Petit bonhomme en papier carbone3 © Eugene Holtz
Petit bonhomme en papier carbone2 © Eugene Holtz
Petit bonhomme en papier carbone1 © Eugene Holtz

À l’adolescence, qui n’a pas voulu réinventer son histoire familiale? Éthienne se sent déconnecté de ses parents. Il se demande comment sa mère a pu avoir 57 enfants si laids et si bêtes, et comment son père à demi-bovin peut être aussi mou. Avec un fin dosage d’humour, de fantaisie et même d’un peu de cruauté, avec pour seuls outils du papier, des objets du quotidien et quelques figurines, la Pire Espèce fabrique un conte transgénérationnel au cœur de la mythologie de la famille québécoise.

La technique du théâtre d’objets par l’utilisation de ses symboles miniatures offre les métaphores et les scénarios impromptus de l’imagination enfantine. À la manière du conte, le spectacle explore ces doubles/ombres intérieurs de notre enfance, évoqués par Sigmund Freud dans son Inquiétante étrangeté. Il propose un voyage au cœur de l’inconscient adolescent toujours en quête de réponses, et oui parfois, aux manifestations noires et salissantes.

TEXTE FRANCIS MONTY
MISE EN SCÈNE FRANCIS MONTY
DISTRIBUTION MATHIEU DOYON ET FRANCIS MONTY
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE MANON CLAVEAU
SCÉNOGRAPHIE JULIE VALLÉE-LÉGER
MUSIQUE MATHIEU DOYON
LUMIÈRES THOMAS GODEFROY
DESSINS FRANCIS MONTY ET JULIE VALLÉE-LÉGER

UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE DE LA PIRE ESPÈCE EN COPRODUCTION AVEC LE FESTIVAL MÉLI’MÔME ET LE FESTIVAL PETITS ET GRANDS (France) ET EN PARTENARIAT AVEC LE BOUFFOU THÉÂTRE À LA COQUE (France)

Le Théâtre de la Pire Espèce est une confrérie de joyeux démiurges, artisans de l’insolite et partisans de l’hybride. Impertinent, festif et accidentellement érudit, son théâtre allie matériaux bruts et imagination débridée, foisonnement baroque et précision chirurgicale. Fondée et dirigée par Olivier Ducas et Francis Monty, la compagnie emprunte ses techniques à différentes disciplines telles que la marionnette, le théâtre d’objets, le clown, le cabaret et le théâtre de rue. Contournant l’illusion théâtrale, elle s’applique à explorer les conventions scéniques et les lois de la narration dramatique, à la recherche d’une relation complice avec le spectateur.

Share