🛑 Les billets pour toutes les représentations de l’événement seront mis en vente, au plus tôt, un mois avant la date de première, au plus tard, quelques jours avant, en fonction des pronostics de la Santé publique. En cas d’annulation du spectacle après achat de votre billet, nous procéderons à un remboursement intégral. Merci de votre compréhension. 🛑

Par : Le Jamais Lu

Régisseuse : Amélie-Claude Riopel

Horaires :

16h le 28 février

19h toutes les autres lectures 19h

15$ tarif unique

Janvier 2021

D L M M J V S

Février 2021

D L M M J V S

Mars 2021

D L M M J V S

Certaines lectures ne seront pas diffusées au public suite aux conditions sanitaires actuelles. Merci de votre compréhension.

Neuf textes inédits trépignent d’impatience à l’idée de rencontrer un public depuis que nous avons reporté le 19e Festival du Jamais Lu en mai dernier. Ces histoires en suspend sont habitées de têtards, de zombies, de squelettes, de petits animaux dévorés, de Véro, de siamois, d’une mère endeuillée, d’une Dette, d’un garçon qui aime porter des robes. Il est grand temps de donner vie, corps et chair à ces images ! 

De janvier à mars 2021, le Jamais Lu accueillera au Théâtre Aux Écuries les artistes de cette 19e édition afin qu’ils puissent replonger dans leurs textes, les mettre en voix et les peaufiner. Ces périodes d’explorations seront ouvertes au public si les conditions le permettent. Autrement, les textes se déploieront sous la forme du laboratoire, ce qui permettra aux auteurs et aux autrices d’aller au plus vif de leur projet. 

Prenons soin des balbutiements de l’écriture théâtrale ! Découvrez les projets de cette programmation en différée.


Encourageons les nouveaux textes afin que nos scènes de demain soient habitées de mots vivants et actuels. 

 


Découvrez ci-bas la programmation en différée.

 

.

 

Site web

Facebook

Instagram 

Lectures

DES SQUELETTES POUR DÉJEUNER  - 24 janvier - 19h

DES SQUELETTES POUR DÉJEUNER 

Elena Stoodley

Que faire quand son lendemain de veille est en fait un amoureux d’un soir qui ne peut pas franchir la porte par peur de déplaire aux vieux? Et si les vieux voulaient le garder pour déjeuner? Ce repas qui à l’origine devait être un échange de flatteries et vantardises tournera au vinaigre et sera avalé de travers par les hôtes. Mais dévoré par l’invité. Ce dernier jouera au devin pour épater la galerie, mais ne réussira qu’à créer un malaise dû à l’exactitude de ses propos. Une pièce à l’humour cinglant et franc qui expose les masques qu’on porte pour ne plus se voir soi-même.

 

Tout savoir sur le projet

Ne sera pas diffusé au public à cause des conditions sanitaires. 

Texte : Elena Stoodley
Mise en lecture : Elena Stoodley
Interprétation : À venir

 

TÊTARD TOUT AU PLUS - 25 janvier - 19h

TÊTARD TOUT AU PLUS

Maxime Brillon

Depuis les têtards, plus personne ne parle à voix haute au Vieux Verger. Tout le monde émet sa pensée via un système de résonances enfouies. Les têtes se confondent. On en vient à ne plus savoir qui pense quoi. Dans tout ça, il y a Elle, une ex-championne de cyber-sports qui essaie de réorganiser sa mémoire autour de la mort de sa mère, de l’hospitalisation de son grand-père, d’un voisin qui agace avec sa génératrice d’ondes et de l’Autre qu’elle n’arrive qu’à modéliser à son image. Pour faire les différences nécessaires, Elle réapprend tranquillement à parler à voix haute, comme sa mère.

 

Tout savoir sur le projet

Ne sera pas diffusé au public à cause des conditions sanitaires. 

Texte : Maxime Brillon
Mise en lecture et interprétation : Maxime Brillon, Marie-Ève Groulx
Musiciens : Navet Confit, Carl Matthieu Neher

 

ZOMBIE PRINCE.SSE.S  - 7 février - 19h

ZOMBIE PRINCE.SSE.S 

Mario Laframboise

Après avoir laissé son chum et coupé les ponts avec sa meilleure amie, Sophie décide de réaliser son rêve d’enfance, c’est-à-dire devenir photographe. Un an plus tard, un mois avant sa première exposition, elle est en crise existentielle : elle déteste tout ce qu’elle a fait. C’est à ce moment-là qu’elle reçoit un appel de son ex, Charlot, qui est tombé en amour avec une zombie, qui elle, veut le manger. Une épidémie ronge la ville : des zombies se nourrissent de chair fraîche et, la nuit, boivent des shooters et se démembrent sur le plancher de danse. C’est dans cette ambiance de fin du monde que Sophie cherchera, malgré tout, à trouver un moyen de croire en quelque chose.

 

Tout savoir sur le projet

Ne sera pas diffusé au public à cause des conditions sanitaires. 

TexteMario Laframboise
Mise en lecture : Éric Jean
Interprétation : À venir

TOUS LES PETITS ANIMAUX QUE J'AI DÉVORÉS - 8 février - 19h

TOUS LES PETITS ANIMAUX QUE J’AI DÉVORÉS

Karen Hines

Zoë est serveuse dans le bistro ultramoderne d’une tour à condos pour femmes professionnelles. Ici, les couloirs sont hantés de fantômes d’autrices suicidées. Ce soir, Zoë travaille seule, l’Autre Serveuse ne s’étant pas présentée. C’est le pire shift de sa vie. Sur la terrasse défile une série de personnages déjantées : expertes en sinistres sans scrupules, plagiaires littéraires éhontées et autres femmes de la haute société. Tout à coup, les animaux se mettent à parler… Tous les petits animaux que j’ai dévorés est une comédie noire poético-allégorique qui offre un commentaire moderne sur le néo-libéralisme, le féminisme, l’art, la société de consommation, la précarité et l’espoir.

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte original : Karen Hines (Alberta)
Traduction : Mishka Lavigne
Mise en lecture : Lisa L’Heureux
Interprétation : À venir

VÉRO ET MOI - 15 février - 19h

VÉRO ET MOI 

Mireille Paris

Véro est partout : à la radio, à la télévision, sur sa chaîne web, sur scène avec son spectacle d’humour, à la une de son magazine, à la tête de sa collection de vêtements, à la barre de sa fondation. Elle propage sa parole, sa marque et son esthétisme en se fondant dans le décor québécois. Mireille, à la barre simplement de sa propre vie, pleine de questions et de doutes, aimerait être Véro. Comment s’approcher du standard de cette icône ? Comment trouver sa place dans un monde où Véro est la voix à suivre ? Construit entre fiction et citations réelles de Véro, cette comédie grinçante questionne la contamination de nos vies par les discours des médias de masse.

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte : Mireille Paris
Mise en lecture : À venir
Distribution : À venir

LA MÊME BOTTINE - 28 février - 16h

LA MÊME BOTTINE

Marianne Dansereau

Pour éviter d’être séparés le temps d’un été où leurs parents, nouvellement divorcés/remariés, font des plans de vacances différents, AMIE FILLE et AMI GARS consultent LA CHIRURGIENNE pour se faire coudre l’un à l’autre et ne devenir qu’un. Maintenant reliés par le pied habillé d’une seule et gigantesque même bottine, ils passeront l’été dans une colonie de vacances où PAPILLON, ami.e volatile butinant d’une amitié à l’autre, divisera les nouveaux siamois pour les plonger dans un étrange triangle amical.

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte : Marianne Dansereau
Mise en lecture : Jean-François Guilbault
Interprétation : À venir

 

PINK BOYS AND OLD LADIES - 1er mars - 19h

PINK BOYS AND OLD LADIES

Marie Henry

Comité Paroles croisées* : Amélie Charbonneau, Cloée de Gagné,  Kyrie-Anne Gilbert, Catherine Lapalme, Sandrine Lefebvre, Emma Lepage, Pascale Lévesque,  Rameen Muzaffar, Axel Paquin, Rachel Pelletier, Jade Plante, Arialys Reinoso, Alyssia Sebag, Audrey-Anne Thibault 

*Paroles croisées, ce sont quatorze adolescent∙e∙s réuni∙e∙s en comité de lecture afin de déterminer un∙e lauréat∙e parmi les textes de la francophonie internationale qui leur sont soumis. 

Une coproduction du Théâtre Bluff, soutenue par le Consulat général de France, le gouvernement du Québec, la ville de Laval et Énergir.

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte : Marie Henry
Mise en lecture : Frédéric Dubois

 

LA CHAÎNE ALIMENTAIRE - 7 mars - 19h

LA CHAÎNE ALIMENTAIRE 

Lauren Hartley

Une tragédie frappe : tout le monde est donc ben désolé.

Un miracle survient : tout le monde trouve ça donc ben extraordinaire.



Quand on rend à Kate et à sa famille ce qu’on leur a volé il y a plus de 10 ans, c’est l’arrivée du cadeau que plus personne n’attendait.

Mais il est là.

Il est là.

Et Kate ne veut plus qu’une seule chose : le garder pour elle.

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte : Lauren Hartley
Mise en lecture : Lauren Hartley
Interprétation : Olivier Arteau, Blanche Gionnet-Lavigne, Marie-Hélène Lalande, Christian Michaud, Antoine Paré-Poirier, Linda Plante, Sarah Villeneuve-Desjardins

 

L'ACQUITTEMENT - 17 mars - 19h

L’ACQUITTEMENT 

Dany Boudreault

En mai prochain, Dany aura entièrement acquitté sa dette d’études qui s’élevait à 53 000 dollars. Sous forme de happening ludique où il sera question de la valeur de l’éducation dans notre société, cette soirée permettra à Dany de dire adieu à sa dette et d’évaluer les traces qu’elle a laissées en lui.

À la fois autobiographique, fictionnel et pamphlétaire, L’acquittement visite ces épisodes de la vie où notre dignité chancelle pour parvenir à s’instruire et à changer de classe sociale. Accompagné de ses acolytes Sophie Cadieux, Maxime Carbonneau et Emmanuel Schwartz, Dany explore ici les avenues d’une fiction comptable : que serait-il devenu sans sa dette ? Aurait-il eu le même destin ?

 

Tout savoir sur le projet

 

Texte : Dany Boudreault
Mise en lecture : Maxime Carbonneau
Interprétation : Dany Boudreault, Sophie Cadieux, Emmanuel Schwartz 
et des invité·e·s surprises.

 

Mots éditorial - FANTASMER NOS MÉTAMORPHOSES -

FANTASMER NOS MÉTAMORPHOSES
Mot éditorial

 

Fantasmer nos métamorphoses
L’époque est angoissée, nous le savons
Des fins du monde sont annoncées
d’autres se concrétisent abruptement…

Et maintenant ?

Lucides et conscient.e.s, choisissons le fantasme
Écrivons des pages et des pages de fiction
Créons des espaces étranges et improbables,
Imaginons d’impensables rêves réalistes

Jouons avec notre chair
cette matière fantasque
et métamorphosons-nous
(l’ère du temps suivra)

Devant la friabilité du vivant,
L’utopie peut sembler une arme illusoire
Ridicule, même, devant l’inéluctable.
Mais tout aussi inexorablement,

Nous rêvons ;
Nous fantasmons ;
Nous fabullons ;
Nous sommes cette espèce qui ne cesse de se raconter à elle-même ;
pour échapper à l’évidence sclérosée
pour s’émanciper de lendemains moroses.

L’imagination est-elle en voie d’extinction ?
Inventons une réponse vive à cette question
Abolissons l’aseptisation des envies.
Inventons l’odeur du fushia,
le goût des phéromones
et la texture de l’oxygène.

Épluchons-nous,
retrouvons-nous sans la pelure
pour atteindre les noyaux brûlants
en attendant la prochaine fête (qui sera incendiaire!)

L’imaginaire inscrit dans la lymphe,
les mots comme de l’engrais,
fertilisons de nouvelles pulsions
pour sur-vivre, toujours plus férocement.
pour faire sens (dans le sens de sensation).

Inventons de nouveaux rituels, des débuts inédits,
des histoires dont nous ne sommes pas les héros.

Ce 19e Festival du Jamais Lu
Est un appel à façonner l’intangible, à creuser à la moëlle du désir
S’assumer dadaïstes et imparfaits, instinctifs et charnels.

 

Les auteurs et autrices de cette nouvelle édition
sont des stimulateurs de chaos
qui cherchent à annihiler le tangible.
Ils convoquent le para-normal, l’invisible
les zombies, l’endettement, le sublime banal.

On vous invite à se retrouver (de l’autre bord)
pas d’tabous
pas d’Wifi
(pas d’Purel).

La langue
dans l’champs d’papayes
le coeur sur une plage nudiste
et l’cerveau en feux de bengale.
Se rêver les sens à l’air
pas d’barrière
pas d’patron

Pour ce 19e Festival du Jamais Lu
Les licornes sont le socle de notre réel inventé
Les limites de l’humain nous embêtent

Il est grand temps de générer de nouveaux vivants
et prendre soin de nos cocos sur le presto !

Votre dévouée et exaltée cellule artistique du Jamais Lu

Olivier Arteau
Fanny Brossard-Charbonneau
Marcelle Dubois