaire culturel. Animé par la problématique de la mémoire et de ses représentations dans le territoire, il complète actuellement une maîtrise en théâtre à l’UQAM.
.
.
.
.
.

 

Comédienne de formation à l’école nationale de théâtre, Marie Pascale a œuvré dans le métier plusieurs années. Demeurant entre la France et le Québec son parcours est hétéroclite. Présentement, elle est intervenante en dépendance dans les écoles secondaires. Elle s’attribue le mandat d’aider les jeunes à redéfinir ce qu’est la « liberté » dans le monde d’aujourd’hui.
.
.
.
.
..
.
Marc-Olivier Bouchard, comme une des rivières qu’il aime tant, serpente depuis l’enfance entre les médiums et les gens, poursuivant des mondes nouveaux. Un périple qui l’a amené à occuper aujourd’hui le rôle de Directeur Créatif, chez Ubisoft. Parmi ces méandres, il y a eu du cinéma, de la photographie, de la bande dessinée, de la conduite automobile, du bûcheronnage, de l’enseignement, de la musique, de la démolition et beaucoup de création. Emporté par une curiosité vorace pour l’inconnu, le chaos, les secrets, les grandes échelles, les forces systémiques qui nous animent et les cycles, courts et longs, il en ressort fasciné par l’humanité mais pas convaincu de sa primauté. Certaines rumeurs suggèrent qu’il soit en fait un luddite infiltré en territoire ennemi travaillant méthodiquement à changer la technologie de l’intérieur.
.,
.
.
.
.
.
.
.
Forfaits

** Pour profiter des forfaits en ligne sur notre billetterie, il suffit simplement d’ajouter les spectacles au tarif régulier dans votre panier et la création du tarif du forfait se fait automatiquement juste avant de procéder au paiement !**

Accéder aux forfaits

 

Presse et médias

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319