fbpx
La beauté du monde3 La beauté du monde © Eugene Holtz
La beauté du monde2 La beauté du monde © Eugene Holtz
La beauté du monde1 La beauté du monde © Eugene Holtz

Olivier marche dans un parc avec Maryline, sa copine. Tout à coup, sa relation avec elle et le monde qui l’entoure lui apparaît d’une futilité insupportable. Tout bascule. Apercevant un bloc appartements miteux, il décide d’y emménager en apportant seulement trois boîtes en carton. Dans le demi-sous-sol glauque où il se réfugie pour vivre sa peine d’amour et de vie, il est alors loin d’imaginer qu’il va littéralement se faire absorber par le bloc et ses habitants.

Dans ce texte, Olivier Sylvestre, lauréat du Prix Gratien-Gélinas en 2012, aborde cette période de la vie où la plupart des jeunes adultes emménagent en appartement avec leur premier amour et connaissent de profondes désillusions. Parmi elles, le sentiment d’enfermement souvent associé à la vie en couple et le manque de perspectives d’avenir, qui provoquent chez certains individus un besoin d’isolement. Un phénomène d’autant plus présent dans notre société que les tissus familiaux s’effritent et les liens sociaux se dépersonnalisent.

AUTEUR OLIVIER SYLVESTRE
MISE EN SCÈNE MARILYN PERREAULT
INTERPRÉTATION SANDRINE BISSON, MARILYN CASTONGUAY, LAURENCE DAUPHINAIS, BENOÎT LANDRY, XAVIER MALO ET MARCEL POMERLO
ASSITANCE À LA MISE EN SCÈNE ANNIE RANGER
COSTUMES ELEN EWING
MUSIQUE MICHAEL LEON
LUMIÈRES ANDRÉ RIOUX
DÉCORS PATRICE CHARBONNEAU-BRUNELLE
CONSEILS CHORÉGRAPHIQUES VIRGINIE BRUNELLE
DIRECTION TECHNIQUE JÉRÉMI GUILBAULT-ASSELIN

UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE I.N.K.

 

Share