La pièce se déroule principalement au magasin La Belle Poche de Jeans et au restaurant NÔPHO’n. Nous y voyons évoluer huit personnages, et quelques figurants, dans des aléas absurdes de la vie quotidienne. Certains sont confrontés à prendre des décisions lourdes de conséquences et d’autres s’expriment naïvement sur des sujets lourds de sens. L’action dramaturgique tourne essentiellement autour du personnage de Charlie, jeune youtubeuse, qui se voit propulsée vers la célébrité malgré elle.

Pour nous, PÉREMPTION(s) est un portrait de notre génération et de notre société dans lequel nous usons de dérision afin de faire réfléchir à propos d’enjeux personnels ou sociaux. Notre écriture fait référence à plusieurs sujets d’actualités tel que les lois sur l’avortement, l’identité sexuelle, le pouvoir du marché capitaliste, le phénomène des youtubeurs ou influenceurs, les abus de pouvoir, l’omniprésence de la publicité, etc.

Cette résidence nous permettra une exploration dans l’espace de jeu sur différentes thématiques qui alimentent la création. Exemples : 

  • L’individualisme collectif : Notre relation avec les réseaux sociaux et les relations interpersonnelles. La distinction entre le « moi », le « nous » et le « vous ».

  • L’accessibilité à la distraction : Notre relation avec les technologies et notre besoin constant et sérieux de distractions.

  • L’identité : Notre façon de se définir en tant qu’humain et de se percevoir face à la définition et la perception des autres.

  • L’instantané : Notre besoin de tout obtenir tout de suite et maintenant. Besoins qui prend genèse dans l’apparition de la télécommunication constante et de l’internet.

Nous allons également profiter de ce temps pour faire des lectures théâtrales, explorer des scènes avec les comédiens et les comédiennes, monter quelques numéros multidisciplinaires et finir le texte.

______________________________________________________________________

Texte : Marc-Antoine Lamarche et Caroline Somers
Production : À venir
Mise en scène : À venir
Assistance mise en scène : À venir
Conception artistique : À venir

______________________________________________________________________

 

MARC-ANTOINE LAMARCHE

Diplômé en interprétation théâtrale de l’École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx, Marc-Antoine Lamarche est un artiste avide de création. Il a ses premières expériences avec l’écriture théâtrale au secondaire et son passage à Lionel-Groulx lui confirme qu’en plus d’être acteur et musicien, il serait auteur. Grand communicateur, il est aussi attiré par la pédagogie et la direction d’acteurs, ce qu’il expérimente lors de son année comme enseignant aux Ateliers Côte à Côte. En plus d’être co-auteur de PÉREMPTION(s) il est actuellement membre du collectif d’auteurs-conteurs La tribus d’éperdus. Passionné des mots et de l’être humain, il aime faire réfléchir sur nos coutumes et habitudes et pense que la comédie est un vecteur puissant de réflexion et de divertissement. 

 

CAROLINE SOMERS

Diplômée en interprétation de l’École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx, Caroline Somers est une artiste vibrante qui possède plusieurs cordes à son arc. Elle se passionne entre autres par la voix, le corps, l’écriture et la traduction. Dévouée à la pédagogie, elle jumelle ses passions pour l’enseignement et la création en travaillant chez Nos Voix Nos Visages et pour les Ateliers Côte à Côte. C’est dans ces expériences qu’elle développe ses aptitudes d’écriture et de mise en scène en participant à une vingtaine de créations de théâtre musical pour des jeunes de 5 à 12 ans. En avril 2020, elle reçoit une bourse de l’École nationale du Canada via la programme Art à part pour un projet qui se nomme (En Formation). Fascinée par la scénarisation, elle développe actuellement quelques projets de web-séries et entame un programme de perfectionnement en scénarisation d’une comédie télévisuelle à l’École de nationale de l’humour en septembre 2020. Caroline est une créatrice dévouée qui s’intéresse particulièrement à l’absurde que son quotidien lui offre.