Petite Sorcière © Jérémie Battaglia

Petite Sorcière doit aller vivre chez l’ogre. Mais comment cohabiter avec un monstre qui rêve de vous dévorer? Et comment s’en débarrasser sans devenir soi-même un monstre? Dans cette fable, le duo Bélanger-Brullemans s’amuse à tordre les codes du conte pour raconter avec un brin d’humour et quelques frissons une grande histoire de résilience et de courage.

Nini Bélanger a réussi à créer une œuvre aux multiples couches de sens et d’interprétation, une pièce complexe et complète susceptible de toucher différents publics. Sans rien nommer explicitement, la metteure en scène sème plusieurs graines que les spectateurs pourront décoder selon leur degré de maturité. Elle a relevé le pari fou de proposer deux expériences basées sur la même histoire : une fable auditive intimiste pour les spectateurs à partir de 6 ans et un thriller fantastique porté par une formidable équipe de comédiens, qui s’adresse aux spectateurs de 10 ans et plus.

Le texte de Pascal Brullemans aborde les thèmes délicats de la négligence parentale et de la responsabilité des adultes envers les plus jeunes. La forme du conte — choisie pour son fort pouvoir évocateur — et la narration à la troisième personne lui ont permis de plonger dans le vif du sujet tout en travaillant sur différents niveaux de lecture. L’environnement sonore conçu par Mathieu Doyon contribue à créer une atmosphère enveloppante et suggestive, décuplant la force des mots et éveillant l’imagination des spectateurs de tous âges. Une expérience à vivre seul ou en famille, une ou plusieurs fois!

PRODUCTION : Projet MÛ
TEXTE : Pascal Brullemans
MISE EN SCÈNE : Nini Bélanger
ASSISTANCE : Chloé Ekker
INTERPRÉTATION : Catherine Allard, Dany Boudreault, Emmanuelle Lussier-Martinez et Gaétan Nadeau
SCÉNOGRAPHIE : Patrice Charbonneau-Brunelle
COSTUMES : Marilène Bastien
CONCEPTION DES ÉCLAIRAGES : David-Alexandre Chabot
CONCEPTION SONORE : Mathieu Doyon
CONCEPTION VIDÉO : Antonin Gougeon
DIRECTION TECHNIQUE : Jérémi Guilbault-Asselin
DIRECTION DE PRODUCTION : Maude St-Pierre

 Ce projet bénéficie du soutien du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

Créer le mouvement, ébranler le spectateur, devenir un facteur de changement : en travaillant un réalisme cru, Nini Bélanger et sa compagnie Projet MÛ proposent depuis 2006 une théâtralité de l’instant, dans un processus rigoureux où les acteurs construisent un sous-texte pour nourrir chaque silence et chaque mouvement. De simples gestes acquièrent alors une puissante charge dramatique et un jeu épuré porte le regard du spectateur vers l’essentiel. Les formes que la metteure en scène explore ont d’ailleurs tout à voir avec le spectateur : tantôt elle l’invite chez elle, dans son propre salon, tantôt elle le confronte, dans une salle de spectacle ou dans l’espace public, à un réel plus vrai que nature.

Share