Ce printemps, accompagnés de Jade Barshee, Félix Chabot-Fontaine, Leilah Dufour-Forget, Joanie Guérin, Marie-Frédérique Gravel et d’autres artistes à confirmer, l’auteur François-Ruel Côté et le metteur en scène Cédrik Lapratte-Roy exploreront le thème de « la fiction comme source de sens » ainsi que les codes du cinéma d’horreur afin de créer une comédie existentielle aux airs d’un thriller psychologique hivernal ! Un chalet de location éloigné de toute société, isolé dans une forêt au plus creux de l’hiver. Un spa, une motoneige, un sauna. Des personnages hétérogènes forcés à coexister en huis clos sont confrontés à l’étrange et tentent de reprendre prise sur le réel pour réécrire leur histoire.
Le processus créatif du Théâtre La moindre des choses s’effectue en troupe, au moyen d’improvisations, d’explorations, d’écriture de plateau et de discussions philosophiques dirigées par l’auteur et le metteur en scène. C’est dans l’échange, le plaisir et la collaboration que La moindre des choses crée ses pièces afin d’assurer à l’œuvre une dimension à la fois personnelle et collective.

 


Texte : François Ruel-Côté

Mise en scène et direction de production : Cédrik Lapratte-Roy

Interprètes : Jade Barshee, Félix Chabot-Fontaine et Joanie Guérin

Conception : Marie-Frédérique Gravel et Leilah Dufour-Forget

D’autres artistes sont à confirmer


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil éclair : 

Cet accueil leur permettra de préparer leur diffusion lors de leur Rendez-vous Découvertes 


LA MOINDRE DES CHOSES

Le Théâtre La moindre des choses est une compagnie de création s’intéressant aux multiples sens qu’on prête à l’existence. Ils proposent un théâtre de l’absurde et des productions dites de « comédie existentielle », qui posent un regard philosophique et ludique sur les grands enjeux de la vie humaine. À travers la représentation artistique, ils cherchent à trouver des réponses aux grandes questions qui habitent l’être humain.

 

Artistiquement, La moindre des choses souhaite repousser les limites de la représentation théâtrale en jouant avec les codes, en surprenant le public, en alliant les différentes formes et en proposant des œuvres qui se distinguent par leur originalité et leur façon de s’adresser autrement au public. 

 

Avec ses créations, elle fait de la niaiserie une œuvre d’art, elle magnifie le réel, change le plomb en or, arrête le temps et cherche à vaincre la mort, parce que c’est bien la moindre des choses.

 

Le Théâtre La moindre des choses a produit au cours des dernières années les spectacles Poisson Glissant (Aux Écuries, 2020), Sur le divan (Zoofest, 2018) et Récréation (La Risée, 2017).

Leur site

Les suivre sur Facebook