Parresia : Work in progress

Dans ce laboratoire intitulé Happy Hour, la parole intime est la source première du travail scénique. Avec ses complices Thomas Leblanc, Anna Beaupré Moulounda et Alexander Peganov, Ana Pfeiffer Quiroz nous invite à voyager à l’intérieur de personnages en construction. Des monologues crus et d’une urgence émouvante habitent ce plateau d’expérimentation théâtrale. Différents objets – témoins d’une vie, d’une expérience ou d’une réflexion –, sont présents et accompagnent les acteurs. Un espace se définit tranquillement avec une parole qui nous confronte à la déchéance de nos sociétés. La mort, le sexe, la violence et la famille sont scrutés en toute intimité et sans pitié.

Le laboratoire Happy Hour compte sur l’accompagnement artistique du metteur en scène et chorégraphe Nicolas Cantin.

Récipiendaire de la Résidence de recherche et de création pour la diversité culturelle en nouvelles pratiques artistiques et en théâtre offerte annuellement par le Conseil des arts de Montréal, le Collectif ad-hoc, récemment enregistré sous le nom de Parrêsia Compagnie de création, était en résidence au théâtre en automne.

Share