Pigeons Affamés © Marianne Duval

Empruntant à la culture populaire des références musicales interprétées sur scène telles que Mercy Me de Marvin Gaye et le jingle publicitaire de McDonald’s, #PigeonsAffamés nous fait voyager entre la nostalgie d’une époque où tout était encore possible et la perte de repères de notre monde contemporain. Spoken word, beat-box, cover a cappella, morceaux chorégraphiques, tous ces langages s’entremêlent de façon à mettre en relation l’intime et le public, le collectif et l’individuel, l’immensément grand et l’infiniment petit.

«Anne-Marie White poursuit sa démarche unique d’auteure-metteure en scène en misant sur un théâtre lumineux et sensible aux préoccupations sociales. Avec #PigeonsAffamés, elle récidive en proposant un spectacle à la frontière des genres, une performance au service d’une prise de parole percutante.»

TEXTE, IDÉE ORIGINALE ET MISE EN SCÈNE ANNE-MARIE WHITE
ÉCRITURE CHORÉGRAPHIQUE ET ENTRAINEMENT PHYSIQUE MYLÈNE ROY
CONCEPTION MUSICALE ET ARRANGEMENTS VOCAUX JP LOIGNON
COMPLICE ARTISTIQUE LOUIS-PHILIPPE ROY
CONSEILS DRAMATURGIQUES JESSIE MILL
DISTRIBUTION MARC-ANDRÉ CHARETTE, NICOLAS DESFOSSÉS, MARIE-EVE FORTIER, ALEXANDRE DAVID GAGNON, LISSA LÉGER, JP LOIGNON, MICHELINE MARIN ET FRÉDÉRIQUE THÉRIEN
LUMIÈRES JULIE BASSE
COSTUMES GENEVIÈVE COUTURE
RÉGIE DE SPECTACLE ET DIRECTION DE PRODUCTION BENOIT ROY

DURÉE DU SPECTACLE 1 H 10

UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE DU TRILLIUM

Extraits de la revue de presse

«Chant choral, comédie musicale, chorégraphie brutale, monologues touchants, art audio tout en lignes sonores où le sens s’épanouit dans le staccato de voix entrecroisées, #PigeonsAffamés est un projet de poésie surgissant de la matérialité brute.» – revue Jeu [octobre 2016]

« Les transitions et la mise en scène d’Anne-Marie White ne cherchent pas à faire joli, à lisser quoi que ce soit de l’assemblage, et cette négligence — cette liberté aussi — finit par forcer le regard sur autre chose : l’ensemble brisé, la difficulté du contact, les impasses du désir. La proposition est authentique et les comédiens, généreux. Et la pièce, qui finit par s’écrire ailleurs, ouvre un espace riche de dires. » – journal Le Devoir [octobre 2016]

« La pièce décrit de manière polyphonique cette lutte d’idéologies contemporaines dans un monde déboussolé sous les effets de l’américanisation, du développement de la société de consommation et du bien-être. » – journal Le Droit [janvier 2016]

« L’humour, la distanciation du propos par le jeu et le chant, le talent de toute l’équipe et surtout la grande cohérence du projet en font une oeuvre jouissive qui ne peut que laisser des traces chez les spectateurs de tous âges. » – Émile Lansman [éditeur et conseiller pour la Commission internationale du théâtre francophone]

« C’est vivant! C’est éclaté! […] En présentant #PigeonsAffamés comme spectacle d’ouverture de son nouveau domicile sur King Edward, La Nouvelle Scène affirme haut et fort que le théâtre franco-ontarien est non seulement bien vivant, mais qu’il est multiforme, créatif, éclaté et furieusement dynamique. » – Ici Radio-Canada Première Ottawa/Gatineau [janvier 2016]

La direction artistique du Théâtre du Trillium défend des dramaturgies ultra-contemporaines qui, sans pudeur ni vernis de moralité, s’acharne à fouiller la vie : celle qui nous choque, celle qui nous habite, celle qui nous entoure.
La mission que s’est donnée le Théâtre du Trillium est de produire et diffuser des œuvres théâtrales de répertoire contemporain et de création, et de contribuer ainsi à l’avancement de la pratique théâtrale en général. De façon plus spécifique, dans la région d’Ottawa, en français, dans un contexte de minorité linguistique, elle entend aussi œuvrer comme facteur d’émulation pour les artistes francophones de la région et comme vecteur de rassemblement culturel pour la communauté des francophones et des francophiles.

Share