Par : LOCO7 Dance Puppet Théâtre Company

Tarification inclusive :
Régulier : 30 $
Réduit : 25 $
Solidaire : 40 $
Accessible : 20 $

Infos supplémentaires :

7 mars : spectacle en anglais avec surtitres en français, suivi d’une discussion en bord de scène avec les artistes (français et anglais)
8 mars : spectacle en espagnol avec surtitres en français, suivi d’une discussion en bord de scène avec les artistes (espagnol, français et anglais)
→ Adultes et ados à partir de 13 ans.

Lieu: L'Arène

Mars 2024

D L M M J V S

 

 

Pour sa 19ᵉ édition, le Festival international de Casteliers accueille des marionnettistes de plusieurs pays avec des créations poétiques et surprenantes, pour l’émerveillement des tous les publics ! Au Théâtre Aux Écuries, profitez du spectacle Lunch avec Sonia, de la compagnie Loco7. Lunch avec Sonia est une pièce de théâtre de marionnettes dansée, inspirée de l’expérience réelle de Restrepo, le fondateur de la compagnie, avec sa tante Sonia, qui a décidé de mettre fin à sa vie avec dignité après une longue maladie à l’âge de 72 ans. La pièce utilise des marionnettes, des acteur·trice·s en direct, de la musique, de la vidéo et du théâtre physique pour aborder les thèmes de la vie, de l’amour et de la perte.

 

 

Crédits

Mise en scène, texte et interprétation Federico Restrepo et Denise Greber | Scénographie et marionnettes Federico Restrepo | Musique Leonie Bell | Éclairage Federico Restrepo et Juan Merchan | Avec Marina Celander, Aaron Haskell, Hope Kroog, Monica Lerch, Jorge Ariel Blanco Muñoz et Federico Restrepo | Voix de Sonia Luz Beatriz Pizano

Bande-annonce du spectacle

À propos du Festival de Casteliers

Pour sa 19ᵉ édition, le Festival international de Casteliers accueille des marionnettistes de plusieurs pays avec des créations poétiques et surprenantes, pour l’émerveillement des tous les publics !

À propos de Casteliers

Bien ancré dans la métropole montréalaise, Casteliers se consacre à la diffusion des arts de la marionnette, à l’affût des créations les plus marquantes d’ici et du monde entier, pour la plus grande fascination des adultes ou des enfants.

Visionnaire, Casteliers est cofondateur de la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM), un lieu identitaire où il donne vie à une saison et à un festival annuel qui se déploient dans toute la ville, à des résidences de création, à des ateliers et à d’extraordinaires collaborations internationales. Casteliers tisse des liens porteurs avec les milieux artistiques du Québec, du Canada et de l’étranger. Il oeuvre à une pleine reconnaissance de la marionnette comme un art d’exception, millénaire et contemporain, le 11e art.

Site internet Facebook Instagram

À propos de Loco7

Loco7 Dance Puppet Theatre Company a été fondée par l’artiste d’origine colombienne Federico Restrepo en 1985. Basée à La MaMa à New York, la compagnie se consacre au développement et à la promotion de créations intégrant la danse, le théâtre, les marionnettes, les arts visuels, la musique et d’autres formes d’expression artistique. Chez Loco7, l’objectif est toujours de transcender les barrières culturelles et de provoquer une réaction émotionnelle qui dépasse les contextes spécifiques. Avec ses œuvres, la compagnie cherche à entrer en contact avec un public issu de lieux et de milieux différents, en proposant une réflexion sur des problèmes politiques et sociaux communs aux peuples du monde entier, dans une perspective à la fois intime et universelle.

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Par : LA SERRE – arts vivants

Tarif : voir détails en billetterie

 

 

Manifestation artistique annuelle créée aux abords du Festival TransAmériques (FTA), le OFFTA est un festival voué à la jeune création d’avant-garde en arts vivants. Il a pour mission de mettre de l’avant des créateur·trice·s dont la démarche défriche les nouveaux courants en théâtre, danse, cirque et performance. Le OFFTA fonde son identité sur une direction artistique favorisant les démarches fortes, engagées et singulières, les pratiques émergentes et l’expérimentation. Le OFFTA aspire au décloisonnement des pratiques artistiques contemporaines et de leur public respectif. Le OFFTA diffuse et produit des événements qui bousculent les conventions établies des arts vivants et qui s’interrogent sur les modes de représentation, tout en favorisant la participation, le dialogue et la coopération.

 

Crédits

à venir

À propos du OFFTA

Manifestation artistique annuelle créée aux abords du Festival TransAmériques (FTA) à Montréal, le OFFTA est un festival voué à la jeune création d’avant-garde en arts vivants. Il a pour mission de défricher, tout au long de l’année, le paysage artistique local afin de mettre de l’avant des créateur·trice·s dont la démarche guide les nouveaux courants en théâtre, danse et performance. Le OFFTA fonde son identité sur une direction artistique favorisant les démarches fortes et singulières, les pratiques émergentes et l’expérimentation.

Le OFFTA est une plateforme structurante en création, en production et en diffusion, qui épaule la jeune création montréalaise. Le festival offre des résidences de recherche et création ainsi qu’un accompagnement dramaturgique à plusieurs projets sélectionnés. Il donne accès à des moyens de production et de communications professionnels à l’ensemble des artistes de la programmation et s’offre comme premier lien structurant entre les jeunes artistes et les diffuseurs nationaux et internationaux présents à Montréal à ce moment de l’année. À travers ces leviers, le festival OFFTA aspire à être un amplificateur des voix les plus fortes de sa génération.

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Clara Bich, directrice des communications du Théâtre Aux Écuries :
communication@auxecuries.com

Par : JAMAIS LU

Tarif : voir détails en billetterie

Mai 2024

D L M M J V S

 

 

Fondé en 2002, le Jamais Lu est un organisme de développement de la dramaturgie. Il accompagne et soutient la naissance d’œuvres théâtrales et en assure la promotion et la diffusion. Il a pour mission de créer un lien fort entre le public et les auteur·trice·s. Il offre aux dramaturges, particulièrement ceux de la relève, des tribunes originales, engagées et festives. Le Festival du Jamais Lu à Montréal présente des textes fraîchement achevés, des projets éditoriaux, des lectures jeune public et des classes de maître.

 

À propos du JAMAIS LU

Fondé en 2002, le Jamais Lu est un organisme de développement de la dramaturgie. Il accompagne et soutient la naissance d’œuvres théâtrales et en assure la promotion et la diffusion. Il a pour mission de créer un lien fort entre le public et les auteurs. Il offre aux dramaturges, particulièrement ceux de la relève, des tribunes originales, engagées et festives. Chaque année le Jamais Lu produit ou co-produit :

Le Festival du Jamais Lu à Montréal

Chaque printemps, le Théâtre Aux Écuries est pour une dizaine de jours l’hôte du Festival du Jamais Lu où sont présentés des textes fraîchement achevés, des projets éditoriaux, des événements communautaires, des lectures jeune public et des classes de maître.

Le Festival du Jamais Lu à Québec

À l’hiver, c’est au Théâtre Périscope à Québec que le Festival du Jamais Lu tient ses activités. Là aussi, annuellement, les auteurs de la capitale osent l’inédit et font découvrir au public leurs désirs, leurs préoccupations, ainsi que leurs univers théâtraux.

Le Festival du Jamais Lu à Paris

Le projet de festival à Paris a été lancé en 2015, en partenariat avec Théâtre Ouvert. Ce relais solidifie les liens de la dramaturgie francophone internationale.

Les spectacles théâtro-littéraires en tournée

Le Jamais Lu produit également des spectacles théâtro-littéraires uniques qui mettent les auteurs en relation directe avec les spectateurs. Ces productions originales permettent aux dramaturges d’aller à la rencontre de nouveaux publics sur le territoire québécois et international.

Festival du Jamais Lu Caraïbe

Le Jamais Lu développe actuellement un projet de festival en Caraïbe (plus précisément, à Fort-de-France en Martinique) afin de tisser des liens avec d’autres pôles de la francophonie internationale. Un projet en partenariat avec Astrid Mercier (Dimwazell Cie) et Tropiques Atrium Scènes Nationale.

Jamais Lu Mobile

Ces antennes un peu partout dans la francophonie internationale ne font du sens que si l’on développe la dramaturgie contemporaine sur l’ensemble du territoire québécois. Ainsi, nous développons actuellement le Jamais Lu Mobile, un projet qui met en lien les créateurs et les créatrices de différentes régions du Québec (Abitibi-Témiscamingue, Estrie, Gaspésie, Saguenay-Lac-Saint-Jean).

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Emerick Boudon, responsable des communications :
communication@jamaislu.com

Par : LA SERRE – arts vivants

Tarif : voir détails en billetterie
Durée : 2 h 30 entre entracte

Cet événement est passé.

 

 

En partenariat avec le Théâtre Aux Écuries, VOUS ÊTES ICI / YOU ARE HERE est une résidence intensive de création pluridisciplinaire dédiée aux diplômé·e·s des différents programmes d’arts vivants de la métropole, ainsi que pour les artistes en début de carrière dont le cheminement n’aurait pas été académique. Regroupant jeunes créateur·trice·s de la relève en danse, en théâtre, en performance et en cirque, cet événement a pour vocation la rencontre et la découverte de pratiques artistiques. Cet événement est l’occasion pour les jeunes créateur·trice·s d’expérimenter et d’approfondir leur démarche artistique à travers l’élaboration d’un projet. VOUS ÊTES ICI est à la fois lieu de rencontre et panorama de ce qui est à venir.

 

Participer aux Sessions Larsen

Les sessions Larsen seront tenues afin que les équipes artistiques récoltent des commentaires constructifs pour la suite de leur travail. Ce sera l’occasion pour les spectateur·trice·s ayant assisté à la Première de prendre part au processus de création en partageant leur expérience et leurs commentaires sur les différentes propositions, et pour les artistes de nourrir leur travail grâce à un échange approfondi avec le public.

 

Vous voulez participer aux sessions Larsen ? Elles sont ouvertes à tout le monde !

→ Samedi 4 novembre, 11h30

→ Entrée gratuite

 

Crédits

Un événement présenté par la Fondation RBC, produit par La SERRE – arts vivants en codiffusion avec le Théâtre Aux Écuries.

LA SERRE – arts vivants remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal de son appui financier et la compagnie de théâtre Les 2 Mondes pour le prêt du studio du LAB2M.

À propos de LA SERRE - arts vivants

Parce qu’elle croit que l’art est essentiel pour lier l’individu à sa communauté, LA SERRE – arts vivants est un pôle de création qui provoque des rencontres et qui met à la disposition des artistes émergents des environnements favorables à la création d’œuvres significatives ainsi qu’à leur rayonnement.

LA SERRE est un incubateur structurant pour l’amélioration des conditions d’exercice des artistes émergent.e.s en arts vivants. Elle les accompagne dans le déploiement de leurs œuvres à partir de l’idéation jusqu’à leurs rencontres avec les publics. Elle aide l’artiste à développer son autonomie, sa maturité organisationnelle et son indépendance artistique. LA SERRE agit comme activateur de collaborations entre les artistes et les différents partenaires locaux, nationaux et internationaux ainsi qu’entre les artistes de différentes disciplines artistiques et d’autres secteurs d’activités. Artistiquement, LA SERRE privilégie des projets qui tissent des liens évocateurs entre les arts et la société et qui favorisent la rencontre entre les différents champs disciplinaires et sectoriels

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Clara Bich, directrice des communications du Théâtre Aux Écuries :
communication@auxecuries.com

Par : Jocelyn Sioui

Tarif : 32$ – 25$ (voir détails en billetterie)
Dans le cadre du festival :
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !

Durée : 2 h

Lieu: L'Arène

21 Avril 2024

D L M M J V S

 

 

Ce spectacle documentaire solo place Jocelyn Sioui au cœur de l’Histoire. Il tire sur les petits et grands fils du récit de son grand-oncle, mais aussi de l’histoire méconnue des autochtones du XXᵉ siècle. Entouré d’écrans et de maquettes qui s’animent de personnages historiques et d’images, il nous emporte au fond d’une boîte d’archives d’où l’on ressort changé·e.

Crédits

Auteur, interprète, marionnettiste et metteur en scène Jocelyn Sioui | Assistance à la mise en scène Ariane Roy | Direction technique et régie son et lumière Yannick St-Jean | Régie vidéo Vincent Papineau | Scénographie et confection des marionnettes et accessoires Mélanie Baillairgé | Narration et voix Éric Desjardins | Conception vidéo Gaspard Philippe | Conception et composition sonores Luzio Altobelli | Conception d’éclairage Mathieu Marcil

À propos de Jocelyn Sioui

Créateur et rassembleur, Jocelyn est membre fondateur de Belzébrute, un «band» de théâtre. Auteur-concepteur-interprète de Shavirez (plus de 250 représentations), Le Tsigane des mers (2008), Manga (2011) et de Mr P (2013), ses œuvres ont pu être appréciées un peu partout au Canada et en France. L’originalité de sa démarche lui a valu de nombreuses distinctions, dont le grand prix du jury au OFF/Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières lors du passage de Shavirez en 2013.

En plus d’être marionnettiste, comédien et auteur, Jocelyn est fondateur et directeur du OUF! Festival Off Casteliers, festival dédié aux arts de la marionnette qui est devenu le plus grand rassemblement de marionnettistes au Canada. Il est l’un des très rares marionnettistes autochtones au Québec. Mononk Jules, qui est publié aussi aux Éditions Hannenorak, est son premier spectacle solo.

 

Site internet
Facebook

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Par : Omer St-Onge

Tarif : Gratuit
Dans le cadre du festival :
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !

Durée : 1 h

Lieu: L'Arène

20 Avril 2024

D L M M J V S

 

 

Se retrouver autour d’un goûter à saveur autochtone pour clore le festival des Autochtoneries d’Aux Écuries avec comme invité d’honneur, l’aîné Omer St-Onge.

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Par : Geneviève Belisle et Les Productions Menuentakuan

Tarif : 32$ – 25$ (voir détails en billetterie)
Dans le cadre du festival :
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !

Durée :
Représentation de 15h : 1 h suivi du Makusham
Représentation de 19h : 1 h suivi d’une prise de thé et discussion

Lieu: L'Arène

20 Avril 2024

D L M M J V S

 

 

De la fin des années 1800 jusqu’en 1996, date de la fermeture du dernier pensionnat autochtone, plus de 150 000 enfants autochtones ont été retiré·e·s de leurs familles pour être instruits par des groupes religieux. Après des décennies, voire des siècles d’oppression, les artistes autochtones sont aujourd’hui au front pour la survie de leur héritage culturel. Omer St-Onge est l’un de ceux-là.

Membre de la communauté innu de Malioténam, il est auteur, trappeur, chasseur, pêcheur en haute-mer et… survivant des pensionnats. UTEI : Récit d’un survivant est un témoignage autobiographique qui prend forme par le théâtre. Le synopsis est celui de son parcours, de son enfance sur le territoire avec sa famille, en passant par les pensionnats, jusqu’à aujourd’hui. Il dit notamment « Je suis ce qu’on appelle un survivant, et le témoignage des survivants à ceci de spécifique : il est multiple. Je ne porte pas que mon histoire. Je porte aussi par ma voix, le témoignage de tous·tes celles et ceux qui n’ont pas pu s’en sortir ». Il ajoute « Ce processus de création est pour moi le meilleur moyen de revisiter nos traumas collectifs de façon à respecter l’être humain. »

Crédits

Texte et interprétation Omer St-Onge | Mise en scène Xavier Huard | Conception d’éclairage, assistance à la mise en scène et éclairage Delphine Rochefort | Conception sonore Etienne Thibeault

À propos des Productions Menuentakuan

Les productions Menuentakuan se proposent, en se servant des codes de représentations du théâtre et de la performance, d’être un point de rencontre entre la culture des Premières Nations du Canada et les autres cultures qui viennent enrichir l’identité Canadienne et Québécoise. Les mandats de la compagnie sont :

  • Créer, produire et diffuser des spectacles
  • Promouvoir les arts de la scène autochtone
  • Promouvoir les échanges et les collaborations entre les peuples autochtones et non-autochtones par le biais d’événements artistiques
  • Offrir des ateliers de création artistique.

Toujours dans le but de créer et d’encadrer une rencontre intime et signifiante entre ces deux réalités qui se côtoient, la compagnie aborde ses créations de façon à mettre en valeur le regard des peuples autochtones sur des thèmes universels contemporains.

Site internet Facebook

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Par : Geneviève Bélisle et Les Productions Menuentakuan

Tarif : 15$ (voir détails en billetterie)
Dans le cadre du festival :
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !

Durée : 1 h 05

Lieu: L'Arène

14 Avril 2024

D L M M J V S

 

 

Au lendemain des polémiques entourant le spectacle Kanata, l’artiste allochtone Geneviève Bélisle se demande comment le théâtre peut devenir un territoire de rencontre allant au-delà des sensibilités culturelles et des notions d’appropriation culturelle et de liberté de création. Avec la complicité de l’artiste québécois et wolastoqey Dave Jenniss, elle plonge dans ses souvenirs pour questionner son propre rapport aux Premières Nations et mieux comprendre l’impact de la transmission sur l’apprentissage de l’histoire d’une nation. Elle ouvre du même coup un espace où s’entrecroisent la fiction et le réel ainsi que l’intime et l’universel afin de faire naître un dialogue prometteur.

Crédits

Texte Geneviève Bélisle | Soutien dramaturgique et mise en lecture Dave Jenniss | Distribution Geneviève Bélisle et Dave Jenniss | Ce texte a été créé dans le cadre d’une recherche-création soutenue par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)

À propos des Productions Menuentakuan

Les productions Menuentakuan se proposent, en se servant des codes de représentations du théâtre et de la performance, d’être un point de rencontre entre la culture des Premières Nations du Canada et les autres cultures qui viennent enrichir l’identité Canadienne et Québécoise. Les mandats de la compagnie sont :

  • Créer, produire et diffuser des spectacles
  • Promouvoir les arts de la scène autochtone
  • Promouvoir les échanges et les collaborations entre les peuples autochtones et non-autochtones par le biais d’événements artistiques
  • Offrir des ateliers de création artistique.

Toujours dans le but de créer et d’encadrer une rencontre intime et signifiante entre ces deux réalités qui se côtoient, la compagnie aborde ses créations de façon à mettre en valeur le regard des peuples autochtones sur des thèmes universels contemporains.

Site internet Facebook

À propos de Geneviève Bélisle

Geneviève Bélisle œuvre depuis près de vingt-cinq ans dans le domaine du théâtre québécois, que ce soit comme actrice, médiatrice culturelle, conseillère à la dramaturgie et, plus récemment, autrice. Sur les planches, on a pu la voir dans des productions du Théâtre Denise-Pelletier, de La Bordée, de la Cinquième Salle de la Place des Arts, du Théâtre du Vaisseau d’Or, du Rideau vert et du Théâtre des Ventrebleus, compagnie qu’elle a cofondée et codirigée et qui a produit une quinzaine de créations.

Son rôle de médiatrice culturelle au sein de plusieurs organismes, dont le Théâtre Le Clou et la Maison Théâtre, lui a permis d’accompagner une ribambelle d’enfants et d’adolescents dans leur découverte des arts de la scène. Depuis 2019, elle occupe cette fonction au Festival TransAmériques (FTA). Son grand intérêt pour la transmission l’a également amenée à enseigner le théâtre dans les contextes scolaire et communautaire. Elle est aussi chargée de cours à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM et professeure invitée à l’École de théâtre professionnel du collège Lionel-Groulx.

Passionnée par la recherche, elle a réalisé une recherche-création dans le cadre d’une maîtrise en théâtre (écriture dramatique) à l’UQAM portant sur la mémoire et l’histoire du Québec et abordant les écritures de plusieurs grandes figures, dont Gilles Vigneault, Félix Leclerc, Michel Tremblay et Joséphine Bacon. Grâce à une bourse du FRQSC, elle a débuté en 2019 un doctorat en études et pratiques des arts dans cette même université. Avec son projet de thèse-création, elle cherche à mettre en lumière l’existence de cultures invisibilisées, ici celles des Premières Nations, et à favoriser une rencontre artistique respectueuse entre Allochtones et Autochtones allant au-delà des sensibilités culturelles. Le théâtre représente pour elle une forme d’engagement citoyen et une invitation à prendre part au dialogue.

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Par : Les Productions Menuentakuan et Théâtre La Rubrique

Tarif : 32$ – 25$ (voir détails en billetterie)
Dans le cadre du festival :
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !

Durée : 1 h 20

Lieu: L'Arène

Avril 2024

D L M M J V S

 

 

Un livre peut-il être vivant ? Peut-il rapprocher les gens d’une même famille ? Comment une grand-mère Innue, une Kukum, en arrive-t-elle à révéler une vérité qu’elle est seule à détenir ? Vingt ans auparavant, son fils Pierre a disparu après avoir vandalisé un pipeline qui passait sur le territoire de chasse de sa communauté. Pourquoi a-t-il laissé à sa mère un livre, un Mashinikan, pour qu’elle le remette à sa fille Kaylie lorsque cette dernière sera adulte ?

Crédits

Texte et mise en scène Marco Collin | Production Les Productions Menuentakuan et Théâtre La Rubrique | Distribution Isabelle Miquelon, Sharon Fontaine Ishpatao, Christian Ouellet, Ximena Ferrer, Mamadou Camara

À propos des Productions Menuentakuan

Les productions Menuentakuan se proposent, en se servant des codes de représentations du théâtre et de la performance, d’être un point de rencontre entre la culture des Premières Nations du Canada et les autres cultures qui viennent enrichir l’identité Canadienne et Québécoise. Les mandats de la compagnie sont :

  • Créer, produire et diffuser des spectacles
  • Promouvoir les arts de la scène autochtone
  • Promouvoir les échanges et les collaborations entre les peuples autochtones et non-autochtones par le biais d’événements artistiques
  • Offrir des ateliers de création artistique.

Toujours dans le but de créer et d’encadrer une rencontre intime et signifiante entre ces deux réalités qui se côtoient, la compagnie aborde ses créations de façon à mettre en valeur le regard des peuples autochtones sur des thèmes universels contemporains.

Site internet Facebook

À propos du Théâtre La Rubrique

Dès ses débuts, un producteur…

Fondé en 1979, le Théâtre La Rubrique a d’abord puisé son inspiration dans le théâtre d’intervention et les textes d’une de ses fondatrices, Marielle Brown. Par la suite, La Rubrique a mis à l’honneur les nouveaux textes québécois et participer à l’émergence de nouveaux auteurs. D’abord en troupe itinérante, puis en tant que compagnie du charmant Café-Théâtre Côté-Cour (rebaptisé Espace Côté-Cour) et finalement compagnie résidente du Centre culturel, le Théâtre La Rubrique s’est taillé une place dans le cœur d’un public grandissant.

À La Rubrique, notre choix des textes ne se fait pas en fonction d’une esthétique particulière, mais plutôt – au-delà de l’intérêt suscité par le contenu, la théâtralité de la langue et de la structure de ces œuvres – sur la possibilité d’explorer à chaque fois de nouvelles formes. Nous recherchons l’esthétique la plus porteuse pour une parole et sa théâtralité. Avant tout, nous souhaitons transmettre à nos spectateurs un aperçu de la diversité des courants de la dramaturgie québécoise et des approches esthétiques des metteurs en scène d’ici.

… puis un diffuseur spécialisé…

À la saison 2002-2003, le Théâtre La Rubrique subit un important changement. Après avoir collaboré à la rénovation du Centre culturel du mont Jacob et à la construction de la salle Pierrette-Gaudreault, la compagnie ajoute à son mandat en création/diffusion celui de diffuseur spécialisé en théâtre. De nouvelles possibilités voient le jour : programmations pour le public scolaire, spectacles de danse contemporaine, en arts du cirque, en arts pluridisciplinaires, bref tout art puissant aux codes théâtraux qui nous interpelle, sans oublier, bien sûr, les arts de la
marionnette. À la base de tous nos choix, nous pensons toujours à l’expérience humaine et artistique dans laquelle nous nous engageons et avec laquelle nous voulons rejoindre le spectateur de tous les âges. Pour le nourrir, le stimuler, lui faire apprécier les arts vivants dans un rapport de proximité et d’échange avec les
créateurs.

… et maintenant un producteur événementiel

En 2013, La Rubrique est amené à prendre les rênes du Festival international des arts de la marionnette et à insuffler une nouvelle dynamique à cet événement théâtral international marquant du paysage culturel régional depuis 1989. Gagnant
en notoriété à chaque édition, le FIAMS – Festival international des arts de la marionnette à Saguenay fait maintenant partie des festivals incontournables en Amérique du Nord.

Mission et valeurs

Créer, diffuser et promouvoir le théâtre sous toutes ses formes. Donner à la population du Saguenay-Lac-St-Jean un accès direct à des cultures diverses, à des œuvres artistiques et à des processus de création de qualité professionnelle. Offrir une plate-forme de diffusion nationale et internationale pour les artistes et les créateurs québécois œuvrant dans le développement du théâtre et des arts de la marionnette.

Site internet Facebook Instagram

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319

Un festival commissionné par Les Productions Menuentakuan

Tarif : UNE PASSE = DES RABAIS SUR TOUTES LES ACTIVITÉS DU FESTIVAL
— 2 événements achetés, obtenez 20% de rabais !
— 3 événements achetés, obtenez 25% de rabais !
— 4 événements achetés, obtenez 30% de rabais !
(voir détails en billetterie. Les Autochtoneries d’Aux Écuries ne sont pas valides avec le forfait crinqué)

Lieu: L'Arène

Avril 2024

D L M M J V S

 

 

« Ne vous inquiétez pas, la prise de possession du théâtre n’est que pour deux semaines… et le drapeau planté devant, ce n’est pas un drapeau, c’est juste notre lessive qui sèche. Soyez sans soucis, les Autochtoneries d’Aux Écuries sont nées du désir de notre collectif de direction artistique, de promouvoir et faire connaître des démarches qui nous rejoignent. Jeunes et moins jeunes se rencontreront autour d’œuvres qui témoignent de notre travail collectif des dernières années, venant d’artistes et de producteur·trice·s autochtones et allochtones. Oui, il est vrai que de se raconter véritablement exige parfois de revisiter une partie ignorée de notre histoire collective, mais… Kassinu nuitsheuakantsh, chers ami·e·s, ne soyez pas sans espoir, parce que ce festival se veut un endroit de rencontres et le théâtre vous sera remis. Enfin on l’espère. »


Charles Bender, Marco Collin et Xavier Huard, directeurs artistiques, Les Productions Menuentakuan

Le festival

MASHINIKAN – LE LIVRE | 11 - 19 avril

Un livre peut-il être vivant ? Peut-il rapprocher les gens d’une même famille ? Comment une grand-mère Innue, une Kukum, en arrive-t-elle à révéler une vérité qu’elle est seule à détenir ? Vingt ans auparavant, son fils Pierre a disparu après avoir vandalisé un pipeline qui passait sur le territoire de chasse de sa communauté. Pourquoi a-t-il laissé à sa mère un livre, un Mashinikan, pour qu’elle le remette à sa fille Kaylie lorsque cette dernière sera adulte ?

Infos et billets

VERTIGES | 14 avril

Au lendemain des polémiques entourant le spectacle Kanata, l’artiste allochtone Geneviève Bélisle se demande comment le théâtre peut devenir un territoire de rencontre allant au-delà des sensibilités culturelles et des notions d’appropriation culturelle et de liberté de création. Avec la complicité de l’artiste québécois et wolastoqey Dave Jenniss, elle plonge dans ses souvenirs pour s’interroger sur son propre rapport aux Premières Nations.

Infos et billets

UTEI : RÉCIT D'UN SURVIVANT | 20 avril

De la fin des années 1800 jusqu’en 1996, date de la fermeture du dernier pensionnat autochtone, plus de 150 000 enfants autochtones ont été retiré·e·s de leurs familles pour être instruits par des groupes religieux. Après des décennies, voire des siècles d’oppression, les artistes autochtones sont aujourd’hui au front pour la survie de leur héritage culturel. Omer St-Onge est l’un de ceux-là.

Infos et billets

MAKUSHAM | 20 avril

Se retrouver autour d’un goûter à saveur autochtone pour clore le festival des Autochtoneries d’Aux Écuries avec comme invité d’honneur, l’aîné Omer St-Onge.

Infos

MONONK JULES | 21 avril

Ce spectacle documentaire solo place Jocelyn Sioui au cœur de l’Histoire. Il tire sur les petits et grands fils du récit de son grand-oncle, mais aussi de l’histoire méconnue des autochtones du XXᵉ siècle. Entouré d’écrans et de maquettes qui s’animent de personnages historiques et d’images, il nous emporte au fond d’une boîte d’archives d’où l’on ressort changé·e.

Infos et billets

Presse et média

Pour toute demande média et presse, merci de contacter Isabelle Bleau, relationniste de presse :
isabelle.bleau@bellnet.ca
Tel : 514 933-2523 / Cell : 514 992-8319