fbpx
Avale1 © Adrienne Surprenant
Avale2
Avale3

Présenté sous forme de triptyque, AVALe suit la vie morne de deux quinquagénaires qui accumulent frustrations et désabusements, jusqu’au jour où une petite goutte fait déborder le vase de leur quotidien. Dans une maison au toit qui coule et aux réparations continuelles vivent Michael, un chômeur, et Jacquie, une logeuse de passage. Le bruit constant, les rénovations, l’échec professionnel, l’isolement, une santé défaillante, transforment un rouleau de papier de toilette vide en prétexte pour une guerre nucléaire.

L’équipe de Joe Jack et John s’est lancée dans l’investigation des petites colères personnelles qui témoignent souvent du néant qui habite les êtres humains. La compagnie poursuit son travail de recherche avec des distributions atypiques, composées entre autres d’acteurs ayant une déficience intellectuelle. Leur voix écorchée, leurs rêves inatteignables, leurs limitations sociales et financières nourrissent le processus dramatique.

TEXTE COLLECTIF EN COLLABORATION AVEC JEAN-FRANÇOIS NADEAU 
CONCEPTION ET MISE EN SCÈNE CATHERINE BOURGEOIS
INTERPRÉTATION ANTHONY DOLBEC, MICHAEL NIMBLEY ET JACQUELINE VAN DE GEER
COSTUMES ET COLLABORATION AU DÉCOR JULIE EMERY
ÉCLAIRAGES MARTIN SIROIS 
MUSIQUE JEZ 
ASSISTANCE ET ACCOMPAGNEMENT MARILYNE FOURNIER
DIRECTION TECHNIQUE MAXIME BOUCHARD
RÉGIE CLÉMENCE DORAY
GRAPHISME MIVIL

UNE PRODUCTION DE JOE JACK ET JOHN

Leur destin est singulier, leur histoire est unique, mais leur vécu est pourtant universel. Ensemble, ils sont Joe Jack et John.

En 2003, Catherine Bourgeois et Amélie Dumoulin fondent Joe Jack et John avec le désir de créer un théâtre d’avant-garde, explorant les frontières entre théâtre et performance. La compagnie a depuis créé et produit cinq aventures théâtrales hors-normes: Quand j’étais un animal (Manuel de taxidermie), Ce soir l’Amérique prend son bain, Go shopping [et fais le mort]Mimi (myself et tous ceux qui me regardent), ainsi que Just fake it. 

Share