fbpx
grenouille2
Jamais Lu - festival 2018 17e édition du Festival du Jamais Lu / © David Ospina
Jamais Lu 2017 16e Festival du Jamais Lu / @ David Ospina

18e FESTIVAL DU JAMAIS LU

Comment peut-on partager un territoire et connaître
Si peu de choses les un∙e∙s sur les autres ?
Comment s’ouvrir au monde si on ne sait pas parler à son.sa voisin∙e ?
Comment prendre conscience de la désuétude des réseaux systémiques en place ?
Comment, en 2019, reconstruire les ponts brisés par des décennies d’Histoire
Conquérante et de politiques partisanes ?

L’actualité nous hurle au visage :
Quelque chose cloche au pays de l’identité québécoise
Quelque chose isole
Quelque chose urge
Quelque chose doit être franchi
Maintenant
Pour ne pas abîmer demain.

À une époque
Où l’on doit embrasser la grande réconciliation
Où le vivre-ensemble doit être plus qu’un concept
Où la parité doit cesser d’être un objectif
Où la binarité ne doit plus être un dogme
À une époque où les auteurs et les autrices de la nouvelle génération
Invitent à faire un grand bond vers l’avant :
Nous devons passer à l’action.
Franchir les solitudes
C’est aller vers
Sans piller, sans s’oublier, sans renier
Franchir les solitudes
C’est être singuliers∙ères ensemble.
Les auteurs et les autrices sont maître∙esse∙s de fiction
Ils et elles ont le pouvoir de refaire le monde.
Nous avons bien besoin de le repenser, ce monde ;
Les auteurs et les autrices réuni∙e∙s dans cette édition s’en chargent.
Ils et elles franchiront la densité de l’époque
Pour nous rassembler autour d’un imaginaire collectif qui se renouvelle.

Le Jamais Lu a 18 ans.
L’âge de la majorité
L’âge de revisiter son urgence de dire
De s’ancrer dans les réalités et les espoirs de ceux et celles
Qui fomentent l’avenir.

Cette édition est le fruit d’une collaboration signifiante
Une édition qui n’aurait pu se bâtir seule
Une édition qui fait la preuve concrète de la richesse de la collectivité
De l’importance de restructurer ses réseaux
Et d’embrasser la pluralité des existences.

Bienvenue à toutes les solitudes ;
Ces prochains jours, nous franchirons
Les seuils de nos espoirs collectifs
Et ce, dans la fête.

 

Fondé en 2001 par Marcelle Dubois, codirectrice artistique du Théâtre Aux Écuries, le Jamais Lu a pour mission de créer un lien fort entre le public et les auteurs d’aujourd’hui. Il offre aux dramaturges, particulièrement à ceux de la relève, des tribunes originales, engagées et festives.

Share