Pixèle-moi

Le Théâtre Aux Écuries est heureux d’annoncer la venue de la courte forme Pixèle-moi du collectif de théâtre RétroColectivo tous les vendredis et les samedis du 9 au 24 mars 2018.

D’abord remarqué au festival Zone Homa en 2015 puis dans le cadre du OFFTA en 2016, le Théâtre RétroColectivo nous arrive avec une toute nouvelle version de Pixèle-moi qui propose un langage atypique, articulant à la fois la musique en direct et la manipulation d’acétate sur un rétroprojecteur qui nous plonge dans l’univers du jeu vidéo.
À noter que la durée du spectacle Pixèle-moi est de 35 minutes. La pièce est offerte en formule simple, ou en formule combo avec L’Effet Hyde de Marcelle Hudon et du Théâtre de la Pire Espèce, qui suit chaque représentation de Pixèle-moi.

Arthur est le héros légendaire, l’unique, le chevalier du grand mythe des jeux vidéo. Confronté à son destin parsemé d’embuches et d’ennemis redoutables, il poursuit, inébranlable, sa quête vers la libération de la Princesse. Il ne se doute pas, au moment où il entre dans le niveau secret de la Caverne de Platon, que son existence de personnage en deux dimensions pourrait se révéler être une réalité bien plus complexe. Suite à un voyage introspectif, à la découverte de sa conscience, le héros finira par provoquer un bug dans le système informatique de son propre jeu.Le collectif
Le RétroColectivo prend forme au cours de l’été 2013 à Valence, en Espagne. Avec un rétroprojecteur et beaucoup d’imagination, le collectif crée ensemble un premier projet expérimental mêlant marionnettes, filtres de couleur, musique en direct, voix et bruitages. Après avoir présenté sous le format de « micro-tournées » à Valence, puis à Barcelone, le RétroColectivo voyage au Québec. Les deux scénographes-marionnettistes rassemblent alors une nouvelle équipe sous la bannière du «Théâtre RétroColectivo». La nouvelle formation montréalaise revisite l’œuvre entamée, puis s’attaque à de nouvelles créations. Elle garde le cap sur un théâtre créatif, multidisciplinaire, communicatif et à formats ambulants.

CRÉATION ET PRODUCTION : Théâtre RétroColectivo
MISE EN SCÈNE : Mariane Benny Perron
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Alexandrine Doré Pilote
DIRECTION DE PRODUCTION : Laurie-Anne Bergeron
TEXTES : Maxime Dugas
INTERPRÉTATION : Camila Paz, Nicolas Clemesac alias Pompet’, Alix Mouysset et Maxime Dugas
CONCEPTION VISUELLE : Camila Paz
FABRICATION : Alix Mouysset et Camila Paz
CONCEPTION SONORE : Nicolas Clemesac alias Pompet’, Rémy Girard et Sophie Bérubé
DIRECTION TECHNIQUE : Baptiste Tissot
MAÎTRE LUMIÈRE : Jérémi Guilbault-Asselin
CONCEPTION DE LA «BOITE» : Pierre-Alexandre Migneault
ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE : Olivier Ducas
CONCEPTRICE GRAPHIQUE DE L’AFFICHE : Joëlle Massé

L’Effet Hyde

Un thriller chimique dont personne ne sortira indemne.
Une coproduction de Marcelle Hudon et du Théâtre de la Pire Espèce. 

Du 6 au 24 mars au Théâtre Aux Écuries, Marcelle Hudon et Francis Monty recomposent L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson en fusionnant leurs médias théâtraux de prédilection : marionnettes, ombres, masques et musique en direct.

L’Effet Hyde distille ce thriller de l’époque victorienne pour en extraire toute l’inquiétante étrangeté. À travers les récits croisés de différents témoins, se tissent peu à peu les liens unissant l’irréprochable Dr Jekyll au cauchemardesque Mr Hyde. Écriture fragmentée, assemblage de matériaux bruts, humour décalé ; les éléments phares du tandem Hudon-Monty s’amalgament en une courtepointe narrative subtile et obsédante. Une forme hybride et labyrinthique dont nul ne sortira indemne.

C’est une complicité de longue date qui lie Marcelle Hudon et Francis Monty. Depuis deux décennies, ils développent de nouveaux langages scéniques à forte signature visuelle (L’Enfance du Christ et Chauffe-eau de Felix Mirbt, Gestes impies et rites sacrés et Die Reise du Théâtre de la Pire Espèce, Ernest T. de l’Ubus Théâtre). Deux autres proches collaborateurs de Marcelle Hudon viennent compléter l’équipe d’artisans déjantés de L’Effet Hyde : le compositeur et interprète Bernard Falaise (qui a notamment signé des bandes sonores pour Brigitte Haentjens, Wajdi Mouawad et la compagnie Bouge de là) et Louis Hudon, scénographe et expérimentateur théâtral hors pair. La chimie opère!

Et en vedette américaine, tous les vendredis et samedis :
PIXÈLE-MOI du Théâtre RétroColectivo
Vous êtes chaudement invités à découvrir en bonus la courte forme Pixèle-moi une heure avant L’Effet Hyde tous les vendredis et samedis. Avec un rétroprojecteur et beaucoup d’imagination, le collectif RétroColectivo livre une performance «arcade» qui nous plonge dans l’univers du jeu vidéo et donne un nouveau souffle au théâtre d’objets.

COPRODUCTION : Marcelle Hudon et le Théâtre de la Pire Espèce
TEXTE : Francis Monty, d’après L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, de Robert Louis Stevenson
MISE EN SCÈNE : Marcelle Hudon et Francis Monty
MASQUES, MARIONNETTES ET SCÉNOGRAPHIE : Marcelle Hudon
INTERPRÉTATION : Bernard Falaise, Louis Hudon, Marcelle Hudon et Francis Monty
MUSIQUE : Bernard Falaise
COLLABORATION À LA CRÉATION : Louis Hudon
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Marie-Claude D’Orazio
SECOND ASSISTANT À LA MISE EN SCÈNE : Jonathan Cusson 
COLLABORATION À LA MISE EN SCÈNE : Olivier Ducas
STAGE À LA MISE EN SCÈNE : Joanie Fortin
CONCEPTION DES COSTUMES ET CONSEILS SCÉNOGRAPHIQUES : Julie Vallée-Léger
CONCEPTION DES LUMIÈRES : Thomas Godefroid
DIRECTION DE PRODUCTION ET TECHNIQUE : Clémence Doray
ACTEURS LORS DES ÉTAPES DE RECHERCHE : Étienne Blanchette et Anne Lalancette
CODIFFUSION : Théâtre Aux Écuries 
AVEC LE SOUTIEN DE : Québécor, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada et Conseil des arts de la Ville de Montréal.

Résidence de création offerte par le Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies.
Marcelle Hudon remercie Casteliers, Puppet Animation Scotland, Pierre Loubier et la Coopération culturelle Québec-Royaume-Uni.
La représentation du samedi 10 mars s’inscrit dans la programmation du Festival de Casteliers.

 

Vendredi-dis-ton-prix : Chaque vendredi soir de représentation, présentez-vous à la billetterie dès 18 H et achetez votre billet au prix que vous voulez!
Débat gratuit le jeudi 15 mars 2018 à 20 h 45 : L’ÉTHIQUE MÉDICALE : JUSQU’OÙ PEUT-ON ALLER?

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger le dossier de presse

 

@ Eugène Holtz

Jusqu’au sang ou presque

Portrait déjanté d’une famille recomposée.

Les vendredis 9 et 16 février prochains, le Théâtre I.N.K. sera de retour au Théâtre Aux Écuries avec la pièce Jusqu’au sang ou presque, qui s’adresse aux adolescents de 12 ans et plus. Après un passage fracassant au Festival Les Coups de Théâtre et à la Rencontre Théâtre Ados, ce texte écrit par Annie Ranger et mis en scène par Marilyn Perreault raconte la relation conflictuelle que Mathias, 16 ans, entretient avec sa belle-mère Adèle.

Dans un style oscillant entre le conte de fées déjanté, le cabaret de curiosités, le cours d’histoire naturelle et le paranormal de série B, Mathias s’appuie sur les témoignages de deux autres jeunes de 3 et 11 ans pour exposer au public toutes les raisons qu’il pourrait avoir de craindre et de rejeter Adèle. Seul problème : plus il démontre la propension de cette femme à s’introduire dans les familles, à voler les pères et à traumatiser les enfants avec ses comportements étranges, plus elle devient attachante.

Pour aborder le thème de la famille recomposée tout en intégrant l’univers esthétique du conte, le Théâtre I.N.K. s’est créé un véritable terrain de jeu physique et scénographique à partir d’une multitude de cadres suspendus dans le vide et d’un grand « miroir » surplombant la scène. Ceux-ci sont d’ailleurs utilisés de manière inventive, inhabituelle et parfois même très physique. Les spectateurs se trouvent d’emblée plongés dans un environnement étrange où les miroirs dédoublent les reflets et les personnalités, transformant la belle-mère tantôt en monstre assoiffé de sang, tantôt en sorcière capable de faire bouger les objets sans les toucher.

Inspirée de nombreux contes où les belles-mères sont présentées comme étant des êtres terrifiants, cette pièce explore la relation de deux personnages qui cherchent à faire un portrait de l’autre en le rendant plus cruel qu’il ne l’est en réalité. Elle aborde des thèmes comme le rapport des jeunes à leur famille et à l’autorité (entre haine obligée et complicité), les préjugés tenaces entretenus à l’égard de certains individus et l’apprentissage des compromis.

« Ponctué de clins d’oeil aux contes traditionnels, le mythe de la belle-mère se mêle avec finesse à la réalité très contemporaine de vivre dans une famille reconstituée. Grâce à l’angle singulier choisi, le texte de Ranger nous happe par la force du propos. Des échanges vifs, des phrases assassines, criantes de vérité, puisées à même les tripes, fusent de part et d’autre comme autant de flèches lancées en plein coeur. […] La mise en scène de Marilyn Perreault permet d’ailleurs de faire ressortir toute la portée de ce que représentent une famille et l’idée que l’on se fait d’elle. [… ] » Marie Fradette, Le Devoir

« Jusqu’au sang ou presque charme par son habileté à déjouer les perceptions tout en abordant de front la question des familles éclatées puis reconstituées. […] La tension sous-jacente dans les dialogues se glisse dans le moindre geste des personnages, rendant le récit captivant. […] La production du Théâtre I.N.K. manie à merveille le ton inquiétant du conte d’horreur. Dans la peau de l’adolescent, le jeune Xavier Malo déploie une énergie contagieuse, un concentré de détresse, de colère et de révolte. »
Daphné Bathalon, MonTheatre.qc.ca

PRODUCTION : Théâtre I.N.K.
MISE EN SCÈNE : Marilyn Perreault
TEXTE : Annie Ranger
INTERPRÉTATION : Xavier Malo et Annie Ranger
SCÉNOGRAPHIE, COSTUMES ET ACCESSOIRES : Elen Ewing
MUSIQUE : Laurier Rajotte
CONCEPTION DES ÉCLAIRAGES : André Rioux
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Joëlle Tougas
RÉGIE : Clémence Doray
DIRECTION TECHNIQUE : Charlotte Isis Gervais

CE SPECTACLE A BÉNÉFICIÉ DE RÉSIDENCES DE CRÉATION AU THÉÂTRE DE LA VILLE ET AU THÉÂTRE AUX ÉCURIES.

Débat gratuit le vendredi 9 février 2018 à 20 h 30 : FAMILLE À GÉOMÉTRIE VARIABLE : COMMENT Y TROUVER SA PLACE ?

Télécharger le communiqué de presse

OFFRE D’EMPLOI : DIRECTION DES COMMUNICATIONS ET DU MARKETING

Le Théâtre Aux Écuries est un centre de création et de diffusion théâtrale proposant un ensemble de services pour accompagner des démarches artistiques, que ce soit du soutien à la structure d’une compagnie, à la création, à la production ou à la diffusion d’une œuvre. Le Théâtre Aux Écuries s’applique à soutenir les pratiques alternatives et originales, en accordant une attention particulière aux jeunes artistes.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS 

Sous la supervision de la direction générale et en collaboration avec la direction artistique, le directeur ou la directrice des communications et du marketing a pour mandat d’élaborer des stratégies de communication, de développement et de mise en marché visant à favoriser le rayonnement et à développer la notoriété de l’organisme auprès de ses différents publics.

TÂCHES 

ACTIONS DE COMMUNICATION GLOBALE 

  • Concevoir les stratégies de communication, de développement et de mise en marché de l’organisme (électronique et 2.0 incluses), assurer leur mise en application et mesurer leur impact;
  • Mettre en œuvre le plan de communication, de développement et de mise en marché en fonction des orientations choisies et des budgets établis;
  • Gérer le budget alloué aux communications et négocier les ententes avec fournisseurs;
  • Superviser le travail de la coordonnatrice aux communications et de la responsable de la billetterie et du développement des publics;
  • Soutenir la direction et la responsable du financement privé dans leurs actions de développement et de collecte de fonds (campagne de financement, soirée-bénéfice);
  • Superviser l’affichage intérieur et extérieur du théâtre;
  • Superviser la gestion et la mise à jour régulière de la base de données, de la revue de presse et des archives.

ACTIONS DE COMMUNICATION LIÉES À LA DIFFUSION 

  • En collaboration avec la direction générale et artistique, définir les grandes lignes des communications de la saison;
  • Planifier et organiser le lancement et la campagne de promotion de la saison;
  • Déterminer les objectifs de fidélisation et de croissance à atteindre et veiller à la mise en œuvre des actions appropriées à leur réalisation;
  • Planifier et superviser la production des outils de communication et le travail des divers prestataires et fournisseurs de services (graphiste, réviseur, webmestre, imprimeur, relationniste de presse etc.);
  • Déterminer les publics à cibler pour chaque spectacle et établir la stratégie de communication, de développement et de mise en marché appropriée et coordonner les actions en découlant;
  • En collaboration avec les compagnies accueillies, mettre en œuvre la stratégie de communication liée à la promotion de chaque spectacle. Concevoir et tenir à jour l’échéancier et le budget afférents;
  • Coordonner les relations de presse, les réservations et les invitations médias pour chaque cycle de représentations.

EXIGENCES 

  • Expérience professionnelle de plus de 5 ans dans des fonctions similaires, si possible dans le milieu culturel;
  • Excellente maîtrise du français, à l’oral comme à l’écrit;
  • Très bonne connaissance des systèmes de gestion de contenu (WordPress), des plateformes d’envoi courriel (Courrielleur), des médias sociaux, de la Suite Adobe et de FileMaker Pro. Notions de langage html appréciées;
  • Atouts : bonne connaissance du milieu théâtral et intérêt marqué pour la création théâtrale.

HABILETÉS REQUISES 

  • Excellente gestion du temps et des priorités;
  • Esprit créatif et vision stratégique;
  • Esprit d’équipe et de collaboration.

CONDITIONS 

Emploi salarié à temps plein.
Entrée en fonction début mars 2018.
Les personnes intéressées par ce poste doivent faire parvenir leur lettre d’intérêt et leur curriculum vitae à direction@auxecuries.com au plus tard le mercredi 25 janvier 2018 à 17 h.
Un accusé de réception sera transmis suite au dépôt du dossier. Confidentialité assurée. Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour les entrevues.

© Patrick La Roque

OFFRE D’EMPLOI : DIRECTION GÉNÉRALE

Le Théâtre Aux Écuries est un centre de création et de diffusion théâtrale proposant un ensemble de services pour accompagner des démarches artistiques, que ce soit un soutien à la structure d’une compagnie, à la création, à la production ou à la diffusion d’une œuvre. Aspirant au développement qualitatif du théâtre québécois, le Théâtre Aux Écuries s’applique à soutenir les pratiques alternatives et originales, en accordant une attention particulière aux jeunes artistes. Il préconise, ce faisant, une culture de la coopération et de la transmission des savoirs.

Principales responsabilités et tâches

Sous l’égide du mandat de l’organisme et sous l’autorité du conseil d’administration, le ou la directeur(trice) général(e) assure la planification, la gestion de l’ensemble des activités de la compagnie et l’encadrement des ressources humaines.

Il ou elle devra notamment :

  • Assurer le fonctionnement et le développement de l’organisme au niveau de la poursuite de sa mission, de ses orientations et de ses objectifs;
  • Travailler étroitement avec les codirecteurs artistiques et collaborer aux réflexions artistiques de l’organisme;
  • Représenter la compagnie auprès des différents partenaires et développer un réseau d’alliances stratégiques autour des projets et des activités de la compagnie;
  • Collaborer avec le conseil d’administration et s’assurer que les décisions prises par le celui-ci soient appliquées;
  • Assurer la gestion interne en matière de ressources humaines, matérielles, financières et administratives;
  • Élaborer et gérer le budget d’opération;
  • Identifier les sources de financement publiques et privées et préparer les demandes en collaboration avec la direction artistique et le responsable de l’administration;
  • Négocier, rédiger et signer les ententes contractuelles de la compagnie avec les partenaires, gouvernements, employés, clients, fournisseurs, artistes et organismes culturels;
  • Veiller à ce que l’organisme respecte les obligations fixées par les lois, les règlements et les ententes conclues, dont celle relative à la gestion du lieu.

Compétences

  • Diplôme universitaire pertinent;
  • Expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans un ou des postes de direction, de préférence au sein d’un organisme culturel;
  • Bonne connaissance des enjeux du milieu artistique et plus précisément du théâtre;
  • Excellente maîtrise du français oral et écrit;
  • Connaissance des logiciels de comptabilité et maîtrise des outils bureautiques, dont la suite Microsoft et l’environnement Windows.

Habiletés requises

  • Grande polyvalence, autonomie, rigueur, sens de l’organisation et des responsabilités;
  • Sens du leadership et capacité à travailler en équipe, facilité de communication;
  • Être capable de vision et de pragmatisme;
  • Capacité à gérer plusieurs projets simultanément.

Conditions de travail

Poste salarié.
Rémunération selon l’échelle salariale.
Entrée en fonction : fin janvier 2018.
Les personnes intéressées à ce poste doivent faire parvenir leur lettre d’intérêt et leur curriculum vitae à direction@auxecuries.com au plus tard le mercredi 13 décembre 2017 à 17 h.
Un accusé de réception sera transmis à la suite du dépôt du dossier. Confidentialité assurée.
Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour les entrevues.

© Julie Beauchemin

Une soirée arts-affaires au profit du centre de création

Placée sous la coprésidence d’honneur de Valérie Blais, comédienne, et Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse de la Culture, la sixième soirée-bénéfice du Théâtre Aux Écuries a permis à une centaine de personnes de découvrir le travail des artistes au cœur du centre de création. Cet événement de réseautage et de découvertes théâtrales, organisé chaque année au mois d’octobre, concluait une campagne de financement durant laquelle près de 30 000 $ ont été recueillis.

La SOIRÉE AUX ÉCU constituait pour plusieurs personnalités du milieu des arts et des affaires une occasion unique de prendre le pouls du théâtre et de parcourir ses différents espaces. Elles ont pu y rencontrer les artistes de la saison lors d’un déambulatoire artistique constitué d’extraits de pièces et de projets en processus de création : Ubu sur la table, du Théâtre de la Pire Espèce (Daniel Desparois et Olivier Ducas); Rangée 12, après les souvenirs, du Théâtre RétroColectivo (Marianne Benny Perron, Camila Paz, Nicolas Clemesac, Maxime Dugas, Jean-Charles Fonti et Alix Mouysset); Habiter Villeray, de Marcelle Dubois (Ludo Pin, Ariel Ifergan et Marcelle Dubois); Rien à cacher, du Collectif Rien à cacher (Patrice Charbonneau-Brunelle et Marilou Craft); MÀS, de Castel Blast (Jenna Beaudoin, Léo Loisel, Xavier Mary, Guillaume Rémus et Olivia Sofia).

Les convives ont ensuite pu échanger sur leur expérience et participer à un encan silencieux le temps d’un cocktail dînatoire et d’une soirée musicale. Grâce à ces enchères, qui ont bonifié les bénéfices de la vente de billets, nous avons pu réunir 30 000 $, qui seront intégralement réinvestis dans le soutien, l’accompagnement, la diffusion et la promotion d’une dizaine de compagnies théâtrales prometteuses.

Nous remercions vivement tous les donateurs et partenaires qui nous ont témoigné leur soutien et leur engagement indéfectibles lors de cette campagne de financement, tout particulièrement notre comité d’honneur et la Caisse de la Culture, Vitesse Grand G, EY, BCF, IPSO FACTO Investissement immobilier, McCarthy Tétrault, la compagnie Les Deux Mondes, la SAQ, le traiteur S’emporter et Les Brasseurs RJ.


COPRÉSIDENCE D’HONNEUR

ARTS  Valérie Blais Comédienne
AFFAIRES  Marie-Christine Cojocaru Directrice générale, Caisse de la Culture

Chrystal Ashby Avocate, Norton Rose Fulbright
Christine Beaulieu Comédienne
Alexis Bourson Directeur des ventes, Fibrenoire
Martin Carrière CPA, CA, CIRP Vice-président, Services consultatifs transactionnels, EY
Vincent L. Desjardins Directeur de comptes sénior, Financement Commercial, Banque Laurentienne
Samantha Druda Directrice régionale des ventes, Canoe Financial
Michel Granger Président, Vitesse Grand G
Mayi-Eder Inchauspé Directrice générale, Théâtre Aux Écuries
François Lapointe Vice-Président exécutif, QuébéComm
David Lavoie Codirecteur général et directeur administratif, Festival TransAmériques
Maxime Le Flaguais Comédien
Marie-France Nantel Vice-présidente et chef des affaires juridiques, Tarkett Sports
Brigitte Nepveu Associée et avocate, BCF Avocats d’affaires
Annie Ranger Codirectrice artistique, Théâtre Aux Écuries et Théâtre I.N.K.
Audrey Robitaille Avocate, Gascon et associés

Pour vous joindre au comité d’honneur de la SOIRÉE AUX ÉCU 2018 ou pour vous impliquer au sein du comité de financement, contactez :
Annie Ranger
Responsable du développement et du financement privé
514 578-4150
developpement@auxecuries.com
© Patrick La Roque

Offre d’emploi : responsable de la gestion des salles et des locations

Le Théâtre Aux Écuries est un centre de création et de diffusion théâtrale proposant un ensemble de services pour accompagner des démarches artistiques, que ce soit un soutien à la structure d’une compagnie, à la création, à la production ou à la diffusion d’une œuvre. Aspirant au développement qualitatif du théâtre québécois, le Théâtre Aux Écuries s’applique à soutenir les pratiques alternatives et originales, en accordant une attention particulière aux jeunes artistes. Il préconise, ce faisant, une culture de la coopération et de la transmission des savoirs.

Principales responsabilités et tâches

Sous l’autorité de la direction générale du Théâtre Aux Écuries, le ou la responsable de la gestion des salles et des locations assure la gestion de salle lors des représentations et des événements locatifs. Il ou elle supervise et coordonne le personnel d’accueil et de bar et s’assure du bon déroulement des événements. Il ou elle est également responsable des locations.

Il ou elle devra notamment :

  • Répondre aux demandes de location des espaces et des équipements techniques;
  • S’assurer de la bonne utilisation et du respect des différents espaces loués;
  • Superviser et encadrer le personnel d’accueil et les bénévoles;
  • Planifier et coordonner l’horaire du personnel d’accueil, de bar et des bénévoles selon les activités locatives et de diffusion;
  • S’assurer de l’approvisionnement du bar et réaliser les inventaires;
  • Être le représentant du Théâtre Aux Écuries auprès des équipes artistiques et techniques lors des événements;
  • Effectuer toutes autres tâches connexes au poste.

Compétences et habiletés requises

  • Expérience professionnelle dans un poste similaire souhaitée;
  • Sens de l’organisation, de la planification et des responsabilités;
  • Capacité à prendre des décisions rapidement et à réagir dans des situations d’urgence;
  • Capacité de travailler en équipe;
  • Entregent, flexibilité, empathie, autorité;
  • Maîtrise des outils bureautiques, dont la suite Microsoft et l’environnement Windows. La connaissance de FileMaker Pro est un atout.

Conditions de travail

Poste salarié à temps plein.
Rémunération selon l’échelle salariale en vigueur.
Horaire variable (de jour, soir, semaine et fin de semaine) en fonction des événements.
Entrée en fonction : novembre 2017

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur lettre d’intérêt et leur curriculum vitae à direction@auxecuries.com au plus tard le vendredi 3 novembre 2017 à 12 h.
Un accusé de réception sera envoyé suite au dépôt du dossier. Confidentialité assurée. Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour une entrevue.

© Jérémie Battaglia

Petite Sorcière

Un spectacle, deux formes, plusieurs publics.

Partenaires dans la vie comme à la scène, Nini Bélanger et Pascal Brullemans n’en sont pas à leur première collaboration. Du 14 au 25 novembre, ils présenteront le diptyque Petite Sorcière, dans lequel ils s’amusent à tordre les codes du conte pour raconter avec un brin d’humour et quelques frissons une grande histoire de résilience et de courage. Une expérience à vivre seul ou en famille, une ou plusieurs fois!

Le travail artistique de Nini Bélanger repose sur une question simple mais cruciale : comment créer une proposition théâtrale la plus vivante possible? Au fil de ses projets, elle explore les limites qui existent entre intimité et voyeurisme en développant une approche basée sur les codes de l’hyperréalisme. Grâce à des propositions audacieuses qui mélangent réalité et fiction, elle trace un chemin qui va de l’intime au collectif, initiant naturellement une réflexion sur des enjeux sociaux.

Avec Petite Sorcière, la metteure en scène réussit à créer une œuvre aux multiples couches de sens et d’interprétation, une pièce complexe et complète susceptible de toucher différents publics. Elle relève le pari fou de proposer deux expériences basées sur la même histoire : une fable auditive intimiste pour les spectateurs à partir de 6 ans et un thriller fantastique porté par une formidable équipe de comédiens, qui s’adresse aux spectateurs de 10 ans et plus.

Le texte de Pascal Brullemans aborde les thèmes délicats de la négligence parentale et de la responsabilité des adultes envers les plus jeunes. La forme du conte — choisie pour son fort pouvoir évocateur — et la narration à la troisième personne lui ont permis de plonger dans le vif du sujet tout en travaillant sur différents niveaux de lecture. Sans rien nommer explicitement, Nini Bélanger et lui sèment plusieurs graines que les spectateurs pourront décoder selon leur degré de maturité.

Projet MÛ
Fondée en 2006 par la metteure en scène Nini Bélanger, la compagnie Projet MÛ a pour mission d’explorer différentes avenues du théâtre contemporain. Elle privilégie le développement de projets par cycle, composé d’œuvres qui se répondent soit par le sujet, soit par la forme.

Les deux formes de Petite Sorcière s’inscrivent dans un triptyque à l’attention des enfants et des adolescents. Le dernier volet, prévu pour 2020-2021, aura pour titre Faire semblant, faire comme tout le monde, faire autrement, faire quelque chose et abordera le discours bien-pensant et les seuils de la censure dans les propos adressés aux adolescents.

PRODUCTION : PROJET MÛ
TEXTE : PASCAL BRULLEMANS
MISE EN SCÈNE : NINI BÉLANGER
ASSISTANCE : CHLOÉ EKKER
INTERPRÉTATION : CATHERINE ALLARD, DANY BOUDREAULT, EMMANUELLE LUSSIER-MARTINEZ ET GAÉTAN NADEAU
SCÉNOGRAPHIE : PATRICE CHARBONNEAU-BRUNELLE
COSTUMES : MARILÈNE BASTIEN
CONCEPTION DES ÉCLAIRAGES : DAVID-ALEXANDRE CHABOT
CONCEPTION SONORE : MATHIEU DOYON
CONCEPTION VIDÉO : ANTONIN GOUGEON / HUB STUDIO
DIRECTION TECHNIQUE : JÉRÉMI GUILBAULT-ASSELIN
DIRECTION DE PRODUCTION : MAUDE ST-PIERRE

CE PROJET BÉNÉFICIE DU SOUTIEN FINANCIER DE L’ENTENTE SUR LE DÉVELOPPEMENT CULTUREL DE MONTRÉAL INTERVENUE ENTRELA VILLE DE MONTRÉAL ET LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS.

Télécharger le communiqué de presse

© Anael Resnick

Plastic Heroes

Casteliers et le Théâtre Aux Écuries s’associent à nouveau afin de faire découvrir le travail d’un marionnettiste de renommée internationale. Cette année, leur choix s’est porté sur Ariel Doron, artiste engagé qui présente Plastic Heroes, un théâtre d’objets à la fois profond, drôle et cruel. Il s’agit de la première visite d’Ariel Doron au Canada, après avoir connu un succès retentissant dans de nombreux festivals européens.

«Manifestement un de ces petits miracles que seul le théâtre de marionnettes et d’ombres peut susciter. À partir d’un jeu d’une naïveté discrète et d’une simplicité formelle, l’oeuvre réussit à toucher des cordes sensibles, à provoquer des réflexions et des émotions d’une manière qui est tout sauf naïve ou simple.» Leipziger Volkszeitung, Allemagne

À travers un collage surprenant de petits soldats, de jouets guerriers et de mitraillettes en plastique, Plastic Heroes relate une guerre ridicule et absurde dont on ne connaît ni l’ennemi, ni les motifs. L’innocence des jeux d’enfants y rencontre la réalité de la guerre alors que le désir, la violence, le sexe, la haine et la peur sont intelligemment mis sur table par l’artiste.

Ariel Doron a déjà présenté ses spectacles teintés d’humour noir dans une vingtaine de pays. Ayant étudié le cinéma à Tel-Aviv, il est aussi marionnettiste au sein de productions cinématographiques et télévisuelles, dont Sesame Street Israël. Reconnu pour son expertise, il est régulièrement invité à donner différents stages et ateliers à travers le monde.

PRODUCTION : Ariel Doron
CRÉATION ET INTERPRÉTATION : Ariel Doron
MISE EN SCÈNE : Rotem Elroy et David Lockard
CONSEILS ARTISTIQUES : Shahar Marom
VIDÉO : Ariel Doron et Anael Resnick
CONCEPTION ET FABRICATION DES OBJETS : Peuple de Chine

EN CODIFFUSION AVEC CASTELIERS

AVEC LE SOUTIEN DU CONSULAT GÉNÉRAL D’ISRAËL À MONTRÉAL

Share