Merging —
Laurie-Anne Langis

corps paysage, corps matière,

corps qui redevient poussière

corps céleste, corps lumière

sa mélodie berce le monde

laissons résonner l’espace tout comme le lointain résonne en nous
Merging tente d’amener le public à écouter plutôt qu’entendre et à percevoir plutôt que regarder. À travers ce projet, Laurie-Anne et son équipe développent un univers immersif, multisensoriel et méditatif. Un rituel poétique à la croisée des chemins entre danse, musique et poésie pour dévoiler l’invisible.

*Cette recherche vient d’un désir de rendre accessible la danse aux personnes en situation de handicap visuel.


SPECTACLE DE

Laurie-Anne Langis
en collaboration avec son équipe de création

ÉQUIPE DE CRÉATION

Conceptrice sonore et performeuse Rafaelle Mackay | Concepteur du dispositif sonore, collaborateur sonore et performeur-musical Olivier Landry-Gagnon | Accompagnante à la création Marijoe Foucher | Scénographe Léa Pennel + Tapis en collaboration avec Apres demain studio | Concepteurice de costumes et d’éclairages Roxanne Bédard | Collaboratrice à l’écriture (2020-2021) Moe Clark | Directrice technique Catherine Ste-Marie

ÉQUIPE DE RECHERCHE

Mathieu Arsenault, Diane Bouthillier, Moe Clark, Lanyi Fruzsina, Laurence Gagnon, Sarah Manya, Philippe Poirier

Nos consultant·e·s en accessibilité (public non voyant et semi-voyant) : Denise Beaudry, Diane Bouthillier, Daniel Roy, Jean-Claude Bardin, et tou·te·s ceux·elles qui ont fait partie du groupe créé par Danse-cité (2022).


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • Nous sommes maintenant rendu·e·s à l’étape de création-production. L’accueil éclair nous permettra de retrouver le matériel. Nous travaillerons le mouvement et le son. Nous créerons un plan d’enregistrement pour les textes et les sons qui se retrouvent dans la trame sonore.

LAURIE-ANNE LANGIS

Depuis une dizaine d’années, Laurie-Anne travaille avec plusieurs artistes émergent·e·s et établi·e·s. Ael performe au Québec et à l’international. Ael étudie des techniques de guérison, la méditation, les arts martiaux, le travail de voix et le yoga. C’est à travers ces connaissances ancestrales, qu’ael s’ancre dans une pratique énergétique et s’intéresse aux processus cycliques : la vie, la mort et la transformation.

Interpellée par les projets à vocation inclusive, Laurie-Anne s’interroge sur les limites de la danse qui est vue/regardée et développe une approche trandisciplinaire et multisensorielle. D’ailleurs, ael crée aux côtés d’Audrey-Anne Bouchard, se forme en audiodescription et guide des ateliers de danse pour les personnes vivant en situation de handicap visuel. En quête de vérité et de connexions sensibles, Laurie-Anne tente de laisser place à la pleine expressivité de chacun·e et d’aller à la rencontre de l’autre au-delà de sa forme. Engagée, Laurie-Anne travaille sur différents projets autour de la réappropriation de son corps et de sa parole.

Site internet Facebook Instagram

Sere Bouboun — Phalonne Pierre Louis

Sere bouboun dresse le portrait intime de quelques personnes, hommes et femmes, qui nous aideront à comprendre les enjeux sociaux liés à la tradition du bain de vapeur vaginal en Haiti. Témoin de cette pratique, je partage leur quotidien durant cette période pour interroger cette construction sociale qui perdure comme une manière de garder un contrôle sur le corps des femmes, et sensibiliser celles qui continuent de se brûler grièvement le sexe et le fessier partout dans le pays et ceci, jusqu’à aujourd’hui.


Création Phalonne Pierre Louis


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • photographie et cinéma

PHALONNE PIERRE LOUIS

Phalonne Pierre Louis est une artiste visuelle et cinéaste haïtienne autodidacte. Ses oeuvres sont exposées en Haïti au festival « Les Rencontres du Documentaire en Haïti », à la maison de l’Unesco à Paris et à Copperbrige Foundation à Miami. Elle travaille en tant que directrice de la photographie sur des films et des vidéos de création, sélectionnés dans des festivals internationaux de renom dont Sundance Film Festival, Locarno Film Festival, Clermont Ferrand, FESPACO… Elle est la vice-présidente de KIT, une association de cinéastes et photographes haïtienne qui organise « Les Rencontres du Documentaire en Haïti ». Et, est également membre de Fotokonbit, une organisation de photographes haïtiens et étrangers.

Site internet Instagram


            

12 femmes en colère — Les Précieuses Fissures

12 femmes en colère est une création qui explore l’évolution de nos institutions juridiques, culturelles et médiatiques suite au mouvement #metoo, en utilisant les codes du cinéma comme base du langage scénique.


Interprétation Anne Trudel, Dominick Rustam-Chartrand, Patrick R.Lacharité et Virginie Ouellet| Écriture de plateau Claire Renaud | Dramaturgie Andréane Roy | Assistance à la mise en scène et collaboration au mouvement Geneviève Gagné | Recherchiste en cinéma et scénarisation Pauline Sarrazy | Scénographie Marie-Jeanne Rizkallah | Costumes Manon Guiraud | Conception lumière Catherine FP | Conception sonore Kristelle Delorme | Conception vidéo Laura-Rose R.Grenier | Réalisation et direction photo Joy Boissières | Direction technique Romane Bocquet et Catherine Fasquelle | Direction de production Julie Guénnéguès | Direction générale Marie-Jeanne Beaulieu


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

Questions de recherche : 
Comment fonctionne le système au Québec ? Qu’en est-il du projet pilote de Tribunal Spécialisé annoncé en 2021 ? Quelles sont ses fonctionnalités, peut-il ouvrir à une vision plus équitable de la justice en matière de violences sexuelles ? Il y a pour moi un grand terrain de recherche sociologique et artistique, dans cette question de la Justice étudiée sous un angle féministe. Par qui est-elle faite, pour qui est-elle faite, est-elle aussi neutre qu’on le pense ? Et surtout : quelle place prend-elle dans la culture populaire ?

Langage scénique et mythologies contemporaines : le cinéma judiciaire américain :
La pièce porte le titre détourné d’un des plus grands films du cinéma judiciaire. En effet, le cinéma judiciaire américain a un fort impact sur notre vision symbolique de la Justice, et participe à influencer notre imaginaire collectif. C’est à travers ce langage connu de toustes que nous questionnons le rôle que joue la culture populaire dans l’évolution de notre société, et la perpétuation des violences systémiques.


LES PRÉCIEUSES FISSURES

Créée en 2020 par la scénographe et metteuse en scène Claire Renaud et la directrice de production  Marie-Jeanne Beaulieu, Les précieuses fissures est une compagnie de théâtre interdisciplinaire.
Les précieuses fissures ont pour mission de créer des œuvres à portée sociale et philosophique basées sur  une recherche documentaire de plusieurs années, une méthode de création collaborative et une grande  implication de la scénographie dans l’écriture scénique.
Les précieuses créent des  œuvres engagées qui portent un regard critique sur divers enjeux de société. Sur le plateau, la recherche  documentaire agit comme étincelle d’un langage scénique où la forme et le fond s’entremêlent  sensiblement. La première création de la compagnie, Sportriarcat a été présentée en mars 2023 à Espace Libre.

Site internet Facebook Instagram

Le jeu de l’oiseau — Roxane Loumède

Le jeu de l’oiseau est une adaptation théâtrale du roman Le jeu de l’oiseau de Sylvie Drapeau. Deux enfants, des jumeaux, fille et garçon. Une mère sans mots, sans défense, sans moyens, en apparence inapte, mais « adorante ». Un père pourvoyeur, violent, terrifiant. Une maison bancale sur un terrain en sable bordé par un précipice ; un « trou » au fond duquel une usine rejette des vapeurs doucereuses et toxiques. Voilà le décor que voient grandir Claire et Raymond, héros fragiles et bouleversants dont la seule chance dans la vie est d’être deux. Que fait-on quand chaque geste, chaque moment, chaque être peut devenir source de danger ? On joue, comme le font les enfants, par intuition. « On disait qu’on était des oiseaux ! » « On disait qu’on était libres ! » Mais, quand le jeu ne suffit plus à tenir le malheur à distance, tout se met à basculer.


Autrice Sylvie Drapeau | Mise en scène Roxane Loumède | Interprètes Laura Côté-Bilodeau, Jules Ronfard, Catherine DeLéan | Décor et accessoires Bruno-Pierre Houle | Costumes Sophie El-Assaad | Lumière Catherine Fournier-Poirier | Son Joseph Browne


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • L’objectif de la résidence sera de travailler l’écriture du texte de l’adaptation théâtrale et l’écriture de plateau.

ROXANE LOUMÈDE

Après avoir complété son baccalauréat en beaux-arts spécialisé en interprétation théâtrale de l’Université Concordia Roxane Loumède fonde le collectif Troisième espace théâtre où elle écrit, adapte, met en scène et produit ses premières œuvres. En 2022, elle fait partie des 12 auteurs de la 21e sédition du festival le Jamais Lu. Ses dernières mises en scène ont pu être vues au Théâtre La Chapelle scène contemporaine, au festival Wildside du théâtre le Centaur ainsi qu’au festival ZH à la maison de la culture Maisonneuve.

Site internet Instagram

Avant que la dernière feuille ne tombe — Collectif Feuille déchirée

Avant que la dernière feuille ne tombe est la première création interdisciplinaire (théâtre, performance, cirque) du collectif Feuille déchirée. Aouatef, Camille, Roxanne; les trois artistes du collectif partent en quête de leur aïeule algérienne, hongroise et belge. Elles cheminent en incarnant des temps forts de leur vie : souvenirs de petites filles, récits de rencontres amoureuses et confidences. Le passé et le présent se rencontrent. Le public et les interprètes sont placé·e·s sur la scène du théâtre dans un cercle de 35 chaises. Cette disposition qui rappelle le cirque, en fait une création qui invite à l’échange. il n’y a plus de distance ni de frontières entre les artistes et le public. Le « nous » est mis de l’avant. Dans l’intimité qui est ainsi créée, les interprètes vivent le souvenir de leurs grands-mères pour être à l’écoute de celui des spectateur·trice·s. Toutes ces histoires partagées s’imprègnent en nous et ravivent notre mémoire pour nourrir le lien avec nos proches et nos grands-mères.


Texte, interprétation et production Aouatef Krikrou, Camille Havas, Roxanne de Bruyn | Mise en scène Peter Farbridge | Conception sonore Julien Alvarez-Thomet | Conception d’agrès Antoine Grenier | Scénographie Cassandre Chatonnier | Éclairage Rodolphe Saint Arnaud | Facilitatrice Anne-Laure Mathieu 


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • disposer d’un temps nécessaire d’explorations et de répétitions pour la scénographie, réviser des scènes et adapter l’œuvre à un nouveau format.

COLLECTIF FEUILLE DÉCHIRÉE

Le collectif Feuille déchirée est composé de Aouatef Krikrou, Camille Havas et Roxanne de Bruyn, 3 artistes interprètes originaires d’Algérie, de France-Hongrie, de Belgique et de pratiques différentes (théâtre, cirque et performance). Notre mission est de créer des spectacles et des œuvres pour prendre soin de nos liens. Nous nous appelons Feuille déchirée parce que nous venons toutes d’ailleurs et que pour rencontrer l’autre, nous nous sommes aperçues de l’importance de se relier. Depuis 2018, nous explorons la thématique de “nos grands-mères” à travers des ateliers de médiation, la création d’un projet vidéo et d’un livre d’artiste.

Avant que la dernière feuille ne tombe a été soutenue par le Conseil des arts et lettre du Québec en Vivacité et par le Conseil des arts de Montréal de 2019 à 2022. Elle a été créée en janvier 2023, au Quai 5160. Pour la saison 2023-2024, elle est programmée dans les Maisons de la culture Plateau-Mont Royal, Montréal-Nord et Rosemont-La Petite-Patrie.

Site internet Facebook

Takutauat, 300 sommets — Productions AUEN

Takutauat, 300 sommets

Qu’est-ce qu’un sommet, et comment celui-ci peut-il s’incarner dans le corps ?

La montagne, le sommet, est le lien sacré entre la terre et le ciel. Elle nous donne une vue d’ensemble sur le territoire mais aussi nous imprègne d’une connaissance ancestrale sur notre relation avec notre environnement: l’importance d’écouter les minéraux et leurs récits, le passage de l’humain mais aussi de l’animal, le passage du rêve.

Lee Miracle écrit : the sound never leaves the stone. C’est avec cette prémisse que j’entre dans l’exploration des montagnes et des sommets, par l’entremise de corps différents en relation avec leurs propres cimes distinctes.

Cette idée m’habite depuis plus d’un an maintenant et elle se concrétise tous les jours. Ma vision de cette performance collective est de mettre en relation des duos performatifs qui, selon leurs affinités et préoccupations sur le thème du sommet, proposeront leur vision propre du sommet, née d’une rencontre souvent improbable, accompagnée par moi. Si chaque duo agit comme une entité autonome, la relation qui les relie entre eux permettra de créer une cartographie du territoire qui dépasse les lignes et frontières héritées du système colonial.

Cette performance aura lieu sur des temporalités diverses dépendant des duo et de leur nature et sera mise en scène différentes étapes du processus.


Équipe de création Soleil Launière, Aroussen, Ayumi Goto, Catherine Bovin, Alexandre Castongay, Patrice Dubois, Rasili Bots, France Trépanier, Julie Marie Bourgeois


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • Ce projet fera l’objet d’une longue période de recherche et création mais chaque étape permettra d’emmagasiner un savoir et de capter des images. Nous évaluons actuellement la possibilité de tourner les performances à 360 degrés avec un équipement léger (type GoPro) mais chaque duo sera mis à contribution tant au niveau formel qu’au niveau des intentions artistiques.

PRODUCTION AUEN

Production AUEN a pour mission la création et la production de performances artistiques s’inspirant du théâtre physique, de la danse contemporaine, du chant traditionnel et contemporain. Dirigée par l’artiste multidisciplinaire originaire de Mashteuiatsh Soleil Launière, la compagnie conçoit des spectacles alliant le chant, le mouvement et le théâtre tout en passant par l’art performance.

Depuis 2020, Production AUEN a produit Sheutamu (MAI), Meshtitau (FTA), Akuaunissitaku (Centre de diffusion création de Gaspé et CNA), Shikuasniss (Initiative 123 – St-Mathieu-du-Lac et Furies), Akuteu (Prospero, FIL, CTDA). Soleil Launière crée et produit ses performances depuis de nombreuses années. Elle est reconnue par ses pairs et se produit sur différentes scènes du Québec. Son passage à l’École nationale de théâtre du Canada à titre de résidente lui a permis de développer un réseau de contacts en plus de faire connaître son travail pour la communauté théâtrale. Elle est invitée dans
différents théâtres et structures de diffusion (CTDA, MAI, Usine C, FTA, Furies, Prospero, FIL, etc.).

Site internet Facebook Instagram

Le Fruit Défendu — Les Talons Fous

Le Fruit Défendu est le récit de la dégustation du fruit de la connaissance par Ève et Adam. Ce spectacle est basé sur Le Jeu d’Adam, une pièce semi-liturgique du XIIe siècle considérée comme étant à l’opposé des conventions sociales de genre de l’époque. Mis en garde par Dieu, Adam refuse l’invitation de Satan à croquer le fruit défendu, mais Ève transgressera le commandement, remettant en question l’autorité divine et son sens.

Par ce geste, elle soulève de nombreux questionnements quant à la réappropriation de sa sensualité et du pouvoir érotique de la femme. Ce spectacle souhaite réinterpréter ce moment sacré en diluant toute forme de culpabilisation créée par Adam et ses valeurs patriarcales, tant chez le Diable que chez Ève.


Écriture, interprétation et costumes Luca Max et Mikaël Morin | Mise en scène Luca Max, Mikaël Morin et Samuel Tétreault | Conseil dramaturgique Samuel Tétreault | Éclairage et direction technique Félix Cadotte


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

  • Notre démarche est d’amorcer le travail avec un texte théâtral afin de puiser dans la dramaturgie de celui-ci et de mettre les codes du pole dance au service de la mise en scène. Le but est d’éviter que le travail soit centré autour des mouvements de ce sport, mais plutôt de l’intégrer à la dramaturgie du spectacle. L’utilisation de textes théâtraux permet d’inscrire la pole dans divers contextes et de toujours faire émerger un vocabulaire physique distinct à chacune des créations.

LES TALONS FOUS 

Jeune collectif de création composé de Luca Max et Mikaël Morin, Les Talons Fous crée des œuvres interdisciplinaires mêlant principalement le pole dance avec le théâtre. L’art de la drag, la danse ainsi que le théâtre corporel font également partie des disciplines incorporées dans leurs créations. Leur premier spectacle, _Le Fruit Défendu_, présenté dans le cadre du FringeMTL 2023, abordait la création d’Adam et Ève, ainsi que le fameux péché originel commis par ces derniers, sous un angle queer et féministe. Suite au succès de cette production, la compagnie est récompensée aux prix Frankies du Fringe avec le titre de la compagnie francophone la plus prometteuse, décerné par le Théâtre aux Écuries.

En faisant du pole-théâtre, notre but n’est pas d’effacer l’histoire du pole dance, mais plutôt de la faire évoluer. Nous voulons entamer une discussion avec le public quant à l’importance de déstigmatiser cette branche du travail du sexe et de réaliser que c’est justement ça, un travail. Dans le futur, nous aimerions organiser des activités de médiation pour ouvrir un dialogue entre ces deux univers.

Instagram

Ma vie en pénurie — Les associés inc.

Vous êtes-vous déjà retrouvé à occuper un emploi dans un domaine pour lequel vous n’étiez pas du tout qualifié ? Ma vie en pénurie parle de l’histoire d’une actrice/serveuse de la relève qui se destinait à une carrière de comédienne internationale, mais qui par la force de la pénurie de main d’œuvre et d’un budget limité, s’est transformée en… suppléante au secondaire. Entre une classe d’ados sur la vyvanse, des confidences de professeures décourageantes, une pénurie de main d’œuvre et un désir de réussir en théâtre, est-ce que l’héroïne réussira à survivre dans la cage aux lions de l’éducation? Cette comédie documentaire et sans filtre vous divertira de A à Z . Une histoire choquante, mais vraie!


Autrice et interprète Joelle Thouin | Interprètes Myriam Pellerin, Kevin Tremblay, Frédéric Desormiers, Marie-Ève Grégoire | Mentor David Laurin 


Axe·s de travail abordé·s durant l’accueil : 

Depuis le début de nos créations, nous avons remarqué que malgré nous, elles avaient une petite tendance documentaire. C’est probablement grâce à notre désir de faire un théâtre qui brise le quatrième mur en s’adressant directement au public et en abordant des thèmes actuels et accessibles. La pièce a d’abord été écrite dans une optique de faire une simple comédie. Mais grâce aux rétroactions positives reçues, nous avons rapidement constaté que notre pièce touchait à des enjeux de société réels qui méritaient d’être étoffés. Nous voulons reproduire la réalité le plus fidèlement possible en traitant de faits vécus. En créant la pièce Ma vie en pénurie, nous voulons valoriser la profession d’enseignant et rendre le style de théâtre documentaire plus accessible et moins moralisateur. Nous voulons apporter des pistes de réflexions sur l’éducation au Québec, mais aussi sur le choix de faire carrière dans les arts. Nous savons que réussir en tant que comédien est tout un défi, puisqu’il s’agit d’un métier prisé et contingenté. Beaucoup d’appelés, peu d’élus et donc aucune pénurie de comédiens. Tandis que la profession d’enseignant, souvent vue comme stable et plus accessible, est en manque criant de personnel dans les écoles. Nous voulons illustrer l’ironie de la chose.

Les répercussions possibles que pourraient avoir ce manque de main d’œuvre qualifiée sur le développement des jeunes restent nébuleuses. Néanmoins, nos recherches nous ont permis de confirmer que la narratrice du spectacle n’est vraiment pas la seule au Québec à s’être retrouvée à enseigner sans aucune qualification légale. Nous trouvons que ça en dit long sur la santé du système d’éducation et nous avons envie d’en parler, sans tomber dans une lourdeur ou du didactisme! Des milliers de professeurs non légalement qualifiés enseignent actuellement partout dans la province. Nous sommes loin d’être des chercheuses, ou des journalistes spécialisées en éducation, mais nos recherches nous ont montré que la pénurie d’enseignants est un problème généralisé et loin d’être isolé. Ma vie en pénurie ne prétend pas apporter des pistes de solution concrète ou politique aux problèmes qui surviennent en milieu scolaire. Nous voulons plutôt les souligner et en faire part au public par le biais de notre pièce à saveur hautement humoristique. Car au départ, le filon de la pièce était celui d’une actrice de la relève qui, voyant son rêve de gloire s’évaporer, se faufilait malgré elle en milieu scolaire. Il ne s’agissait que d’un seul témoignage, mais les faits rapportés dans le spectacle ont tous été vécus par la narratrice.

Nous partons toujours de ce noyau fort, mais nous souhaitons repenser celui-ci en se positionnant davantage sur les failles de l’éducation et sur la place des arts dans les écoles, souvent négligée. Nous avons ajouté une cérébralité à la structure initiale, par des informations documentaires reliées à la précarité dans les arts et au milieu scolaire. Nous souhaitons réussir à toucher le spectateur, de façon émotionnelle et rationnelle. Dans notre version actuelle d’une heure, nous sommes encore à mi-chemin entre le témoignage et des informations dites «moments-documentaires».


LES ASSOCIÉS INC.

Les Associées Inc., formée en 2022, est composée du duo de comédiennes Joëlle Thouin et Myriam Pellerin. Nous nous sommes rencontrées à l’école de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx et nous avons réalisé que nos affinités théâtrales se ressemblaient de par notre fatigue du grand théâtre niché.

Le premier spectacle, Ma vie en Tindergraphie, présenté au Festival Fringe en 2021 parlait d’une actrice/serveuse de la relève aux prises avec les applications de rencontres en temps de covid. Tandis que le deuxième, Ma vie en pénurie, présenté au même Festival en 2022, parle toujours de cette actrice/ serveuse, mais cette fois-ci aux prises avec un poste de professeure pour lequel elle n’est pas formée. Grâce à ce deuxième spectacle, nous avons mérité 2 prix Frankie,  soit celui de la meilleure comédie donné par le Théâtre de la comédie de Montréal et celui de la meilleure production francophone, décerné par le théâtre Duceppe!

En raison de ces prix ainsi qu’à des critiques positives des revues JEU et Pieuvre, nous nous sommes inscrites au programme gouvernemental Jeunes Volontaires. En effet, cette bourse nous a permis d’étoffer le projet et de se faire mentorer par David Laurin, codirecteur artistique du Théâtre Duceppe. Entretemps, nous avons pu tester du nouveau matériel lors d’un stage au Théâtre de la Comédie de Montréal _en octobre 2022. Aussi, nous venons tout juste de participer au festival Vue sur la relève, le 6 mai dernier, à la Maison de la culture Claude-Léveillée!