Villes3 © Mathieu Doyon
Villes2 © Mathieu Doyon
Théâtre de la Pire Espèce1 © Mathieu Doyon

Sur scène, un acteur. Sur sa table, différents objets ou matériaux avec lesquels il construit, dessine, évoque des villes, vues à travers l’œil de sa caméra. Tantôt, il nous raconte l’histoire torturée de l’une; tantôt, il dresse le portrait des habitants d’une autre. Ici, il s’intéresse à l’architecture ou l’urbanisme; là, à la croissance démographique. Sa caméra, telle une boule de cristal, permet au spectateur d’entrer dans le monde des rêves ou de révéler à ses yeux l’infiniment petit. Le narrateur/collectionneur nous offre avec chaque ville une perspective sur le monde, une réflexion multiforme sur le temps et sur notre rapport aux autres.

Olivier Ducas et Julie Vallée-Léger se penchent sur les valeurs symboliques et poétiques des objets et sur les jeux de caméra en direct, pour créer une insolite galerie de villes imaginaires. Ici point de personnages principaux. Les villes sont les véritables héroïnes du spectacle. C’est à travers leurs descriptions et leurs manifestations, que le collectionneur révèle au public les conflits latents, probables, à venir, entre individus et sociétés.

TEXTE OLIVIER DUCAS ET JULIE VALLÉE-LÉGER
MISE EN SCÈNE OLIVIER DUCAS
DISTRIBUTION OLIVIER DUCAS
COORDINATION ARTISTIQUE MANON CLAVEAU
SCÉNOGRAPHIE JULIE VALLÉE-LÉGER
LUMIÈRES THOMAS GODEFROID
CONCEPTION SONORE NICOLAS LETARTE

UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE DE LA PIRE ESPÈCE

Le Théâtre de la Pire Espèce est une confrérie de joyeux démiurges, artisans de l’insolite et partisans de l’hybride. Impertinent, festif et accidentellement érudit, son théâtre allie matériaux bruts et imagination débridée, foisonnement baroque et précision chirurgicale. Fondée et dirigée par Olivier Ducas et Francis Monty, la compagnie emprunte ses techniques à différentes disciplines telles que la marionnette, le théâtre d’objets, le clown, le cabaret et le théâtre de rue. Contournant l’illusion théâtrale, elle s’applique à explorer les conventions scéniques et les lois de la narration dramatique, à la recherche d’une relation complice avec le spectateur.

Share