L effet Hyde © Jeanne Bertoux
L Effet Hyde © Jeanne Bertoux

Abusant d’une potion qui lui permet de se dédoubler, le bon Dr Jekyll vit librement son côté sombre et dépravé jusqu’à ce qu’il soit assailli par des questions d’ordre moral et psychologique. Les manifestations météorologiques de son inconscient – subtilement mises en lumière par le masque, la marionnette et le théâtre d’ombres – inquiètent ses observateurs.

L’effet Hyde est une adaptation du récit fantastique L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde (1886), de Robert Louis Stevenson. Collaborateurs de longue date, Marcelle Hudon et Francis Monty (Théâtre de la Pire Espèce) se sont approprié ce thriller chimique — qui exprime avec force la dualité de l’âme — et ont associé leurs médias théâtraux de prédilection à la puissance des mots et de la musique en direct pour évoquer le mystère et l’étrangeté de cette fable de l’époque victorienne. Les différents niveaux de jeu ainsi créés s’attachent à illustrer les multiples niveaux de conscience des personnages.

«Le récit est amené par le notaire Utterson, Poole, le majordome du Dr Jekyll, et une dame à la fenêtre, seule témoin du meurtre de Denver Carew. Nous sommes des joueurs. Nous prenons un grand plaisir à confondre les questions morales de ces personnages avec celles de Jekyll et de Hyde. Nous nous plaisons à renforcer l’idée que, sous la pression des dictats sociaux, nous sommes tous potentiellement susceptibles de dérèglements.» Marcelle Hudon

COPRODUCTION : Marcelle Hudon et Théâtre de la Pire Espèce
TEXTE : Francis Monty, d’après L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, de Robert Louis Stevenson
MISE EN SCÈNE : Marcelle Hudon et Francis Monty
MASQUES, MARIONNETTES ET SCÉNOGRAPHIE : Marcelle Hudon
INTERPRÉTATION : Bernard Falaise, Louis Hudon, Marcelle Hudon et Francis Monty
MUSIQUE : Bernard Falaise
COLLABORATION À LA CRÉATION : Louis Hudon
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Marie-Claude D’Orazio
COLLABORATION À LA MISE EN SCÈNE : Olivier Ducas
STAGE À LA MISE EN SCÈNE : Joanie Fortin
CONCEPTION DES COSTUMES ET CONSEILS SCÉNOGRAPHIQUES : Julie Vallée-Léger
CONCEPTION DES LUMIÈRES : Thomas Godefroid
DIRECTION DE PRODUCTION ET TECHNIQUE : Clémence Doray
ACTEURS LORS DES ÉTAPES DE RECHERCHE : Étienne Blanchette et Anne Lalancette

AVEC LE SOUTIEN DE QUÉBECOR

 La représentation du 10 mars s’inscrit dans la programmation du Festival de Casteliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES CRÉATEURS 


© Sébastien Roy 
Marcelle Hudon 

Marionnettiste, artiste du nouveau théâtre et des arts interdisciplinaires, Marcelle Hudon est reconnu pour ses spectacles étonnants dans lesquels le jeu d’acteur, l’ombre, la projection vidéo, la marionnette, l’objet, le mot, le son et le masque jouent entre eux et forment des machines à rêverie. La scène est l’extension de son atelier. Plusieurs fois boursière au CALQ et au CAC, elle a créé entre autres : Le pavillon des immortels heureux (un orchestre de marionnettes automates), Babel Orkestra (un opéra de voix parlées de Jean-Jaques Lemêtre dans le grand dôme de la Satosphère), Die Reise (en collaboration avec Le Théâtre de la Pire Espèce), Poursuite, Le requin blanc se multiplie, Par bonheur/ il y a, Interlude, Les Portraits de la Renarde et Roncalli. Parallèlement, Marcelle a collaboré à plusieurs créations destinées aux adultes et aux enfants comme scénographe, metteur en scène et conceptrice de théâtre d’ombres et de marionnettes. C’est une redoutable manipulatrice dont on a pu voir les prestations au théâtre, à la télé, au cinéma. Elle a notamment interprété Jenny dans le film Hygglety Pigglety Pop ! réalisé par Clyde Henry.

 © Mathieu Doyon Francis Monty 

Diplômé en écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada en 1997, Francis Monty est un touche-à-tout du théâtre. La mise en scène, le jeu clownesque, la marionnette et ses nombreux projets d’écriture s’entrecroisent. En 1999, il fonde le Théâtre de la Pire Espèce avec Olivier Ducas et en partage depuis la direction artistique. Cocréateur des spectacles de la compagnie, il a notamment coécrit et mis en scène Ubu sur la table en 1998, Persée en 2005, Gestes impies et rites sacrés en 2009 et Die Reise ou les visages variables de Felix Mirbt en 2011. En tant qu’auteur dramatique, ses œuvres ont été présentées au Canada, au Brésil et en Europe : Par les temps qui rouillentDéclownestration,Traces de clouneRomances et karaoké (qui lui a valu le Masque du texte original en 2005), Léon le nulErnest T. (nominé au prix Louise-Lahaye récompensant l’écriture jeune public québécoise), Petit bonhomme en papier carbone et Nous sommes mille en équilibre fragile.

© Clémence Doray  Louis Hudon

Diplômé de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 1987, Louis Hudon est scénographe, concepteur de costumes et expérimentateur théâtral. Pendant ses études, sa rencontre avec François Barbeau et Eugène Lion est déterminante pour son approche de la création. Dans les années 1990, il se joint à l’équipe de Jean-Pierre Ronfard au Nouveau Théâtre Expérimental. Cette expérience marquante va l’inspirer pour de nombreuses années de création en l’orientant vers d’autres formes de représentations. Il conçoit ainsi des costumes pour la danse (Brouhaha Danse, Carbonne 14, École de danse Contemporaine de Montréal, Bouge de Là, Petit Théâtre de Sherbrooke…). Il découvre par la suite la marionnette, l’ombre et l’approche ‘’multi’’ entre autres avec Marcelle Hudon et Carole Nadeau. Il reste depuis très impliqué dans ces démarches comme une source intarissable de recherches, de rencontres et de découvertes.

 

© Patrick Laroque  Bernard Falaise 

Le compositeur, guitariste et improvisateur Bernard Falaise est depuis près de 25 ans un membre important de la scène québécoise des musiques de création. En plus d’avoir réalisé plusieurs projets solo, dont le disque Clic, gagnant d’un prix Opus, il se produit régulièrement avec une multitude de groupes : Miriodor, Klaxon Gueule, Subtle lipcan, Quartetski, FoodSoon, Papaboa, l’Ensemble SuperMusique. On a aussi remarqué sa présence aux côtés de gens aussi variés que Tanya Tagaq, Marie-Jo Thério, Jean Derome, Martin Tétreault, André Duchesne, Damian Nisensen, Urbain Desbois, Frank Martel, D.Kimm, Jean-François Laporte, Michel F. Côté et Pierre Labbé. Il a réalisé près de 30 bandes sonores pour le théâtre, la danse, le cinéma et la télé, notamment pour Brigitte Haentjens, Hélène Langevin, Wajdi Mouawad, Robert Lepage, Marcelle Hudon, Pierre-Paul Savoie. Il a composé des pièces pour de nombreux ensembles de musique de chambre et travaille aussi fréquemment comme arrangeur, mixeur, réalisateur, directeur musical ou accompagnateur. Sa discographie solo et en collectif compte plus de 50 titres.

Share