fbpx
mykallephotoSITE © tous droits réservés

Résidence de création pour La fraternité des règnes 

La crise écologique actuelle poussent l’humanité à repenser son lien au vivant, à l’énergie et aux ressources naturelles. Les artistes de la scène sont aussi confrontés à questionner l’impact de leurs activités dans le décompte des émissions de gaz à effets de serre et à réévaluer leurs moyens de production. Avec la contrainte de créer un spectacle uniquement avec l’énergie qu’elle peut produire elle-même sur scène, Mykalle Bielinski se situe au coeur d’un enjeu qui la dépasse. Évoquant notre responsabilité collective comme notre impuissance, elle développe un discours où l’engagement citoyen se heurte à une société consumériste hors de contrôle. Dans cette bataille entre espoir et désespoir, entre fougue et épuisement, Mykalle cherche à sanctifier notre rapport à la nature. En quête d’un sacré universel où tous les êtres vivants sont interdépendants les uns des autres, elle aspire à nous conscientiser à notre utilisation des ressources naturelles, de sorte à réévaluer notre présence au monde. 

La fraternité des règnes est un monologue-documentaire qui orchestre actions performatives et prise de parole citoyenne. Grâce à un dispositif scénique qui permettra de récolter l’énergie cinétique du corps pour la transformer en énergie électrique, Mykalle transforme des gestes utilitaires en rituels. Métissant des éléments de sa pratique (chant, musique, théâtre, poésie et vidéo), elle propose une expérience sensible du sacré, cherchant à induire des états méditatifs qui ouvrent la sensibilité et amplifient le sentiment de communion et de conscience. Car c’est ainsi que nous ferons nôtres les enjeux environnementaux actuels ; c’est en les incarnant que nous pourrons atteindre les coeurs et faire naître un désir d’engagement.

Autrice, mise en scène, conception artistique, distribution Mykalle Bielinski

L’autrice-compositrice-interprète montréalaise Mykalle Bielinski pratique le chant, l’interprétation, la composition musicale, la poésie et l’écriture. Ses oeuvres multidisciplinaires (Gloria, Mythe) prennent la forme de concerts immersifs où la voix incarne une recherche esthétique, philosophique et technologique sur l’être et le sacré. Diplômée de l’UQAM en interprétation, elle collabore fréquemment comme interprète, musicienne et conceptrice sonore au théâtre et en danse (Eugenio Barba, Mélanie Demers, Édith Patenaude, Sylvain Bélanger, Frédéric Blanchette, projet hybris). Des choeurs grandioses aux beats envoûtants et aux ambiances méditatives, sa musique explore le sublime et la communion. Depuis ses débuts sur la scène spoken word, elle s’est produite dans la province, au Canada, en France, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal et au Danemark. Elle participe également à quelques publications (Femmes en scène) et a sorti son premier disque Reverb en 2013.

Share